« Du déclin de l’Occident-Oswald Spengler-au délite de l’Occident

Jamais dans l’histoire du monde,une civilisation ne s’est écroulée aussi vite et sous l’impulsion d’aussi peu de gens.

Une poignée d’hystériques pervers ont abattu en quelques années 2000 ans d’une civilisation supérieures à toutes les autres,la civilisation chrétienne.

Sans doute le ver était-il dans le fruit:selon l’historien des civilisations Arnold Toynbee qui a un point de vue très différent de Spengler,non sur le diagnostic mais sur le pronostic,une civilisation meurt après des révoltes internes puis externes des prolétariats, créant « un schisme dans l’âme » des anciens dominants qui,par repentance et mimesis-René Girard-tendent à adopter les moeurs,idées,religions des anciens dominés et,de fait,on vit à Rome des romains prenant des noms « barbares »,s’habillant comme eux,adoptant leurs religions:Mithra,Isis et Osiris,etc.De nos jours,des « idoles-boules-de merde »-traduction de Claude Tresmontant-envahissent l’occident:chanteurs de rap,de slam,acteurs,sportifs,etc:drogués,analphabètes,tout étant chez eux syncopés,nos petits bourgeois se trémoussent,extasiés et rêvent de les imiter. .

Mais comme à Rome,les chrétiens florissaient dans l’ombre,les musulmans,accueillis à bras-ouverts par des crétins ,pénètrent partout aujourd’hui:les grandes villes anglaises,Rotterdam,le plus grand port européen,ont des maires musulmans et cela ne fait que commencer:un schisme dans l’âme rend celle-ci « désarmée »-Alain Bloom-et prête à toutes les soumissions et même au suicide démographique et autres:la force ayant changé de camp « Allons nous habiller et nous déshabiller »-Paul Eluard.

Les musulmans se plaignent de tout,de rien et de n’importe quoi:il est sacré:c’est le nouveau Dieu:l’Autre,le vrai Dieu d’amour et de paix (ne pas oublier le Dieu Amour,indifférencié).

Tout cela est ridicule,pathétique,tragique mais le petit bourgeois en a de délicieux frissons.et,après tout,si les musulmans en profitent ils ont bien raison: »Chacun son tour ».

Certes cela ne sert ni les uns ni les autres,la violence est  inévitable au bout du chemin, mais « Pourquoi pas? ».Dans « Croisade croix » Arthur Koestler, qui en avait vu beaucoup,dit qu’une femme se donne quand elle se pose cette  question et,de fait,l’Occident est devenu une femelle avec ses pétasses et ses péteux et cette question désabusée:l’héroïne de Koestler était une lesbienne.

 

Moins désespéré que Spengler qui pensait les civilisations incommunicables et donc insauvables,Toynbee croit encore aux vertus du christianisme.Or celui-ci est infesté par cette culture de mort ce qui n’était encore le cas de son  temps.
Alors?Le même Toynbee disait aussi que les grandes civilisations étaient celles qui avaient été confrontées à un grand défi et en avaient triomphé.Rainer Maria Rilke,pourtant férocement anti-chrétien, a écrit à peu près: »C’est là où est le plus grand danger qu’est le salut » et : »Ce n’est pas le chemin qui est difficile mais le difficile qui est le chemin ».

« A vos marques,prêts,partez » et « LAISSEZ LES MORTS ENTERRER LES MORTS ».

 

PS:quant à l’Apocalypse et Armaggedon,cher aux anglais naguère,il va en fleurit en tout genre,mais « Même le Fils ignore le jour et l’heure que  seul le Père dans son infinie sagesse  a fixés ».

 

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s