Le Salon beige: Le General Piquemal a répondu présent pour une embuscade Anti Macron-et varia

Le Salon beige:

Le General Piquemal a répondu présent pour une embuscade Anti Macron
Bistro Libertés reçoit le chanteur Jean-Pax Méfret
Le Collectif « Provocs Hellfest Ca Suffit » sollicite du soutien
Une nouvelle maison pour les handicapés
L’abbé Zanotti-Sorkine, le Trenet en soutane
Téléchargez l’application France Renaissance pour vous informer et militer
Encore une « fake new » du Monde
Le talent fou d’Emmanuel Macron : parler pour ne rien dire
Le Centre de Bioéthique Jérôme Lejeune propose des Master-class en éthique biomédicale
Les nouveautés 2017 du Puy du Fou
Un ancien franc-maçon explique à ses anciens « frères » l’inanité de leur quête
“L’Évangile de la famille, joie pour le monde”
Brian Brown au colloque l’Occident contre l’Europe
11 avril : conférence sur la Syrie au Palais Bourbon
6 avril : L’affaire sur la famille allemande faisant l’école à la maison devant la Cour européenne des droits de l’Homme
Centenaire des apparitions de Fatima : prions pour la France et pour la paix dans le monde
Le père Boulad dénonce l’islamo-gauchisme en France
De très nombreux fidèles ont été profondément troublés par des célébrations marquées par un subjectivisme superficiel et dévastateur
Le Congrès abroge le financement public du Planning familial
Les crèches et les sapins de Noël font partie du patrimoine charnel de la France
L’ONU hostile à l’objection de conscience des médecins sur l’avortement
Il est interdit de n’accueillir que des chrétiens
Levan Vassadzé au colloque l’Occident contre l’Europe
« Face aux chrétiens » : Florian Philippot vante la politique familiale du FN

C’est arrivé un 1er avril…

Posted:

« A qui veut régénérer une Société en décadence, on prescrit avec raison, de la ramener à ses origines. » Léon XIII, Rerum Novarum

Alors rappelons-nous :

le 1 avril 304 : mort du pape saint Marcellin.
le 1 avril 774 : Charlemagne se rend à Rome, pour rencontrer le pape Adrien Ier.

Le pape lui demande d’intervenir en Italie, contre le roi des Lombards, Didier, qui occupe depuis l’année précédente des villes de l’État pontifical.

le 1 avril 996 : mort du pape Jean XV.
le 1er avril 1328 : Philippe VI de Valois devient le successeur en titre du dernier des Capétiens directs.

Le cousin de Charles IV le Bel, que celui-ci avait désigné comme Régent avant sa mort ; les États généraux ont confirmé en février la non-transmission du Royaume aux femmes. Or le 1 avril, la reine Jeanne accouche d’une fille, Blanche de France : la Couronne passe donc au régent, qui devient le premier roi de la dynastie des Valois, sous le nom de Philippe VI.

C’est la fin de la lignée des Capétiens directs. (cf. les chroniques du 1er février et du 29 mai).

le 1er avril 1605 : Léon XI est élu pape.

Candidat d’Henri IV, Léon XI tombe malade peu de temps après son couronnement, et meurt après un pontificat de 27 jours.

le 1er avril 1703 : les troupes royales de Montrevel massacrent des participants à une assemblée clandestine de Camisards au Moulin de l’Agau (près de Nîmes).

Claude Louis Hector de Villars, par Hyacinthe Rigaud.

Le comportement des troupes de Montrevel est en grande partie dû à l’incompétence de son chef, à qui succède le Maréchal de Villars.

La guerre est déclarée entre la France, l’Espagne, le Portugal, la Bavière et la Savoie, d’une part, et l’Angleterre, la Hollande, l’Autriche et le Danemark d’autre part en mai 1702. La révolte des camisards commence presque immédiatement, financée et soutenue par les pays étrangers, qui attaquent aux frontières. Les Camisards sont donc coupables de haute trahison.

Mais en plus, ils sont coupables des pires exactions avant que le Roi n’envoie sur place ce qui lui reste de troupes disponibles. Jean Guiraud dans le tome 3 de son livre Histoire partiale- Histoire vraie, au chapitre 4, qui traite des conséquences de la Révocation de l’Edit de Nantes, rappelle les crimes des camisards :

« Six mois à peine après ses débuts, dans une lettre au ministre de la guerre du 28 décembre 1702, le Père de la Rue dressait ainsi le bilan de ses cruautés : « Quarante églises brûlées et pillées ; deux à trois cents abandonnées, le massacre de près de deux cents personnes : prêtres, gentilshommes, anciens catholiques et nouveaux zélés ; plus de cent lieues d’étendue de pays sans nul exercice de religion dans les campagnes »; le 13 mai, l’intendant Bâville mentionnait le massacre à Fraissinet de 32 anciens catholiques et de beaucoup de femmes et d’enfants, par les Camisards. Un rapport adressé, le 30 août 1703, au ministre de la guerre déclare que, vers la fin de mai 1703, dix mois après leur révolte, les Camisards ont brûlé 409 maisons et 107 églises. […]

