Insolentiae:Pascal Lamy : «Je suis inquiet car l’euro pourrait ne pas résister !!» » L’édito de Charles SANNAT

« Pascal Lamy : «Je suis inquiet car l’euro pourrait ne pas résister !!» » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Lamy est un ex-grand mamamouchi du libre-échangisme et vous avez la vidéo de sa dernière intervention tout en bas de cet article.

Pascal Lamy est l’ancien directeur général de l’OMC, l’Organisation mondiale du commerce. À la base, c’était un socialiste bon teint, ayant traîné ses guêtres de gauche dans les sillages de la « mittérandie ».

Comme tous les mondialistes et les globalistes, le rejet de cette mondialisation par les peuples les inquiète au plus haut point.

Pour eux, on est parti pour des années de chaos et de conflits, avec une augmentation du terrorisme, des problèmes immenses en Afrique, de gros problèmes de territoires, etc.

Si vous osez exprimer ne serait-ce qu’une seule idée un peu gaullienne sur la France, son indépendance, si vous osez avoir une vision pour votre nation, vous êtes immédiatement qualifié de fasciste, de nazi et d’extrémiste.

Il faut faire peur. Il faut faire peur car si l’on ne fait pas assez peur, alors les gens, les citoyens, parfaitement uni dans leur diversité, voteront contre cette mondialisation absurde, contre cet euro qui nous fait tous mourir à petit feu et contre cette Europe des multinationales que nous avions d’ailleurs rejetée lors du référendum.

Tremblez donc si vous ne votez pas comme il se doit, c’est-à-dire contre vos intérêts propres.

Et disons-le, notre intérêt est de faire travailler les gens d’ici, pas d’enrichir les Chinois de Chine aussi sympathiques soient-ils !

Et il cite Antonio Gramsci

« Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres… »

Pour Lamy, la mondialisation a permis de sortir 700 millions de personnes de la pauvreté… c’est vrai !

Sauf que cette diminution de la pauvreté là-bas s’est accompagnée d’une augmentation de la pauvreté ici.

En clair, nous avons vécu le plus grand transfert de richesses de l’histoire du monde… Et de ce transfert de richesse, vous avez été les victimes.

Pourquoi pas « donner », mais donner et prendre sont deux concepts légèrement différents !

Lamy aligne les « poncifs » sur « la mondialisation c’est bieeeen »…

La mondialisation sans contre-pouvoir n’est pas bonne.

Ce qui s’installe c’est le totalitarisme marchand et la dilution de toutes les nations dans un maelström mondialiste et un « gloubi-boulga » mondialiste.

Nous en avons, une fois de plus la preuve, avec une mauvaise foi économique sans limite, mais pour la première fois depuis 40 ans, la peur a changé de camp.

Les mondialistes tremblent, et c’est une bonne nouvelle.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

Insolentiae signifie impertinence en latin

Pour m’écrire charles@insolentiae.com

Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autours de l’approche PEL, patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualit économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur http://www.insolentiae.com »

Effets pervers de la mondialisation, accroissement des inégalités, montée des populismes et tentation du protectionnisme, campagne présidentielle française : Pascal Lamy, ancien directeur général de l’OMC et co-auteur avec Nicole Gnesotto de « Où va le monde ? » aux éditions Odile Jacob, revient sur l’actualité économique et politique. Écorama du 15 mars 2017 présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

 

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s