Chroniques du Grand jeu: La journaloperie dans tous ses états

Chroniques du Grand jeu

La journaloperie dans tous ses états

20 Juillet 2017 , Rédigé par Observatus geopoliticus Publié dans #Etats-Unis

Quel spectacle, mes aïeux ! Le reflux du système impérial ne pouvait que s’accompagner de l’hystérisation des médias à son service. Celle-ci semble atteindre des sommets en ce moment, un vrai festival.

Dans ce panier de crabes convulsifs et ignares, CNN vise depuis des années la première marche du podium. On se rappelle que la chaîne était allée jusqu’à oser accuser les hackers russes de la crise du Conseil de Coopération du Golfe :

Une fake news de plus dans un océan de délires. Un mois plus tard, on apprend que ce seraient en réalité les Emirats Arabes Unis qui ont piraté les sites gouvernementaux qataris, provoquant le déclenchement de la crise (qui avait évidemment des racines bien plus profondes) :

Voilà qui est déjà plus vraisemblable, même s’il faut toujours se méfier des désormais légendaires « sources anonymes » de la presstituée. Le « piratage » russe du Qatar est en tout cas complètement passé à la trappe et CNN s’est évidemment bien gardée de le mentionner. Salissez, salissez, il en restera toujours quelque chose

Mais après tout, qu’attendre d’un média persuadé que le 14 juillet célèbre le centenaire de l’aide américaine à la France lors de la Première Guerre Mondiale ? Remarquez, CNN n’est pas seule à avoir quelques petits problèmes avec les dates et les guerres. Pour l’experte (défense de rire) ès affaires internationales de NBC, nous célébrons le centième anniversaire de l’entrée des Etats-Unis dans la Seconde Guerre Mondiale, ce qui n’a pas manqué de susciter une montagne de moqueries sur les réseaux sociaux. Et dire que ces médias sont la référence de nos plumitifs européens…

Le gentillet Newsweek, lui, sort les gros titres. Attention Mesdames et Messieurs : « Poutine n’est pas aussi intelligent que Trump (et beaucoup d’Américains) le pensent ». Après une telle entame, l’on s’attend à du lourd, un dossier à charge contre Vladimirovitch ressortant les sempiternelles accusations. Mais ça fait flop dès la seconde phrase de l’article : « C’est du moins ce que pensent les adversaires du président russe ».

Ah OK… On sent un grand désenchantement dans la MSN, même plus capable, pour certaines de ses composantes, de mener une propagande de qualité. Ca bave, ça bricole, sans aucun génie désinformatif. Triste époque…

Il est vrai que les « arguments » ne prennent généralement plus dans le grand public et la machine médiatique, ayant usé et abusé de mensonges, en a conscience. Alors mieux vaut encore ne rien dire plutôt que se couvrir de ridicule. C’est la voie choisie pour parler (ou plus exactement ne pas parler) de Mossoul. La ville a pourtant été presque entièrement détruite comme le montre la séquence avant/après suivante :

 

 

L’Alep rebelle n’a rien à envier à ces destructions, loin de là même. Mais vous comprenez, là-bas c’étaient le boucher de Damas et l’ogre russe qui menaient la guerre, tandis qu’ici c’est le camp du Bien. Alors silence radio, c’est plus sûr…

Et puisque l’on parle du Syrak, l’inénarrable Washington Post se lamente de la décision donaldienne de cesser le soutien de la CIA aux modérément modérés, au grand dam de McCainistan, rattrapé par le cancer qu’il a semé sur la planète pendant toutes ces années.

Initiative évidemment sensée de Trump qui respecte ainsi, avec retard certes car il avait tout le Deep State contre lui, l’une de ses promesses de campagne. Mais arrêter de financer et armer les barbus semble être une tragédie pour nos petits plumitifs et c’est évidemment l’ombre de Moscou qui plane derrière.

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s