On ne peut lire sans frémir le récit suivant des cruautés que commirent les Camisards « dans les lieux de Saint-Ceriez et de Saturargues, le 22 septembre 1703. « Au nombre de 400, ils se divisèrent en deux troupes qui allèrent piller chacune l’un de ces pays ». […] A Saturargues, « cette troupe infernale, se voyant maîtresse absolue de la vie et des biens des habitants, tua, massacra sans pitié et mit le feu dans tout le village. M. Pujol médecin arriva dans cette effrayante conjoncture […]. Il trouva d’abord 71 personnes massacrées, savoir 15 hommes, 26 femmes dont 6 allaient être mères qui furent éventrées, 30 enfants ; 15 blessés qu’on fit porter à Lunel-la-Ville pour les faire panser, dont six sont morts de leurs blessures… il vit sur le corps d’un pauvre homme un petit enfant à qui on avait déchiqueté le visage et coupé la gorge à coups de dagues ; il était encore emmailloté dans les langes ; il en aperçut six autres, depuis l’âge de trois ans jusqu’à six, à qui on avait coupé les bras et les têtes ; d’autres étaient grillés au milieu de leurs pères et de leurs mères. Il remarqua, entre autres choses, cinq femmes que ces meurtriers avaient ramassées autour d’une croix de pierre qu’ils abattirent sur elles : la terre est encore couverte du sang de ces illustres crucifiées ».

Jean Guiraud souligne que Montrevel est aussi sanguinaire ; mais aussi que si les Camisards résistent pendant trois ans c’est grâce aux subsides et aux soldats étrangers.

« Les puissances ennemies de la France, écrit Villars, n’oubliaient rien pour entretenir cette révolte et n’épargnaient aucune dépense pour la fomenter ou même pour l’accroître. Plusieurs de leurs frégates chargées de fanatiques (protestants), d’armes et d’argent, suivaient les côtes du Languedoc, quelques-unes abordèrent sur celles de Catalogne, moins exactement gardées que ne l’étaient celles du Languedoc…Outre ces tentatives pour soutenir la révolte du Languedoc, les ennemis firent passer des émissaires en Dauphiné et en Rouergue pour faire prendre les armes dans ces provinces à ce qu’ils pouvaient rassembler de fanatiques et de religionnaires qui comptaient tous que les armées navales d’Angleterre et de Hollande n’étaient entrées dans la Méditerranée que pour les soutenir.

De son côté, le comte de Beauregard écrivait au Ministre de la Guerre, le 27 mars : « Je dirai à Votre Grandeur que la révolte des huguenots de Languedoc s’est tramée dans le pays de Genève par de ces gens-là qui y étaient retirés, mais principalement par la famille d’un nommé de Fonds ; un des Cadets était un des chefs de ces scélérats qui faisaient leur demeure, depuis nombre d’années, à Vevey, petite ville des terres de Genève, de laquelle ils reçoivent des secours considérables d’argent et d’hommes, soit barbets ou soldats allemands qui passent en France par leurs terres, sous prétexte de désertion et se joignent, après cela, aux bandes de ces scélérats ». »

le 1er avril 1707 : les obsèques de Vauban sont organisées dans l’église St-Roch, à Paris.

Puis un carrosse conduit le corps à Bazoches.

le 1er avril 1716 : le cardinal de Fleury est nommé par le régent Philippe précepteur de Louis XV.

Portrait par Hyacinthe Rigaud.

C’est très certainement la meilleure décision du régent de toute la période de la Régence.

Cf. la chronique du 29 janvier.

le 1er avril 1753 : naissance de Joseph de Maistre, homme politique, écrivain et philosophe.

Né dans le duché de Savoie, Joseph de Maistre, est magistrat, politicien, écrivain et philosophe. C’est un des premiers écrivains à affirmer le caractère satanique de la révolution française. Sénateur en 1788. Il est l’un des premiers à se révolter contre l’annexion de la Savoie par la France en 1792. Longtemps exilé en Suisse, puis en Italie, il revient en France sous Louis XVIII.

Quelques citations :

« La Révolution, je dis la république, car c’est la même chose, est comme le chancre qui se détruit lui-même en se dévorant. N’attendons pas ce moment. Le temps presse. Le chancre républicain, en se dévorant, dévore la France, il faut nous hâter de la guérir, de la sauver et de la relever au nom du Roi. » cité par François Maris Algoud dans son Histoire de la volonté de perversion de l’intelligence et des mœurs (Editions de Chiré, page 130).
«Un des plus grand crimes qu’on puisse commettre, c’est sans doute l’attentat contre la souveraineté, nul n’ayant des suites plus terribles. […] Il faut encore faire une observation importante, c’est que tout attentat commis contre la souveraineté au nom de la nation est toujours plus ou moins un crime national…Or , ces crimes nationaux contre la souveraineté sont punis sans délai et d’une manière terrible ; c’est une loi qui n’a jamais souffert d’exception. Chaque goutte de sang de Louis XVI en coûtera des torrents à la France ! quatre millions de Français peut-être payeront de leurs têtes le grand crime national d’une insurrection antireligieuse, et antisociale, couronnée par un régicide. »Considérations sur la France chap II, page 11 à 13

Or toutes les études de Dupâquier à Renée Casin montre que non seulement de Maistre sera en deçà de la réalité mais que le déclin démographique de la France date de la révolution. En 1789, la France compte autant d’habitants que la Russie. En 1914, les populations s’élèvent respectivement à 40 millions et 160 millions !

