Pour une école libre au Québec:Canada— un pays non blanc vers le milieu de ce siècle ?

 

 

Pour une école libre au Québec

 

 


 

 

 

Pour une école libre au Québec


Canada— un pays non blanc vers le milieu de ce siècle ?

Posted: 31 May 2017 10:38 AM PDT

Selon des experts démographes, le Canada connaît le taux de changement ethnique le plus rapide dans le monde occidental.

Près de 70 % des résidents de Vancouver seront des minorités visibles, ou des non-blancs, en moins de deux décennies, explique Eric Kaufmann, professeur à l’Université de Londres Birkbeck en Angleterre, sur la base de projections de Statistique Canada.

De plus, a déclaré Kaufmann, Patrice Dion, professeur de l’Université de Laval, a travaillé avec les responsables de Statistique Canada pour élaborer des projections qui suggèrent que le Canada dans son ensemble, au taux actuel d’immigration, sera près de 80 % non blanc en moins d’un siècle.

Près de sept habitants sur 10 de la ville de Vancouver seront des minorités visibles, ou des non-blancs, en moins de deux décennies, explique Eric Kaufmann, professeur à l’Université de Londres, Birkbeck, citant les projections de Statistiques Canada.

Bien que le rythme rapide des changements démographiques n’entravera probablement pas l’économie canadienne, a déclaré Kaufmann, il continuera d’avoir un grand effet sur la composition ethnique de villes telles que Toronto et Vancouver.

Ces deux villes canadiennes seront bientôt, ou sont déjà, devenues une « majorité minoritaire », un terme décrivant des lieux où une ou plusieurs minorités ethniques (par rapport à la population du pays) constituent la majorité de la population locale.

Le professeur Kaufmann a déclaré en outre que Patrice Dion, professeur à l’Université Laval, a travaillé avec les responsables de Statistiques Canada pour élaborer des projections qui suggèrent que le Canada dans son ensemble, avec le taux actuel d’immigration, sera à près de 80 % non blanc en moins d’un siècle. « Je pense qu’on peut raisonnablement conclure que le Canada sera composé de 20 % blancs, 65 % non blancs et 15 % de race mixte d’ici 2106 », de déclarer le professeur Kaufmann.

Selon une étude de 2017, publiée par Statistiques Canada et intitulée Immigration et diversité : projections de la population du Canada et de ses régions, 2011 à 2036, les immigrants représenteraient entre 24,5 % et 30,0 % de la population du Canada en 2036, par rapport à 20,7 % en 2011. En 2036, entre 55,7 % et 57,9 % des immigrants au Canada pourraient être nés en Asie, en hausse par rapport à la proportion de 44,8 % estimée en 2011, alors qu’entre 15,4 % et 17,8 % seraient originaires d’Europe, ce qui représente une baisse par rapport à 2011 (31,6 %). Ensemble, les immigrants et les personnes de deuxième génération pourraient représenter près d’une personne sur deux au pays (entre 44,2 % et 49,7 %) en 2036, en hausse par rapport à 2011 (38,2 %).

Selon les résultats des présentes projections, au sein de la population en âge de travailler (15 à 64 ans), les personnes de minorités visibles pourraient représenter entre 34,7 % et 39,9 % en 2036, en forte hausse par rapport à 2011 (19,6 %)

En 2036, le principal groupe de minorités visibles demeurerait, selon tous les scénarios de projections, celui des Sud-Asiatiques. Le groupe des Chinois demeurerait le deuxième en importance. Les groupes de minorités visibles qui connaîtraient les accroissements les plus rapides seraient cependant ceux des Arabes, des Philippins et des Asiatiques occidentaux en raison du fait qu’ils sont proportionnellement plus nombreux au sein de la population immigrante que dans la population en général.

La proportion de personnes se déclarant sans religion au sein de l’ensemble de la population augmenterait et pourrait représenter entre 28,2 % et 34,6 % en 2036 (24,0 % en 2011). Cette proportion serait semblable à celle des catholiques (entre 29,2 % et 32,8 % en 2036, en baisse par rapport à 2011 (38,8 %)). En 2036, la religion catholique demeurerait celle comptant le plus d’effectifs.
La population ayant une religion autre que chrétienne pourrait presque doubler d’ici 2036 et pourrait représenter entre 13 % et 16 % de la population canadienne, une proportion qui s’établissait à 9 % en 2011. Les confessions musulmane, hindoue et sikhe, surreprésentées dans l’immigration par rapport à leur poids démographique dans l’ensemble de la population, verraient le nombre de leurs adhérents s’accroître plus rapidement, même si celui-ci continuerait de ne représenter qu’une proportion modeste de l’ensemble de la population canadienne.

Source : Vancouver Sun

 

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s