https://mail.google.com/_/scs/mail-static/_/js/k=gmail.main.fr.esUAMbvvJfE.O/m=pds,pdit,m_i,pdt,t/am=VsBpuPx-gIMZYJaOgDDn__zl5_Kw7zf_6w-QRwV8Af7N_T-Q0wAAAAAAAAAAAAAAAAAAAMAWxSU/rt=h/d=1/rs=AHGWq9A3ds-5DqgjycLk5OsC7PYpCMJ-XAhttps://mail.google.com/mail/u/0/?ui=2&view=bsp&ver=ohhl4rw8mbn4https://mail.google.com/mail/u/0/?ui=2&view=bsp&ver=ohhl4rw8mbn4

Conversation ouverte. 1 message non lu.
Plus

6 sur 65

Vers où va-t-on ?

Boîte de réception
x

Vers où va-t-on ? <noreply+feedproxy@google.com> Se désabonner

05:32 (Il y a 9 heures)
À moi

Vers où va-t-on ?


L’opération Temperer – U.K: Probable mise en place de la loi martiale cette année

Posted: 19 Jun 2017 06:01 AM PDT

Article original de Brandon Smith, publié le 7 juin 2017 sur le site http://alt-market.com
Traduit par le blog http://versouvaton.blogspot.fr

Après l’attentat-suicide de Manchester il y a seulement deux semaines, j’ai prévenu mes lecteurs que la répétition des attaques terroristes engendrerait une certaine complaisance au sein du public, en Europe de manière plus particulière. Il n’est pas rare maintenant que des attaques qui tuent des dizaines de personnes soient oubliées une semaine après l’événement. Les flux d’informations sont submergés d’autres distractions, et bien sûr, parfois, ces événements eux-mêmes agissent comme des distractions.



Dans un nouveau bulletin d’information de Morning Joe sur MSNBC, l’une des vedettes de la BBC, Katy Kay, a déclaré :

« L’Europe s’habitue à des attaques comme celle-ci, Mika. Elle le doit, parce que nous ne pourrons jamais les empêcher complètement… »

Pour moi, cette attitude est plutôt une indication de la mentalité européenne, reflet d’une culture de victimisation. Beaucoup en Europe (pas tous, mais beaucoup) semblent apprécier cette routine d’auto-flagellation. D’innombrables siècles a subir le système féodal de servage feraient cela à toute société. Les Britanniques continuent de payer des impôts pour maintenir une famille royale, après tout. Je pense également que les résultats du vote du Brexit au Royaume-Uni pourraient induire en erreur ceux d’entre nous en Amérique qui pensent que les Britanniques tournent une nouvelle page en termes de liberté et de valeurs conservatrices. Bien que je pense qu’il existe une volonté féroce de protéger la souveraineté de la nation britannique, l’individu britannique a presque abandonné tout espoir pour sa propre souveraineté personnelle et son auto-détermination.

En Europe continentale, le citoyen de souche dégoûté de lui-même est devenu un atout majeur et a été pleinement exploité par l’establishment globaliste. En particulier, la grande peur des Européens à prédominance libérale est un retour à la ferveur nationaliste qu’ils croient à l’origine de la montée du nazisme et du Troisième Reich (j’ai écrit de nombreux articles décrivant l’implication des élites corporatives et bancaires dans le financement et la fourniture de technologies essentielles aux nazis avant et pendant la Seconde Guerre mondiale). C’est cette « culpabilité » d’association avec l’héritage nazi qui a laissé l’Europe vulnérable à la manipulation de l’autre extrémité du spectre politique – le bout socialiste / marxiste.

C’est aussi cette mentalité qui a permis aux mondialistes d’injecter avec force des millions d’immigrants musulmans à travers des politiques d’ouverture des frontières et des politiques de réfugiés dans les pays de l’UE, sans procédure de vérification appropriée. La majorité des Européens qui considèrent cette politique comme irrationnelle et dangereuse ont peur de dire quelque chose de peur d’être qualifiés de « fascistes ».

La plus grande menace n’est pas seulement le conditionnement de la population à accepter l’invasion culturelle sans assimilation. La plus grande menace n’est pas la pacification de la population face à des attaques terroristes prolifiques. Non, la menace majeure est ce qui va inévitablement venir ensuite − l’apathie d’une nation dans le sillage d’une loi martiale progressive et de la mort des libertés personnelles.