« Chaque nation, comme chaque individu, a reçu une mission qu’elle doit remplir. » Considérations sur la France
« Il y a dans la révolution française un caractère satanique qui la distingue de tout ce qu’on a vu et peut-être de tout ce qu’on verra. » Considérations sur la France
« Le plus grand ridicule pour une femme, c’est d’être un homme. »
« Toute nation a le gouvernement qu’elle mérite. »Considérations sur la France
« Le goût n’est que la conscience du beau, comme la conscience n’est que le goût du bon. »Lettre à Monsieur l’amiralTchitchagof
« Ce qu’il y a de plus admirable dans l’ordre universel des choses, c’est l’action des êtres libres sous la main divine. »Considérations sur la France

Le 1er avril 1794 : la colonne infernale de l’adjudant-général Cortez et son bataillon de Saône et Loire est à Chantonnay.

La destruction systématique de la Vendée se poursuit.

le 1er avril 1904 : circulaire du ministre de la Justice ordonnant l’enlèvement des crucifix dans les prétoires de tous les tribunaux.
le 1er avril 1923 : la loi ramène le service militaire de 3 ans à 18 mois.

Gouvernement de droite qui vient de faire occuper la Ruhr le 11 janvier. Vouloir toucher les dividendes de la paix mènera à la seconde guerre mondiale. Décision contestable de Poincaré. Mais il est toujours plus facile de critiquer a posteriori. (cf. la chronique du 31 mars).

le 1er avril 1933 : l’armée de l’air française est créée officiellement.

«L’aéronautique militaire » est d’abord une arme appartenant à l’armée de terre comme le sont l’infanterie, la cavalerie, l’artillerie et le génie etc… Elle devient une armée tardivement. C’est toutefois la plus ancienne force aérienne du monde.

1er avril 1944 : massacre d’Ascq, appelé aujourd’hui de Villeneuve d’Ascq.

Alors que la 12.SS-Panzer-Division « Hitlerjugend » rejoint le front de Normandie par convoi ferroviaire et en passant par le nord de la France, en gare -d’Ascq, près de Lille, un groupe de résistants du réseau La Voix du Nord effectue un sabotage qui ne cause cependant que des incidents mécaniques mineurs. Les SS qui considèrent les résistants comme des terroristes, tuent le chef de gare et un autre employé.

Ivre de rage, le commandant allemand, âgé de 25 ans, procède à une exécution collective et cela contre l’avis même des officiers de la Feldgendarmerie présents. Quatre-vingt-six personnes sont choisies au hasard et exécutées sans aucune forme de procès.

le 1er avril 1960 : la France fait exploser une 2ème bombe atomique à Reggane.

Le General Piquemal a répondu présent pour une embuscade Anti Macron

Posted:

L’irruption du banquier candidat dans la cité Phocéenne divise. Le 1er Avril matin avant le meeting au Rond point du Prado, de nombreuses associations ont appelé à manifester. Les mécontents viennent de toutes parts. Contre les forces de l’argent, Pour la culture Française, contre la politique qu’il a menée comme ministre de la politique Hollandaise… Le General Piquemal vient se joindre à l’embuscade Anti-Macron. Les taxis aussi comptent bien bloquer… Et si la petite sardine du 1er avril bloquait bien le port cette fois ci ? Pieds Noirs, poings levés, et poitrine haute, ce sont tous des cœurs Français révoltés contre le candidat du système. Un collectif a même été formé : Tout Sauf Macron. Des actions chocs ont été promises, mais nous n’en dirons pas davantage avant le jour J

Image1

Bistro Libertés reçoit le chanteur Jean-Pax Méfret

Posted:

Le Collectif « Provocs Hellfest Ca Suffit » sollicite du soutien

Posted:

Capture d’écran 2017-03-31 à 18.27.34
Le Collectif « Provocs Hellfest Ca Suffit » informe et dénonce l’ésotérisme, l’occultisme, le satanisme et l’antichristianisme véhiculés par des groupes invités au Hellfest largement subventionné et aidé par les pouvoirs publics.

Son combat prend un relief particulier avec ce témoignage d’un ancien metalleux converti mais aussi celui-ci « Pourquoi je suis devenu sataniste ».

« Je connais cette personne pour l’avoir rencontré à l’occasion du Hellfest. Même si le Black Metal n’est pas l’unique raison de son adhésion aujourd’hui au satanisme, elle en est une. » témoigne le Président de l’association ACFHRT « Amis du Collectif pour un Festival Hellfest Respectueux de Tous ».

« L’action que nous avons entreprise pour faire en sorte que soient déprogrammés et/ou non programmés des groupes Metal de la nature de celle évoquée plus haut s’avère indispensable : on ne peut rester les bras croisés ! »

Depuis 2015, l’association a déjà obtenu des résultats et elle ne compte pas s’arrêter là : c’est pourquoi elle sollicite du soutien aussi bien matériel que spirituel.

Une nouvelle maison pour les handicapés

Posted:

Don-SJDV
Le projet, formé il y a 3 ans, de créer un lieu de vie pour personnes majeures handicapées près de Châteauroux, et dont nous avons plusieurs fois parlé aux lecteurs du Salon Beige, vient de trouver sa concrétisation.

Nous sommes très heureux d’apporter cette nouvelle contribution à la belle cause de l’accueil de la personne handicapée, si chère au Professeur Lejeune. Nous pensons en effet que c’est justice, alors que la société ne veut plus les accueillir, de tourner nos regards vers les plus faibles.

Le 8 mars 2017, la Maison Sainte-Jeanne-de-Valois a donc ouvert les portes à ses premiers résidents. Ils sont aujourd’hui 5 à y vivre en compagnie de 3 accompagnants. 5 autres personnes les rejoindront d’ici le mois de septembre. Que de chemin parcouru, que d’obstacles surmontés, mais l’enjeu en valait la peine comme le montre les images du site.

C’est grâce à vous, donateurs et bienfaiteurs, que cette « aventure » a pu voir le jour et vivre.

Une fondation a été créée pour soutenir l’œuvre naissante ainsi que les autres projets qui sont déjà en cours en France. En effet, seule la générosité des donateurs permet le développement d’une œuvre de ce type, qui veut donner aux personnes handicapées au sein d’un lieu de vie, une vie et une atmosphère catholiques, et qui leur permettent de prier en commun et de vivre selon la foi de leur enfance.

Hugues Revel 06 24 27 19 16, Isabelle Thisse 06 07 18 02 85

L’abbé Zanotti-Sorkine, le Trenet en soutane

Posted:

Téléchargez l’application France Renaissance pour vous informer et militer

Posted:

Unnamed
L’Institut Renaissance est heureux de vous annoncer le lancement de l’application de mobilisation téléphonique France Renaissance.

L’Institut Renaissance est un centre d’étude et d’action politique, indépendant de tout parti politique. Il est attaché à la défense des libertés, de l’identité française, du principe de subsidiarité, et des droits humains inaliénables.

Il se donne pour objectif d’améliorer et de réformer la législation actuelle en fonction de ces principes. Pour cela, l’Institut Renaissance, en lien avec d’autres structures partageant totalement ou partiellement ses conceptions politiques, en France et dans le monde, mène des études sur des thématiques variées. L’Institut a pour principale mission de travailler avec les parlementaires, à qui l’Institut offre son savoir-faire, tant en termes de recherche qu’en termes de rédaction législative ou d’action d’influence.

Mais l’Institut dispose également d’une compétence reconnue en matière de diffusion des idées au sein de l’opinion publique, tout spécialement sur internet ou les réseaux sociaux.

L’application France Renaissance, basée sur la technologie ucampaign qui fut à la base de l’application de campagne de Donald Trump ou de la campagne en faveur du Brexit, vise à augmenter notre capacité de l’Institut à diffuser nos idées dans l’opinion publique et à notre capacité à peser sur la décision politique.

L’Institut Renaissance lance ainsi la première application ucampaign en France.

Toute personne qui partage tout ou partie des convictions de l’Institut Renaissance – et notamment les lecteurs de XXX – est donc chaudement invitée à télécharger l’application et à y inviter ses proches.

Plus nous serons nombreux, plus nous pourrons peser!

Liens de téléchargement:

Android: https://play.google.com/store/apps/details?id=com.ucampaignapp.irf
iOS: https://itunes.apple.com/us/app/france-renaissance/id1212622543?ls=1&mt=8

Institut Renaissance: http://france-renaissance.org

Encore une « fake new » du Monde

Posted:

Démontée par Dreuz :

« Dans les deux premières lignes de leur courrier de présentation de la nouvelle version du Decodex, Jérôme Fenoglio, le directeur du Monde et Luc Bronner, le directeur de la rédaction, mentent aux lecteurs et font exactement ce que leur Decodex prétend combattre : de la fausse information et un article trompeur.

Ils écrivent :

«Le journalisme de qualité n’a jamais été aussi nécessaire. Dans cette période où un président américain peut affirmer que les médias sont l’ennemi du peuple…»

Problème, le Président américain n’a jamais rien affirmé de tel. Il n’a jamais dit que les médias sont l’ennemi du peuple. Voici ce que le président Trump a dit :

«Les médias de FAKE NEWS ne sont pas mes ennemis, ils sont les ennemis du peuple américain.»

The FAKE NEWS media (failing @nytimes, @NBCNews, @ABC, @CBS, @CNN) is not my enemy, it is the enemy of the American People!
— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 17 février 2017

Fenoglio et Bronner ont publié une fausse information en modifiant ce que le Président américain a déclaré. Ils ont supprimé le mot FAKE pour lui faire dire ce qu’il n’a pas dit. Trump n’a pas dit «que les médias sont l’ennemi du peuple», il a dit que les médias de FAKE NEWS sont l’ennemi du peuple. […] »

Le talent fou d’Emmanuel Macron : parler pour ne rien dire

Posted:

Le Centre de Bioéthique Jérôme Lejeune propose des Master-class en éthique biomédicale

Posted:

Visuelmasterclasssite-1024×430
Le tout nouveau Centre de Bioéthique Jérôme Lejeune propose des Master-class en éthique biomédicale à destination des médecins et étudiants en médecine, des chercheurs, des universitaires et des enseignants (philosophie, biologie, etc.).

Ces Master-class sont des cours d’expertise délivrés à un nombre restreint d’étudiants pour un enseignement de haut niveau personnalisé. Elles s’adressent à un public de niveau études supérieures.

Master-class :  »Printemps de la bioéthique » | Avril – juin 2017

Master-class :  »Des fondements à la pratique » | Septembre 2017 – Avril 2018

Plus d’informations.

Les nouveautés 2017 du Puy du Fou

Posted:

Présentation. Le parc ouvre samedi.

Un ancien franc-maçon explique à ses anciens « frères » l’inanité de leur quête

Posted:

Christophe Flipo a 57 ans. Marié et père de quatre enfants, il travaille comme ingénieur architecte informatique. Eduqué chrétiennement, il a tout de même passé 21 ans loin du Christ en s’engageant dans la franc-maçonnerie. Il a raconté cette quête spirituelle dans un premier livre, « La meilleure part ». Dans son nouvel opus, « L´adieu aux frères » (Ed. du Cerf), il s’efforce d’expliquer à ses anciens « frères » l’inanité de leur quête et l’incompatibilité entre franc-maçonnerie et foi chrétienne. Sur le plateau d’Un coeur qui écoute, il raconte sa conversion qui n’aurait pu se faire sans celle d’une collègue qui elle même s’est convertie en rencontrant des chrétiens à Rocamadour. Un Coeur qui écoute du 03/03/2017 :

“L’Évangile de la famille, joie pour le monde”

Posted:

C’est le thème de la VIIIe Rencontre mondiale des Familles, qui aura lieu à Dublin du 21 au 26 août 2018. Le Pape François indique :

2018-familles.png
« On pourrait se demander : l’Evangile continue-t-il à être joie pour le monde ? Et encore : la famille continue-t-elle à être une bonne nouvelle pour le monde d’aujourd’hui ?

Je suis certain que oui ! Et ce “oui” est solidement fondé sur le dessein de Dieu. L’amour de Dieu est son “oui” à toute la création et à son cœur, qui en est l’homme. C’est le “oui” de Dieu à l’union entre l’homme et la femme, ouverte et au service de la vie à chacun de ses stades ; c’est le “oui” et l’engagement de Dieu pour une humanité si souvent blessée, maltraitée et dominée par le manque d’amour. La famille, par conséquent, est le “oui” du Dieu Amour. C’est seulement à partir de l’amour que la famille peut manifester, répandre et re-générer l’amour de Dieu dans le monde. Sans l’amour on ne peut pas vivre comme enfants de Dieu, comme époux, parents et frères.

Je désire souligner combien il est important que les familles se demandent souvent si elles vivent à partir de l’amour, pour l’amour et dans l’amour. Ce qui concrètement, signifie se donner, se pardonner, ne pas s’impatienter, anticiper l’autre, se respecter. Comme la vie familiale serait meilleure si chaque jour on vivait les trois mots simples “s’il-te-plaît”, “merci”, “pardon”. Tous les jours nous faisons l’expérience de fragilités et de faiblesses et c’est pourquoi nous avons tous, familles et pasteurs, besoin d’une humilité renouvelée qui façonne le désir de nous former, de nous éduquer et d’être éduqués, d’aider et d’être aidés, d’accompagner, de discerner et d’intégrer tous les hommes de bonne volonté. Je rêve d’une Eglise en sortie, non pas auto-référentielle, d’une Eglise qui ne passe pas à distance des blessures de l’homme, d’une Eglise miséricordieuse qui annonce aux cœurs la révélation du Dieu Amour qui est la Miséricorde. C’est cette miséricorde qui nous renouvelle dans l’amour ; et nous savons combien les familles chrétiennes sont lieu de miséricorde et témoins de miséricorde ; après le Jubilé extraordinaire elles le seront encore plus, et la Rencontre de Dublin pourra en offrir des signes concrets. »

Brian Brown au colloque l’Occident contre l’Europe

Posted:

Capture d’écran 2017-03-30 à 18.52.27

11 avril : conférence sur la Syrie au Palais Bourbon

Posted:

PARIS – COLLOQUE T. MARIANI – N.DHUICQ – 11 avril 2017

6 avril : L’affaire sur la famille allemande faisant l’école à la maison devant la Cour européenne des droits de l’Homme

Posted:

En août 2013, un groupe de plus de 20 policiers et travailleurs sociaux a pris d’assaut la maison de la famille Wunderlich près de Darmstadt, en Allemagne. Les enfants venaient de s’asseoir chez eux pour commencer leur première leçon de l’année.

