Le blog de Liliane Held-Khawam:initiative monnaie pleine-enfin une suissesse qui sait ce dont elle parle,les gnomes de Zurich l’ignorant totalement et disent et font n’importe quoi,comme les athées selon Chesterton: »Ils ne croient pas à rien;ils croient à n’importe quoi »-même motif,même punition

Le blog de Liliane Held-Khawam:initiative monnaie pleine-enfin une suissesse qui sait ce dont elle parle,les gnomes de Zurich l’ignorant totalement et disent et font n’importe quoi,comme les athées selon Chesterton: »Ils ne croient pas à rien;ils croient à n’importe quoi »-même motif,même punition

Monnaie pleine

Monnaie pleine et revenu de base sont les deux faces d’une même… pièce.

Le peuple suisse a dit non au revenu universel. Il devra se prononcer le 10 juin 2018 sur la monnaie pleine (cf texte initiative ci-dessous). En lui disant oui, il dira de fait oui au revenu de base.

Il faut dire que dans le processus de développement d’une gouvernance politique mondiale, certains économistes proposent un « nouvel ordre monétaire ». L’appellation n’est pas conspirationniste. Elle est officielle.

Il faut dire que la technologie dont se servent les dirigeants de la gouvernance mondiale forcera tôt ou tard à une nouvelle conception monétaire. Et l’élite financière mondiale prône un nouveau système économique basé sur le partage et le collectivisme.

Avant que les gens de gauche ne proposent leurs solutions aux crises financières, la haute finance veut imposer la sienne. Et celle-ci passe par la mise en place de la blockchain (technologie qui a émergé miraculeusement avec le bitcoin au lendemain de la crise des subprimes), la digitalisation du commerce avec leurs entreprises championnes en agents exclusifs ET la suppression des banques locales devenues inutiles.

Voici notre vision dans laquelle s’inscrit l’initiative de Monnaie pleine. Elle est, de notre point de vue, en phase totale avec le nouvel ordre monétaire mondial… La preuve, c’est qu’elle ignore parfaitement l’épargne, le shadow banking, les produits hautement spéculatifs, les errements de la banque centrale suisse, etc., etc., etc. Elle ne s’intéresse qu’aux opérations courantes et locales (nationales), qu’il sera par la suite aisé de transférer sur la blockchain.

Voici quelques articles du site qui traitent de près ou de loin du sujet.

Liliane Held-Khawam

La question de Monnaie pleine induit-elle le votant en erreur? 5 mai 2018

Monnaie pleine: Qui est le père de ce concept? 13 avril 2018

« L’eugénisme est la direction par les humains de leur évolution » : logo du Second International Congress of Eugenics [archive], en 1921, décrivant l’eugénisme comme un arbre dont le tronc est créé à partir des différents champs de connaissances de l’humanité. (Wikipédia)

Le revenu de base expliqué par un représentant de la haute finance mondialisée. Vincent Held

Le revenu de base présenté en BD (madmoizElle.com) Et si au lieu de puiser dans le budget de l’État pour financer les prestations sociales, l’on piochait directement dans l’épargne des citoyens pour la redistribuer? C’est la perspective qui se dessine aujourd’hui de plus en clairement à travers le monde occidental, où les lois de confiscations […]

Revenu universel, du néo-libéralisme jusqu’au bout…. V held+ La Tribune

Les quantitative easing de la dernière décennie ont créé un assèchement de liquidités locales. Ceci est un fait observable. Les banques locales sont étranglées par diverses directives imposées par les tenants et « régulateurs » de la haute finance internationale (Finma pour la Suisse). L’échec économique se propage, avec de multiples faillites de commerces et d’entreprises? Vous […]

Comment les cédules hypothécaires suisses alimentent le marché européen des produits dérivés. Vincent Held

Depuis des décennies, les banques suisses peuvent obtenir des capitaux bon marché en échange des cédules hypothécaires de leurs clients. La nouveauté depuis quelques années, c’est que les titres hypothécaires suisses peuvent désormais être mis en gage sur le marché européen des produits dérivés – au risque de miner les fondations d’un secteur-clé du système […]

TEXTE DE L’INITIATIVE

Initiative populaire fédérale «Pour une monnaie à l’abri des crises : émission monétaire uniquement par la Banque nationale ! (Initiative Monnaie pleine)»

La Constitution est modifiée comme suit :

Art. 99  Ordre monétaire et marché financier
1 La Confédération garantit l’approvisionnement de l’économie en argent et en services financiers. Pour ce faire, elle peut déroger au principe de la liberté économique.
2 Elle seule émet de la monnaie, des billets de banque et de la monnaie scripturale comme moyens de paiement légaux.
3 L’émission et l’utilisation d’autres moyens de paiement sont autorisées sous réserve de conformité au mandat légal de la Banque nationale suisse.
4 La loi organise le marché financier dans l’intérêt général du pays. Elle règle notamment :
a. les obligations fiduciaires des prestataires de services financiers ;
b. la surveillance des conditions générales des prestataires de services financiers ;
c. l’autorisation et la surveillance des produits financiers ;
d. les exigences en matière de fonds propres ;
e. la limitation des opérations pour compte propre.
5 Les prestataires de services financiers gèrent les comptes pour le trafic des paiements des clients en dehors de leur bilan. Ces comptes ne tombent pas dans la masse en faillite.

Art. 99a  Banque nationale suisse
1 En sa qualité de banque centrale indépendante, la Banque nationale suisse mène une politique monétaire servant les intérêts généraux du pays ; elle gère la masse monétaire et garantit le fonctionnement du trafic des paiements ainsi que l’approvisionnement de l’économie en crédits par les prestataires de services financiers.
2 Elle peut fixer des délais de conservation minimaux pour les placements financiers.
3 Dans le cadre de son mandat légal, elle met en circulation, sans dette, l’argent nouvellement émis, et cela par le biais de la Confédération ou des cantons ou en l’attribuant directement aux citoyens. Elle peut octroyer aux banques des prêts limités dans le temps.
4 Elle constitue, à partir de ses revenus, des réserves monétaires suffisantes, dont une part doit consister en or.
5 Elle verse au moins deux tiers de son bénéfice net aux cantons.
6 Dans l’accomplissement de ses tâches, elle n’est tenue que par la loi.

Art. 197, ch. 12
12. Dispositions transitoires ad art. 99 (Ordre monétaire et marché financier) et 99a (Banque nationale suisse)
1 Les dispositions d’exécution prévoiront que, le jour de leur entrée en vigueur, toute la monnaie scripturale figurant sur des comptes pour le trafic des paiements deviendra un moyen de paiement légal. Il en résultera des engagements correspondants des prestataires de services financiers vis-à-vis de la Banque nationale suisse. Cette dernière veillera à ce que les engagements résultant de la conversion de la monnaie scripturale soient honorés au cours d’une phase de transition raisonnable. Les contrats de crédit existants resteront inchangés.
2 Pendant la phase de transition, notamment, la Banque nationale suisse veillera à ce qu’il n’y ait ni pénurie ni pléthore de monnaie. Pendant ce laps de temps, elle pourra octroyer aux prestataires de services financiers un accès facilité aux prêts.
3 Si la législation fédérale correspondante n’entre pas en vigueur dans les deux ans qui suivent l’acceptation des art. 99 et 99a, le Conseil fédéral édicte dans un délai d’un an les dispositions d’exécution nécessaires par voie d’ordonnance.

:)

:)

Par défaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :