Investig’Action:Zbigniew Brzezinski: décès d’un gestionnaire de crise pas très doué-et varia

 

 

 

Nouveau cette semaine: Brzezinski, Manchester, Trump, Liban, Venezuela brandenburg.olivier@gmail.com

NEWSLETTER – 01.06.2017
logo investigaction

L’info n’est pas un luxe, c’est un droit
Zbigniew Brzezinski: décès d’un gestionnaire de crise pas très doué

Zbigniew Brzezinski est décédé le 26 mai à l’âge de 89 ans. Éminence grise de la Maison-Blanche, il était considéré comme l’un des stratèges les plus influents des Etats-Unis au cours des dernières décennies.

Conseiller à la sécurité nationale du président Carter entre 1977 et 1981, il avait eu l’idée de soutenir des combattants islamistes en Afghanistan pour piéger l’Union soviétique. Cette opération allait donner naissance à Al-Qaida…

ArticleImage
Brzezinski est mort, je ne vais pas le pleurer
ArticleImage

Zbigniew Brzezinski est mort ce 26 mai 2017, à l’âge de 89 ans. Cet homme est l’instigateur de la guerre en Afghanistan, celui qui – pour la CIA – a inventé le concept moderne du djihad, en soutenant les opposants à Najibullah le Président afghan de l’époque.

L’Afghanistan était pourtant résolument tourné vers la modernité. Les femmes y travaillaient, les filles y allaient à l’Université. Le pays avait sa propre compagnie aérienne…

L’attentat de Manchester est le résultat des interventions désastreuses de l’Occident

L’attentat suicide odieux commis par Salman Abedi, né britannique, dans un concert d’Arianna à Manchester n’était pas seulement le travail d’un « loser maléfique », comme l’a dit Donald Trump, mais le résultat des politiques interventionnistes qui ont été menées au nom des droits de l’homme et de la « protection des civils ».

Grâce aux guerres de changement de régime et à l’armement et à la formation des groupes islamistes, les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont déployé leurs illusions impériales à travers le Moyen-Orient.

ArticleImage
Nouveau: Le monde selon Trump
ArticleImageMonstre ou héros ? Beaucoup s’inquiètent : un démagogue raciste, misogyne et homophobe à la Maison-Blanche ! D’autres saluent au contraire une rupture : Trump s’oppose aux délocalisations et aux traités de libre-échange ; il a dit vouloir dialoguer avec Poutine pour éviter une escalade militaire… Puis, il a bombardé en Syrie !

« Imprévisible » ? Oui, si on se limite aux petites phrases-chocs et aux clichés médiatiques. Mais ce livre répond au défi et apporte les clés. Où Trump mène-t-il les Etats-Unis et quelle est sa vision du monde ? Son élection reflète une crise profonde : des Etats-Unis, d’un modèle économique et des relations internationales.

Retrouvez le livre sur notre boutique

Donald Trump essaie de s’en tenir au script, mais il est sur le point de causer de gros dégâts au Moyen-Orient
ArticleImage

À Riyad, Trump ne pouvait pas mentionner l’origine de la plupart des pirates de l’air du 11 septembre ou quelle culte ou croyance sunnite était l’inspiration de Daech, ni quel pays coupait les têtes avec le même engouement que Daech. (Réponse : l’Arabie Saoudite).

Et quand il est arrivé en Israël lundi, Trump a été confronté à un nouveau protocole de censure : ne mentionnez pas qui occupait les propriétés de qui en Cisjordanie ou quel pays volait scandaleusement et incessamment des terres – légalement détenues par des Arabes – pour les Juifs et les Juifs seulement. (Réponse : Israël).

Trump glisse vers un cycle de guerre sans fin

Selon James W. Carden, en politique étrangère Trump s’inscrit dans la continuité en poursuivant les guerres au Moyen-Orient et en décevant ainsi ses partisans qui espéraient un changement.

On a entendu, pendant la campagne 2016, un petit groupe très actif de libertariens anti-bellicistes et de conservateurs qui s’étaient convaincus qu’il valait mieux voter Donald Trump qu’Hillary Clinton. En effet, Trump avait fait de sa – fictive – opposition à la guerre d’Irak la pierre angulaire de sa candidature.

ArticleImage
Paul Vergès et l’internationalisme du Parti Communiste Réunionnais
ArticleImage

Fondé en 1959, année du triomphe de la Révolution cubaine menée par Fidel Castro, le Parti communiste réunionnais de Paul Vergès a eu dès le départ une vocation internationaliste. Si l’objectif principal est de revendiquer le droit des Réunionnais à la dignité, le PCR a toujours maintenu un lien très fort avec les peuples en lutte pour leur émancipation.

Washington: attaque contre le Hezbollah, une option possible

Mai est un mois important pour le Liban. Le 25 mai 2000 en effet, la Résistance libanaise a réussi à accomplir ce qui n’était jamais arrivé auparavant: en 1982, elle a forcé l’armée israélienne, l’une des plus redoutées et puissantes dans le monde, à se retirer du Liban après 18 ans d’occupation.

Après cet événement, Tel Aviv a essayé par tous les moyens de lutter contre la montée politique du Hezbollah.

ArticleImage
« Le Monde » lâché par la BBC : Stephen Sackur démasque la droite vénézuélienne et ses rêves de coup d’État
ArticleImage

Dès les premiers jours de l’insurrection de la droite vénézuélienne, Paulo Paranagua (du journal français « Le Monde ») avait tenté de donner un visage humain aux « enfants de Pinochet ».

Le 14 avril 2017, une interview complaisante nous campe Julio Borges, un des leaders de l’extrême droite, en sympathique combattant pour la démocratie qui ne rêve que d’« élections libres » et, la main sur le cœur, jure ne pas vouloir de coup d’Etat.

ArticleImage

Notre boutique

 

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s