La semaine dernière, une équipe de trois hommes musulmans a écrasé des piétons avec une fourgonnette blanche, puis ils ont émergé brandissant des couteaux de chasse dans un déchaînement de violence sur une place bondée de Londres. Il s’agit d’une attaque dans le flux régulier que subit l’Europe depuis que le programme Cloward-Piven de migrations de musulmans a permis à des millions de « réfugiés » de pénétrer les frontières de l’UE. Le groupe terroriste insaisissable EI a depuis revendiqué sa responsabilité.

En réponse, la Premier ministre Theresa May a déclaré que « ça suffit » et a réclamé un examen de la stratégie anti-terroriste du Royaume-Uni. La police de Londres a été invitée à s’adapter à de nouvelles conditions tactiques, à patrouiller dans les rues fortement armée et à utiliser des hélicoptères de surveillance à l’aide d’unités de forces spéciales.

NOTE – Après avoir terminé cet article dimanche, j’ai trouvé cette citation de Theresa May mardi :

« Nous devrions faire encore plus pour restreindre la liberté et les mouvements de suspects terroristes lorsque nous avons suffisamment de preuves pour savoir qu’ils présentent une menace, mais pas assez de preuves pour les poursuivre en justice.
Et si les lois sur les droits de l’homme empêchent ces choses, nous modifierons ces lois pour nous assurer que nous pouvons le faire… »

Le déploiement de plus de 5000 soldats britanniques à des endroits stratégiques par Theresa May fait partie d’un plan établi en 2015 intitulé « Opération Temperer ». Le plan prévoit le déploiement de troupes sur le sol britannique en réponse à des « menaces terroristes majeures ». Essentiellement, c’est un programme de loi martiale qui agit progressivement, plutôt que de façon ouverte. Une fois mis en œuvre, Temperer sera difficile à inverser. Comme les chefs militaires du Royaume-Uni ont mis en garde lorsque l’opération a été publiquement exposée, les troupes ne seraient probablement pas retirées après un engagement, à moins que la menace terroriste ne soit « réduite », ce qui laisserait la définition du « niveau de menace » ouverte à une interprétation assez large.

L’opération Temperer est maintenant en plein essor alors que les services de police demandent une aide militaire. Le Premier ministre a accédé à cette demande, plaçant des officiers dans de nombreux endroits avec des unités militaires en patrouille. Alors, c’est la « loi martiale » ? Peut-être pas tout à fait, mais on en est très proche et c’est ainsi que la tyrannie est communément instaurée. Pas d’un coup, mais pierre après pierre.

Tout d’abord, je voudrais souligner que May a introduit les mesures de Temperer après l’attentat à la bombe de Manchester, et cela ne semble pas avoir eu beaucoup d’effet pour perturber la dernière attaque à Londres. Deuxièmement, je tiens également à souligner que les élections générales du Royaume-Uni ne sont que dans quelques jours, et il est fort probable que les dernières attaques renforceront Theresa May et sa base électorale pour le Brexit. Le calendrier est plutôt intéressant…
Beaucoup dans le mouvement de la liberté diront que c’est une bonne chose. Que les Britanniques pourront finalement inverser l’invasion culturelle forcée d’une masse musulmane incompatible. Je dirais que tout cela fait partie du plan.

Comme je l’ai soutenu depuis bien avant le vote du Brexit l’année dernière, nous assistons peut-être à la plus grande opération de psy-op de quatrième génération de l’Histoire. Les mondialistes ont délibérément conçu des conditions dans lesquelles les nations européennes en particulier seront enveloppées par une idéologie étrangère sans protection de leurs propres gouvernements, ou elles devront répondre avec des contre-mesures globales. En d’autres termes, les Européens ont eu un faux choix entre le culte idéologique du multiculturalisme ou les conditions de la loi martiale.
À mon avis, le Royaume-Uni a été prévu pour cette dernière mesure, et cela fait sens si vous comprenez le plan de jeu des mondialistes.

Le Brexit et, par extension, l’arrivée au pouvoir de Donald Trump aux États-Unis a été AUTORISE à se produire. Malgré les délires de certains dans le Mouvement de la Liberté, le soi-disant « État profond » est parfaitement positionné pour profiter des deux événements. Ils ne s’y opposent pas du tout. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit de détruire le nom du nationalisme souverain et des principes conservateurs. Il s’agit du jeu long.

