Olivier Demeulenaere:Fillon, tous les coups sont permis (B. Bertez)-un peu de cohérence SVP

Fillon, tous les coups sont permis (B. Bertez)

Bruno Bertez nous explique que François Fillon est le seul à n’avoir pas compris comment fonctionne le système ; et que s’il veut avoir une chance de gagner, s’il veut que la droite reste dans le jeu, il faut qu’il fasse plonger le système. Mais comment imaginer qu’il n’ait pas compris le système alors qu’il en fait partie, qu’il en vit, qu’il en profite sans scrupules depuis des décennies… et que si le système plonge, hé bien c’est très simple : il plonge avec ? Comme je l’ai dit précédemment, Fillon est un être falot, docile, en aucun cas un résistant ou un kamikaze… Comme tous ses pairs, il tient à sa carrière et à ses avantages. OD

fillon_systeme

« Les révélations concernant le candidat Fillon sont unilatérales. Elles ne concernent que lui, et au terme de la campagne il sera transparent puisque l’on connaîtra tout de son financement !

Il sera le seul à être transparent puisque l’opacité la plus complète règne sur le financement de Macron, celui de Hamon, celui de Mélenchon etc.

Une campagne coûte de 20 à 50 millions d’euros, alors d’où vient l’argent ? La question vaut pour tous, absolument tous. Ce n’est pas une question d’honnêteté, puisque l’argent ne peut venir que de ceux qui en ont. Par définition.

Et les citoyens Français, les simples citoyens ne financent ni la politique, ni les syndicats.

Macron est allé chercher l’argent à Londres pour échapper aux regards et au Liban. Les partis et candidats de gauche trouvent leur argent auprès des compagnies d’assurances mutuelles, jamais contrôlées fiscalement par tradition, plus ou moins trotskistes, auprès des assurances scolaires, et des “trucs” étudiants.

Si il faut des dizaines et des dizaines de millions d’euros alors d’où vient l’argent ?

Une Haute Autorité doit être nommée et se mettre au travail, maintenant, avant l’élection, pas après.

L’erreur de Fillon, c’est de ne pas comprendre qu’il paie pour tout le système, et face à cette situation la seule vraie réplique c’est de faire plonger tout le système, il faut refuser de payer seul l’addition de la pourriture.

Fillon n’a pas assimilé l’exacerbation de la lutte des classes qui est en cours lutte dans laquelle le camp du Bien bénéfice du renfort de tous les idiots utiles moralisateurs qui n’ont pas compris comment le système fonctionne.

Pour gagner il faut abandonner les scrupules, c’est la guerre et il n’y en a qu’un qui n’a pas compris : c’est Fillon.

Si la droite s’engage dans la bataille il faut qu’elle se batte sur ce terrain, il faut cesser l’angélisme hypocrite dont profitent par exemple des gens comme Bayrou ».

Bruno Bertez, le 8 février 2017

Rappel :

Fillon et Macron, le parti du pognon (B. Guigue)

Voir aussi :

François Fillon et les « pratiques de la vie politique »

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières

Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

:)

Par défaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s