L’infâme Bruno Petit dit Bruno-Roger Petit dans le boudoir de la Pompadour

L’infâme Bruno Petit dit Bruno-Roger Petit dans le boudoir de la Pompadour
Publié le 31 août 2017 par erlande

On a la philosophie de ses moyens intellectuels et de leur application,la morale.C’est ainsi que « La métaphysique au quotidien » d’Emile Meyerson et de Remi Brague tombe dans la pataphysique chère au Père Ubu chez les journalistes ignares crasses.
Que les Macron,déjà en déshérence,aient choisi un journaleux cacochyme qui a sali ses guêtres un peu partout,quoi d’étonnant:qui se ressemblent s’assemblent.
Le programme?Celui du Divin Marquis: »Français encore un effort pour être en marche » vers toutes les perversions métaphysiques,intellectuelles,morales,politiques et économiques.
Diable!Ces avortons auraient cette audace?
« Que voulez-vous qu’ils fissent?Qu’ils mourrussent? »
« Encore un instant,Monsieur le bourreau » demanda celle qui succéda dans le lit d’un roi à la Pompadour,comme B.R.R. aujourd’hui.
Ce clown triste aurait voulu,comme le pédéraste Bergé,qu’une « Bombe explose au milieu de la Manif pour tous » et « Avoir un Président qui s’appelle Mohamed ». ».
Après tout l’ancien élève des Bons Pères a pris auprès de lui beaucoup d’adeptes de « La religion de paix et d’amour » avec ces « Garçons polis et serviables » au point de porter les paquets remplis de bombes des vieilles dames un peu hors du temps et avec un pied dans la tombe.
Une image,bien sûr,ces dames étant de fort braves femmes:en réalité il s’agit de la France et de ses marmoussets arrivés au pouvoir par la fraude,la félonie,le mensonge et la corruption.De plus quand confond l’or pur et le plomb vil,on a vite des semelles de plomb,et non des sandales dorées comme Empédocle,ou des tongues qui s’embourbent dans les sables mouvants excrémentiels de « La disruption ou la mort ».
Que cette disruption date de Mathusalem qui mourut à 1200 ans,qu’importe: »C’est dans les vieilles marmites que l’on fait les meilleures soupes ».
Ainsi font les humanoïdes actuels pour y peler toujours la même banane telle la Mère du genre humain la guenon Lucy,chère à Yves Coppens auquel sa vraie mère,en bonne bretonne disait: »Toi tu descends peut-être du singe,pas moi ».

Que voulez-vous « Nul n’est prophète en son pays » et moins encore auprès de sa mère qui vous a torché le cul naguère:alors: »On ne lui a fait pas » et « On échappe pas au regard de celle qui vous a enfanté »-« Tête d’or » de Claudel..

« Muth adow about nothing?Sans doute.

(Le gestionnaire de ce site sait un peu d’anglais mais pas celui qu’aboie Obama).

NOUS SOMMES AU TEMPS DES GRENOUILLES QUI REFUSENT UN ROI ET VEULENT ETRE GROSSES COMME DES BOEUFS:ALORS ELLES ECLATENT COMME DES BULLES DE SAVON,FONT UN TROU DANS L’EAU ET UNE TEMPETE DANS UN VERRE D’EAU

PS:pardon pour la précédente version:le robot crétin ayant accumulé les erreurs comme tous les robots:lire « La France contre les robots »-Bernanos-1945.

Par défaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s