Insolentiae:Malte, l’autre scandale européen. L’Allemagne enquête sur près de 2 000 sociétés fantômes basées à Malte !! » L’édito de Charles SANNAT

Décryptage impertinent, satirique et humoristique de l’actualité économique
A la une, Politique et économie
« Malte, l’autre scandale européen. L’Allemagne enquête sur près de 2 000 sociétés fantômes basées à Malte !! » L’édito de Charles SANNAT

Charles Sannat 11 mai 2017

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Malte, c’est beau Malte, j’ai eu l’occasion d’y poser les pieds il y a quelques années, et je dois vous avouer avoir arpenté les rues de La Valette, la capitale de l’île, avec l’impression de risquer voir surgir des templiers à chaque coin de rue.

Vraiment, cette île vaut le détour pour son patrimoine architectural et historique. Malte c’est aussi un peu le berceau des « Sannat », si vous regardez bien il y a même là-bas une grande équipe de foot locale, le « Sannat football club », autant dire que j’ai déjà mon équipe de foot !

Bref, laissons tomber les recherches généalogiques des Sannat qui aboutissent toutes à Malte sur la petite île de Gozo pour être très précis, et revenons-en à l’actualité économique.

Figurez-vous que Malte, dans l’Europe et dans l’euro, est aussi un petit paradis fiscal !

C’est un petit paradis fiscal mais aussi social. Et puis ce n’est pas tout, on peut y faire tout plein de trucs qui ne sont pas autorisés ailleurs par des règles, lois et procédures en vigueur dans nos pays à nous.

Vous vous souvenez des premiers casinos en ligne ? Eh bien lorsque les grands groupes français se battaient pour obtenir l’autorisation de commercer en ligne, à Malte c’était déjà possible, et avec en plus une législation très ouverte aussi bien sur les jeux en eux-mêmes que sur les bénéfices réalisés.

Bref, Malte c’est un véritable petit coin de paradis, certes perdu au milieu de la Méditerranée.

Un petit coin tout perdu et relativement discret, mais nombreux sont celles et ceux qui ont su trouver les bonnes adresses pour aller se mettre à l’abri de leurs administrations fiscales respectives, et pour le moment ce sont nos amis allemands qui tiennent la corde, mais nul doute que nous devrions prochainement découvrir que quelques Français profitent également des cléments cieux maltais !

Ein gross enquête de Berlin !

D’après cet article du Figaro, « les autorités allemandes enquêtent sur près de 2 000 sociétés fantômes enregistrées à Malte, parfois liées à de grands groupes allemands et suspectées de fraude, après avoir reçu des informations anonymes en ce sens. «Il y a (dans cette liste) des succursales de grandes entreprises allemandes», a déclaré à Berlin le ministre des Finances de l’État régional de Rhénanie du Nord-Westphalie, Norbert Walter-Borjans. Cette région est depuis plusieurs années à la pointe dans le pays de la lutte contre la fraude fiscale des Allemands plaçant leur argent à l’étranger pour échapper à l’impôt, en Suisse, au Lichstenstein ou ailleurs.

Selon le ministre, il y a «de fortes suspicions» que ces entreprises maltaises liées à des sociétés allemandes relèvent de l’évasion fiscale, notamment à travers l’utilisation de sociétés dites « boîte aux lettres », des entreprises fictives destinées à dissimuler des transactions financières. L’État régional de Rhénanie du Nord-Westphalie a reçu fin avril, grâce à un informateur anonyme, un CD de données comprenant une liste de 70 000 entreprises enregistrées à Malte, un État européen souvent accusé d’être un paradis fiscal. Sur ces 70 000 sociétés entre 1 700 et 2 000 sont liées à des entreprises allemandes, a estimé le ministre régional ».

Et à votre avis, sur ces 70 000 entreprises, si 2 000 sont allemandes, combien sont françaises ? Je pose juste la question !!

Tensions en Europe !

Ce que je ne savais pas, c’est cette information expliquant que les services d’espionnage suisses recrutent chez les agents des impôts allemands, comme le révèle toujours cet article du Figaro !

« Cette méthode a soulevé la polémique en Allemagne et envenimé les relations entre Berne et la Suisse, particulièrement dans le viseur du fisc allemand. L’Allemagne soupçonne la Suisse d’avoir essayé de contrer sa stratégie anti-évasion fiscale en espionnant ses enquêteurs.

Début mai, la justice allemande a arrêté à Francfort (ouest) un ressortissant suisse de 54 ans, suspecté d’avoir cherché ou réussi à infiltrer l’administration fiscale de Rhénanie du Nord-Westphalie en y recrutant une « taupe ». »

Ambiance donc sur le front de la « fraude » fiscale.

Pendant ce temps où l’on règle les affaires des Suisses, du Liechtenstein, sans oublier la Principauté d’Andorre ou de Monaco, Jean-Claude Juncker, ancien grand mamamouchi du Luxembourg, court toujours. Il court tellement qu’il est même arrivé à la présidence de la Commission européenne de Bruxelles (sans doute « en marche ») alors qu’il présidait à l’organisation du plus grand paradis fiscal européen toujours en libre accès, le Luxembourg.

Bref, les Maltais vont se faire rincer, et quelques contribuables mal cachés en même temps.

N’oubliez pas de payer vos impôts car cela devient de plus en plus difficile de vous cacher. Il y a bien quelques possibilités, et je parle de possibilités légales bien évidemment.

Et la seule, l’unique solution légale pour ne pas vous faire imposer à l’insu de votre plein gré, c’est l’expatriation !! Et comme son nom l’indique, cela veut dire partir vivre ailleurs, et réellement.

L’une de mes destinations préférées reste le… Portugal.

De vous à moi, les gros vont encore s’en sortir, on pendra quelques petits poissons pour l’exemple que l’on laissera pourrir en place publique, mais comme à chaque fois, les grandes entreprises continueront à ne pas ou très peu payer d’impôts.

C’est logique, c’est elles qui font faire les lois par des politiques qu’elles ont réussi à soumettre à leur toute puissance totalitaire.

Vous paierez, elles s’évaderont ! Vous serez condamnés, elles seront protégées.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur http://www.insolentiae.com. »

Source Le Figaro ici

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s