L’interdiction de l’école à la maison par l’Allemagne remonte à 1918. Depuis, le pays a signé un certain nombre d’accords internationaux relatifs aux droits de l’Homme qui protègent explicitement le droit des parents de diriger l’éducation de leurs enfants.

Robert Clarke, Directeur du plaidoyer européen pour ADF International, a déclaré :

« Les enfants doivent recevoir le soin attentionné et la protection de leurs parents. Il est grave pour un État d’interférer avec le lien parent-enfant. Il ne devrait le faire que s’il existe un risque réel de préjudice grave. Petra et Dirk Wunderlich ont simplement exercé leur droit parental à élever leurs enfants en fonction de leurs convictions philosophiques et religieuses, ce qu’ils pensaient pouvoir mieux faire dans l’environnement familial. En réponse, les autorités allemandes ont limité leurs droits parentaux pendant deux ans et, à l’extrême, se sont introduit chez eux et ont physiquement emmené leurs quatre enfants loin de leur maison ».

Bien que Dirk et Petra aient retrouvé leurs enfants, leur situation juridique demeure incertaine et l’Allemagne continue de maintenir des sanctions pénales pour les familles qui veulent faire l’école à la maison. Récemment, la Cour EDH a accepté d’étudier à nouveau cette affaire. La Cour a accepté d’examiner si les actions de l’Allemagne avaient violé leur droit à la vie privée et familiale protégé par l’article 8 de la CEDH.

Centenaire des apparitions de Fatima : prions pour la France et pour la paix dans le monde

Posted:

Centenaire des apparitions de Fatima : prions pour la France et pour la paix dans le monde !

Le père Boulad dénonce l’islamo-gauchisme en France

Posted:

Relire l’entretien publié en 2 parties : 1 & 2.

De très nombreux fidèles ont été profondément troublés par des célébrations marquées par un subjectivisme superficiel et dévastateur

Posted:

Du 29 mars au 1er avril se tiennent à Herzogenrath, au nord d’Aix-la-Chapelle, les 18èmes rencontres liturgiques de Cologne, intitulé : « La source de l’avenir », à l’occasion du 10e anniversaire du motu proprio Summorum Pontificum. Ne pouvant être présent lors de cette rencontre, le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le Culte divin, a adressé aux organisateurs un message reproduit par le site de L’Homme nouveau. Extrait :

27854821810_040f50fdd8_o_810_500_55_s_c1
« […] La liturgie doit nous placer face à face avec Dieu dans une relation personnelle et d’intense intimité. Elle doit nous plonger dans l’intimité de la Très Sainte Trinité. Parlant de l’usus antiquior dans sa Lettre d’accompagnement de Summorum Pontificum, le pape Benoît XVI disait que « aussitôt après le Concile Vatican II, on pouvait supposer que la demande de l’usage du Missel de 1962 aurait été limité à la génération plus âgée, celle qui avait grandi avec lui, mais entre-temps, il est apparu clairement que des personnes jeunes découvraient également cette forme liturgique, se sentaient attirées par elle et y trouvaient une forme de rencontre avec le mystère de la Très Sainte Eucharistie qui leur convenait particulièrement ». Il s’agit d’une réalité incontournable, un vrai signe de notre temps. Quand les jeunes sont absents de la sainte liturgie, nous devons nous demander : pourquoi ? Nous devons veiller à ce que les célébrations selon l’usus recentior facilitent aussi cette rencontre, qu’elles conduisent les gens sur le chemin de la via pulchritudinis qui mène au Christ vivant et à l’œuvre dans son Église aujourd’hui à travers ses rites sacrés. En effet, l’Eucharistie n’est pas une sorte de « dîner entre amis », un repas convivial de la communauté, mais un Mystère sacré, le grand Mystère de notre foi, la célébration de la Rédemption accomplie par Notre Seigneur Jésus-Christ, la commémoration de la mort de Jésus sur la Croix pour nous libérer de nos péchés. Il convient donc de célébrer la sainte messe avec la beauté et la ferveur d’un saint Curé d’Ars, d’un Padre Pio ou d’un Josemaria, et c’est la condition sine qua non pour qu’on parvienne « par le haut », si je puis dire, à une réconciliation liturgique (cf. Entretien au site internet catholique Aleteia, du 4 mars 2015). Je refuse donc avec vigueur que nous occupions notre temps en opposant une liturgie à une autre, ou le Missel de saint Pie V à celui du bienheureux Paul VI. Il s’agit plutôt d’entrer dans le grand silence de la liturgie, en se laissant enrichir par toutes les formes liturgiques, qu’elles soient d’ailleurs latines ou orientales. En effet, sans cette dimension mystique du silence et sans un esprit contemplatif, la liturgie demeurera une occasion de déchirements haineux, d’affrontements idéologiques et d’humiliations publiques des faibles par ceux qui prétendent détenir une autorité, au lieu d’être le lieu de notre unité et de notre communion dans le Seigneur. Ainsi, au lieu de nous affronter et de nous détester, la liturgie devrait nous faire parvenir tous ensemble à l’unité dans la foi et à la vraie connaissance du Fils de Dieu, à l’état de l’Homme parfait, à la plénitude de la stature du Christ… et, en vivant dans la vérité de l’amour, nous grandirons dans le Christ pour nous élever en tout jusqu’à Lui, qui est la Tête (cf. Ep 4, 13-15) [cf. Entretien à La Nef, octobre 2016, q. 9].

Comme vous le savez, le grand liturgiste allemand Mgr Klaus Gamber (1919–1989) désignait par le mot : « Heimat »cette maison commune ou « petite patrie » qui est celle des catholiques réunis autour de l’autel du Saint Sacrifice. Le sens du sacré, qui imprègne et irrigue les rites de l’Eglise est corrélatif, indissociable de la liturgie. Or, ces dernières décennies, de très nombreux fidèles ont été malmenés, voire profondément troublés par des célébrations marquées par un subjectivisme superficiel et dévastateur, au point de ne pas reconnaître leur « Heimat », leur maison commune, et pour les plus jeunes, de ne l’avoir jamais connue ! Combien sont partis sur la pointe des pieds, en particulier les plus petits et les plus pauvres d’entre eux ! Ils sont devenus en quelque sorte des « apatrides liturgiques ». Le « mouvement liturgique », auquel les deux formes sont associées, vise donc à leur rendre leur« Heimat », et, ainsi, à les réintroduire dans leur maison commune, car nous savons bien que, dans son œuvre de théologie sacramentaire, le cardinal Joseph Ratzinger, bien avant la publication de Summorum Pontificum, avait mis en évidence que la crise de l’Eglise et donc la crise et l’affadissement de la foi, provient en grande partie de la manière dont nous traitons la liturgie, selon le vieil adage : lex orandi, lex credendi. […] »

Le Congrès abroge le financement public du Planning familial

Posted:

Le Congrès américain a abrogé jeudi une directive d’Obama destinée à sanctuariser les financements publics du planning familial. Le Sénat a adopté la mesure de justesse, après un vote à 50-50 départagé par le vice-président Mike Pence. La Chambre des représentants avait approuvé le texte en février. Il ne reste plus qu’au président Donald Trump à le promulguer.

Une douzaine d’Etats gouvernés par les républicains avaient voté localement pour interdire le transfert d’argent public à toute clinique qui pratique des avortements. L’administration Obama avait signé en décembre dernier une directive interdisant ce type de mesures de rétorsion. L’élue républicaine Diane Black, du Tennessee, s’est félicitée :

«Les femmes vulnérables qui cherchent de véritables soins de santé généralistes méritent mieux que des établissements centrés sur l’avortement comme Planned Parenthood».

Dans le même temps, la campagne de Carême des 40 Days for Life annonce que 251 enfants à naître ont été sauvés de l’avortement au 28ème jour de la campagne (mardi 28 mars) !

Les crèches et les sapins de Noël font partie du patrimoine charnel de la France

Posted:

Dans une tribune publiée dans Le Figaro, Marion Maréchal Le Pen explique que Marine Le Pen veut faire de la protection et de la promotion du patrimoine une obligation constitutionnelle. Extraits :

Capture d’écran 2017-03-31 à 07.20.01
« […] En développant son projet culturel à l’ombre des pierres du Mont-Saint-Michel et de l’abbaye de Conques, Marine Le Pen invite dans la campagne l’idée charnelle de Nation. […] Avec ce projet, nous perpétuons le pacte national, celui de la possession en commun de nos morts, de leurs rêves, de leurs espoirs et de leurs prouesses. Voilà qui nous différencie de nos adversaires, ceux qui ne croient plus en la France. […] Nous aimons la France car elle nous permet de vivre dignement mais aussi de nous extasier devant la majesté d’un château de la Renaissance, la solennité d’une cathédrale gothique ou la pureté d’un pont romain. Les nouveaux vandales, qui colonisent nos ministères depuis quarante ans, veulent faire oublier la «culture de France» au profit d’une «culture en France»!

Leur vision d’une France désincarnée les a conduits, fausse droite et vraie gauche, à organiser l’amnésie historique de nos enfants. Ils s’en sont pris à notre patrimoine immatériel: en distillant la honte de nos ancêtres dans nos esprits, en refusant de transmettre le récit national à l’École, en privant les enfants d’une bonne maîtrise de leur langue ou en l’abandonnant au profit du «globish». Puis ils se sont attaqués à notre patrimoine matériel en laissant s’effondrer la pierre et les tuiles. Toutes les composantes de notre identité nationale ont été l’objet de leurs assauts. C’est toute la chaîne de transmission qui est ainsi brisée. L’acharnement de ces nouveaux vandales se traduit par la destruction programmée des paysages français: avec la refonte du code du patrimoine, du code de l’urbanisme, la loi de transition énergétique, l’État a sciemment cassé le lien entre bâtiment et environnement, entre architecture et nature, au profit d’une anarchie dont on voit les résultats hideux à l’entrée de toutes nos villes et demain dans toutes nos campagnes.

Tant de sueur, de talent, de beauté devrait pourtant nous honorer mais surtout nous obliger. Pour nous patriotes, le patrimoine est surtout un rempart de beauté contre la laideur qui défigure nos campagnes et nos villes, laideur qui contribue à déstructurer notre identité. C’est pourquoi Marine Le Pen prend l’engagement d’ériger la défense et la promotion du Patrimoine au rang constitutionnel. Concrètement cela signifie que la protection et la promotion du patrimoine deviendront une obligation constitutionnelle, qu’un texte législatif allant à l’encontre de cet impératif pourra être censuré par le Conseil constitutionnel. Par ailleurs, cette disposition permettra de mettre un terme au débat jurisprudentiel autour de la laïcité en permettant la cohabitation du principe de séparation de l’Église et de l’État avec le maintien de certaines références religieuses dans l’espace public en lien avec nos traditions chrétiennes, par exemple l’installation de crèches dans les mairies ou de sapins de Noël dans les cantines scolaires. […] »

L’ONU hostile à l’objection de conscience des médecins sur l’avortement

Posted:

L’Italie fait l’objet d’un rapport négatif de la part du Comité des droits de l’homme de l’ONU chargé d’évaluer régulièrement chez les pays membres des Nations unies le degré de leur respect à l’égard de la Déclaration internationale des droits de l’homme. Elle est accusée de ne pas assurer convenablement l’accès à l’avortement en raison du « grand nombre de médecins » objecteurs de conscience.

Le rapport 2017 s’exprime comme si l’accès à l’avortement était un « droit », dès l’instant où il est légal. Dans son chapitre intitulé « interruption volontaire de grossesse », le rapport 2017 se dit inquiet des « difficultés » qui lui ont été signalées

« par rapport à l’accès à l’avortement légal en raison du grand nombre de médecins qui refusent de pratiquer des avortements pour des raisons de conscience, et de la manière de leur répartition dans le pays ».

L’agence onusienne s’aligne sur les revendications du Planning familial puisque le réseau européen de la Fédération internationale du Planning (IPPF EN) a ouvert les hostilités en 2012 en soumettant une plainte contre l’Italie au Comité européen des droits sociaux, invoquant là encore la difficulté d’accéder à l’avortement en raison du nombre élevé d’objecteurs de conscience, ce qui constituait selon lui une « violation du droit à la santé ». Le rapport enjoint donc à l’Italie de prendre des mesures pour que les femmes puissent accéder librement et effectivement à l’avortement.

Allant encore plus loin dans la promotion de la culture de mort, le comité de l’ONU regrette que l’Italie ait légalisé l’union civile sans prévoir un droit à l’adoption pour les homosexuels, et dénonce

« son refus persistant de permettre aux couples homosexuels d’accéder à la fécondation in vitro ».

Il est interdit de n’accueillir que des chrétiens

Posted:

Unknown-25
Le tribunal administratif de Grenoble a annulé une délibération de la commune de Charvieu-Chavagneux (Isère) visant à accueillir des réfugiés du Moyen-Orient exclusivement chrétiens. Le tribunal a jugé, dans une décision du 16 mars 2017, que la mairie

« n’est pas fondée à soutenir que les chrétiens réfugiés en France se trouveraient dans une situation différente des autres réfugiés (…) ni que la différence de traitement entre réfugiés, résultant de la délibération attaquée, serait justifiée par l’intérêt général ».

La ville avait plaidé que les chrétiens d’Orient étaient la communauté la plus persécutée dans les pays du Moyen-Orient et qu’ils

« ne mettent pas en danger la sécurité d’autrui ; qu’ils n’attaquent pas les trains armés de Kalachnikov, qu’ils n’abattent pas des journalistes réunis au sein de leur rédaction et qu’ils ne procèdent pas à la décapitation de leur patron comme nous l’avons vu à quelques kilomètres de notre commune ».

Cette décision sur le fond intervient après une suspension en référé en novembre 2015, suite à un recours de la préfecture de l’Isère.

Début mars, la même mairie avait suspendu les cours d’arabe et de turc. Et le maire Gérard Dezempte a donné son parrainage à Marine Le Pen.

Levan Vassadzé au colloque l’Occident contre l’Europe

Posted:

Capture d’écran 2017-03-30 à 18.52.08

« Face aux chrétiens » : Florian Philippot vante la politique familiale du FN

Posted:

.@f_philippot VIDEO: @F_Philippot vante la politique #nataliste et de défense de la #famille, du #FN, comparée au bilan de #Fillon en tant que 1erMinistre pic.twitter.com/WimE8UTOtb
— fandetv ن (@fandetv) 31 mars 2017

Sur l’immigration, il estime que l’on n’est plus dans l’accueil de l’autre. Ce qui est humaniste c’est d’aider ces gens, notamment les chrétiens d’Orient, à vivre chez eux :

.@f_philippot VIDEO @F_Philippot «Le projet d’#immigration massive n’est pas humaniste.Il faut les aider à vivre chez eux & aider les #Chrétiens d’Orient» pic.twitter.com/QTKYwoGSR3
— fandetv ن (@fandetv) 31 mars 2017

Advertisements
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s