Le Royaume-Uni semble être le premier dans l’alignement. Les attaques terroristes augmentent, May a déjà lancé l’opération Temperer, et les attaques se sont poursuivies de toute façon. La solution qu’ils présenteront sera plus de militarisation, pas moins. C’est ma prédiction qu’après une année d’accroissement progressif et d’attaques continuelles, l’ensemble du Royaume-Uni sera au milieu de ce que beaucoup de gens définiront comme une loi martiale totale. Le gouvernement britannique pourrait ne pas l’appeler ouvertement ainsi, mais c’est ce que cela sera.

Bien que je trouve personnellement que les sociétés musulmanes sont odieuses dans leur attitude envers la liberté individuelle, je vois une tendance inquiétante se développer de l’autre côté de la médaille. Les pays occidentaux comme le Royaume-Uni et les États-Unis sont en droit de défendre leurs frontières, de refuser l’immigration venant de n’importe où, pour quelque raison que ce soit, et d’expulser les immigrants illégaux et les immigrants avec des liens probables avec les groupes terroristes. Cependant, la ligne qui ne doit pas être franchie, mais qui le sera probablement, c’est la persécution ou la déportation de personnes simplement pour défendre des vues idéologiques particulières.

Même si la majorité des citoyens ne soutient pas nécessairement une réponse radicale contre toutes les personnes qui considèrent les musulmans comme des terroristes potentiels, la tentation sera écrasante et nos gouvernements respectifs y plongeront. Une fois que nous entrons dans le monde du crime-pensée, il n’y a pas de retour en arrière.

Cela va peindre les mouvements conservateurs / nationalistes comme monstrueux aux yeux des générations futures. On leur apprendra que les globalistes « ont averti le monde » au sujet des dangereux populistes « racistes » et des groupes de l’alt-right pour leur montrer ce qui s’est passé quand ils sont arrivés au pouvoir. Ils ont détruit l’économie (voir mes articles précédents sur le récit de Trump comme bouc émissaire) et ont enfermé des innocents à cause de leur système de croyance, même s’ils n’avaient commis aucun délit spécifique. Ma crainte est que ce qui se passe ici, c’est que les mouvements conservateurs vont être conduits à une telle folie au nom de la sécurité que nous allons réellement faire en sorte que les globalistes ressemblent à des « gentils » en comparaison.
Alors, quelle est la solution ? Eh bien, regardez les choix offerts aux Britanniques : acceptez la sublimation multiculturelle sans poser de questions, ou instaurez un contrôle militaire total et sacrifiez les libertés personnelles. N’y a-t-il pas d’autres options disponibles ?

Qu’en est-il de celle-ci : les citoyens du Royaume-Uni DEMANDENT le retour de leur droit à l’autodéfense et la légalisation de la possession d’armes à feu pour ceux qui ne sont pas des criminels. La vraie solution est que les citoyens britanniques commencent à mettre en place leur propre sécurité, sans militariser leur pays parce qu’ils sont tous désarmés et effrayés.

Cela se produira-t-il ? J’en doute sérieusement. Mais, je tiens à souligner qu’il existe clairement un autre chemin bien supérieur à celui offert.

Encore une fois, je crois que le Royaume-Uni sera soumis à la loi martiale dans un an. À moins que les gens au Royaume-Uni ne fassent quelque chose maintenant pour affirmer leur droit à déterminer leur propre sécurité, ils entreront dans un cadre totalitaire absolu. Et, à long terme, cela va aider les globalistes que le mouvement du Brexit cherchait en particulier à battre. Ils feront cela en piétinant l’image du nationalisme et de la souveraineté avec la philosophie piratée de la sécurité externalisée et de la dépendance gouvernementale, faisant en sorte que le globalisme, l’antithèse proposée, soit agréable et tolérable rétrospectivement.

Brandon Smith

Traductions

Posted: 19 Jun 2017 06:02 AM PDT

L’objectif de cette page est de donner accès à une information internationale à ceux qui ne comprennent pas l’anglais. La langue est une barrière pour certains et il est du devoir de ceux qui le peuvent de proposer le point de vue des autres peuples pour que tous, nous puissions nous comprendre sans l’intermédiaire des filtres de nos médias. Les citoyens américains ont un point de vue, les allemands aussi ainsi que les russes ou les ivoiriens. Entendre leur vision du monde, c’est élargir la notre et c’est le meilleur moyen de ne pas se faire manipuler par la peur et par la haine.

Vous ne changerez jamais les choses en combattant ce qui existe déjà.
Pour changer les choses, construisez un nouveau modèle qui rendra l’ancien obsolète.
Richard Buckminster Fuller (1895-1983)

 

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :