Riposte laïque:Macron, la pire catastrophe qui guette la France

Macron, la pire catastrophe qui guette la France
Publié le 4 mai 2017 – par Jacques Guillemain – 12 commentaires – 1 267 vues
Partager

Quand on veut voter Macron, il faut savoir sur quelle galère on embarque !

Car on part pour un voyage sans escale qui va durer cinq ans !

Et ce que les électeurs ne savent pas, c’est que le point faible de Macron, c’est… l’économie ! Eh oui, le programme de notre ex ministre de l’Économie, c’est du pipeau, du flanc, du vent. Bref, une indigeste salade de bonimenteur.

Plusieurs instituts libéraux indépendants ont démontré que son programme n’est tout simplement pas financé. Le cador de Bercy nous roule dans la semoule.

Coe-Rexecode, l’Institut Montaigne ou la Fondation Concorde ont tous les trois décortiqué son programme économique et dévoilé les failles du projet.

C’est tellement gros que le déficit public atteindra 5% en 2018, alors qu’il était de 3,4% en 2016. Avec un PIB de 2237 milliards ( 2016 ), cela fait 112 milliards de déficit annuel… alors que l’Allemagne a un budget excédentaire. Chapeau l’artiste !

Il faut savoir que le cancre de l’UE, l’Espagne, a un déficit de 4,5% en 2016.

Macron va donc faire pire et la France aura le bonnet d’âne dès 2018.

Pour un as de l’économie, au ton professoral, saluons l’exploit !

Et en 2022, le déficit de la France sera encore de 3,4% alors que Macron annonce 1% ! Il est aussi bon en économie qu’en histoire-géo, c’est tout dire !

A moins qu’il n’applique pas son programme pour plaire à Merkel et à Bruxelles.

Dans les deux cas, il aura trompé ses électeurs, en parfait socialiste qu’il est.

En matière d’immigration, c’est pire.

Il est en extase devant Angela Merkel.

“La chancelière Merkel et l’ensemble de la société allemande ont été à la hauteur de nos valeurs communes. Elles ont sauvé notre honneur collectif en accueillant, en hébergeant et en instruisant des réfugiés en état de détresse.”

Quant aux agressions sexuelles de masse vécues par les Allemandes, et l’explosion de la délinquance dans toutes les villes allemandes, ce n’est pas son problème.

Son opinion sur l’attentat de Berlin et le terrorisme ?

“C’est une simplification répugnante que de reprocher à Merkel d’avoir livré sa propre capitale ainsi que toute l’Europe au risque d’attentats terroristes à cause de l’accueil des réfugiés.”

“Il faut regarder les faits. Contrairement à ce que certains disent, nous ne sommes pas aujourd’hui confrontés à une vague d’immigration. Un peu plus de 200000 titres de séjour ont été octroyés l’année dernière, ce n’est pas un tsunami que nous ne saurions freiner.”

Macron ignore sans doute le drame vécu par les Calaisiens depuis des années.

Il ignore aussi que 8 000 migrants viennent de débarquer en Italie en 3 jours.

Il ignore que 100 migrants arrivent chaque jour à Paris et que toutes nos structures d’accueil sont saturées.

Il semble ignorer que la population algérienne a quintuplé depuis 1962, passant de 8 à 40 millions d’habitants.

Quant à l’Afrique subsaharienne, elle est passée de 300 millions d’habitants en 1960 à 1 milliard aujourd’hui. Faut-il les accueillir au prétexte qu’ils sont pauvres ?

Nous avons une immigration de déshérités non qualifiés et illettrés pour la plupart. Ils vont grossir le flot des assistés et plombent nos budgets sociaux.

Avec nos 2 200 milliards de dette, nos 6,5 millions de chômeurs et nos 9 millions de pauvres, Macron veut ouvrir les vannes. Ça promet !

Rappels des brillantes idées du chouchou des lobbies pro-immigrés.

– Discrimination positive à l’emploi avec prime de 15 000 euros pour toute embauche d’un jeune des quartiers défavorisés.

– Testing généralisé et dénonciation des entreprises qui discriminent à l’embauche.

– Laisser les entreprises régler les questions religieuses.

– Pas question d’interdire le voile à l’université.

– “Trop de Français confondent la laïcité et l’interdiction des manifestations religieuses.”

– Pas de droit de vote aux étrangers, mais plutôt naturalisations de masse !

Macron veut une nouvelle structure pour encadrer l’islam, mais comme pour l’ensemble de son programme, c’est le grand flou.

“La « nouvelle structure » envisagée serait chargée de dossiers comme la construction de lieux de culte ou « la formation en France des imams » –, ce qui relève d’une association cultuelle, qui ne peut relever de l’action de l’État.”

Et bien entendu, Macron est farouchement opposé à la déchéance de nationalité pour les binationaux radicalisés. “Débat stérile”, nous dit-il.

Il faut dire que sur l’immigration et l’islam, Macron est un tiers-mondiste pur jus.

Après avoir insulté la France, qu’il accuse de crime contre l’humanité pour son œuvre civilisatrice, il soutient Mohamed Saou, musulman radical faisant partie de son équipe de campagne.

Quant au terrorisme, c’est feuille blanche.

Rien sur les fichés “S”. Que fait-on ? On les enferme ? On leur donne la Légion d’Honneur ? Mystère.

Pour lui: “La société française porte une part de responsabilité dans la radicalisation des terroristes à l’origine des massacres du 13 novembre 2015.”

Nationalisme et patriotisme.

Et c’est ce monsieur qui ose déclarer que le combat qu’il mène, c’est celui des patriotes contre les nationalistes ! Voilà qui ne manque pas de sel de la part d’un type qui brade le pays (vente de nos fleurons économiques).

S’il espère détrôner Marine au hit-parade du patriotisme, il a tout faux.

Macron ne sait visiblement pas ce que veulent dire les mots patriotisme et nationalisme.

Il ne sait pas grand-chose d’ailleurs. On l’a vu lire des discours préparés pour ses meetings et auxquels il ne comprenait strictement rien.

Inquiétant. S’il faut lui expliquer un jour les procédures d’engagement du feu nucléaire, il va lui falloir un certain temps !

Il croit nous insulter en nous traitant de nationalistes alors qu’il nous honore.

Marine est à la fois patriote et nationaliste, alors que Macron n’est ni l’un ni l’autre.

Car le patriotisme c’est l’amour de la patrie, le dévouement à sa patrie que l’on est prêt à défendre.

Et le nationalisme, c’est l’attachement à la nation et à tout ce qui s’y rattache. Identité, racines chrétiennes, coutumes et traditions, histoire. Bref, tout un patrimoine culturel hérité de nos ancêtres.

C’est bien pour cela que les marinistes sont des patriotes et des nationalistes.

Rien à voir avec Macron, qui insulte son pays à l’étranger, qui nie sa culture propre et ne reconnaît pas ses arts.

Si Macron aimait la France, il la connaîtrait un peu mieux aux lieu de nous dire que la Guyane est une île ou de nous parler des expatriés de Guadeloupe.

Macron et la France ce ne sera jamais un mariage d’amour. Ce sera un mariage arrangé pour servir son ambition personnelle.

Marine, quant à elle, rêve avant tout de redonner sa grandeur à la France.

Quand on aime profondément son pays, on ne vote pas pour Macron.

Au mieux on vote Marine, au pire on s’abstient.

Jacques Guillemain

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s