La prochaine crise financière s’annonce gravissime par Jean-Luc Ginder

Read more at http://www.contrepoints.org/2016/02/23/239991-la-prochaine-crise-financiere-sannonce-gravissime#foTXl3evbEyoH6oh.99

Read more at http://www.contrepoints.org/2016/02/23/239991-la-prochaine-crise-financiere-sannonce-gravissime#foTXl3evbEyoH6oh.99

Read more at http://www.contrepoints.org/2016/02/23/239991-la-prochaine-crise-financiere-sannonce-gravissime#foTXl3evbEyoH6oh.99

Read more at http://www.contrepoints.org/2016/02/23/239991-la-prochaine-crise-financiere-sannonce-gravissime#foTXl3evbEyoH6oh.99

Read more at http://www.contrepoints.org/2016/02/23/239991-la-prochaine-crise-financiere-sannonce-gravissime#foTXl3evbEyoH6oh.99

Read more at http://www.contrepoints.org/2016/02/23/239991-la-prochaine-crise-financiere-sannonce-gravissime#foTXl3evbEyoH6oh.99

Par défaut

La vaillante

Conversation ouverte. 1 message non lu.

Olivier

Plus

422 sur 65 563

La Vaillante, derniers articles : janvier-février 2016

Boîte de réception
x

Sandrine Treuillard <st.lavaillante@gmail.com>

25 févr. (Il y a 2 jours)

À

Bonjour,

Veuillez trouver ci-dessous les dernières publications du blog
La Vaillante
(http://lavaillante.hautetfort.com/).

En vous en souhaitant bonne découverte,
Cordialement,

Sandrine Treuillard
pour La Vaillante
————————-
Paroles de fond et de veille

La Vaillante
http://lavaillante.hautetfort.com/


Le manteau de saint Martin ou le Cœur de Dieu donné en partage

Adoration ihs SC Saint Martin.jpg

« Comment faire pour que les urbains se sentent concernés par la question de la campagne ? * ». Commencer l’ Adoration Saint Martin en ville pour la faire rayonner dans les campagnes.          En ville, j’ai été touchée par les sdf, par la dignité humaine mise au ban de la société….

Cette note a été publiée le 23.02.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Produire l’idée d’une France asséchée de transcendance, de spiritualité et de sacré, c’est présenter une sous-France

la france,politique,foi,islam,christianisme,camel bechikh,xavier lemoine,ichtus,permanences,guillaume de prémare,éducation,transmission

Comment vivre ensemble entre personnes de culture ou de religion différentes ? Comment appréhender l’acculturation des populations issues de l’immigration ? La laïcité constitue-t-elle une réponse ? Maire de Montfermeil (Seine-Saint-Denis) depuis 2002, Xavier Lemoine a accepté, pour Permanences , de se livrer à un dialogue en…

Cette note a été publiée le 08.02.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Pierre-Julien Eymard, Apôtre de l’Eucharistie, un saint pour notre temps

Conseils de vie spirituelle stPJEymard.jpg

Le 23 octobre 2014, au sortir de l’exposition du Pérugin au Musée Jacquemart-André, remontant le boulevard Hausmann pour rejoindre le métro place de l’Étoile, je vis sur le trottoir opposé cette inscription : ÉGLISE DU SAINT SACREMENT . Traversant l’avenue de Friedland, je découvris cette chapelle tenue par les Pères du Saint Sacrement, de l’Ordre religieux ( Société du Saint…

Cette note a été publiée le 30.01.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Une forme de résistance certaine : le Congrès Eucharistique International, depuis 1881

Émilie-Marie Tamisier.jpg

À LA MESSE DE CONSÉCRATION DE LA FRANCE AU SACRÉ CŒUR À PARAY-LE-MONIAL, EN 1873, ÉMILIE TAMISIER DÉCOUVRE SA MISSION : SE CONSACRER AU SALUT DE LA SOCIÉTÉ PAR LE BIAIS DE L’EUCHARISTIE             Voici ce que le biographe de saint Pierre-Julien Eymard, le Père André Guitton, sss — qui, depuis plus…

Cette note a été publiée le 24.01.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Centralité de la personne humaine en politique : principes non-négociables ?

Image bleue Miséricorde détail yeux.jpg

Y a-t-il de la place pour la miséricorde en politique ?          Un Jubilé de la Miséricorde… Cela s’applique-t-il aussi à la politique ? C’est la dernière question qui a été posée aux intervenants des Universités d’été de la Sainte Baume au mois d’août 2015. Une vraie question en réalité pour le chrétien…

Cette note a été publiée le 15.01.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


« Le genre en images » : Quelle société voulons-nous pour nos enfants ? Le livret VigiGender est arrivé !

théorie du genre, VigiGender, éducation, transmission

LIVRET « LE GENRE EN IMAGES » © VigiGender vigi-gender.fr

Cette note a été publiée le 10.01.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


L’offrande intégrale de soi – Édith Stein & Etty Hillesum

L'encielement Édith & Etty 9.jpg

« Nous avons vécu une journée étrange , écrit Etty Hillesum dans ses Lettres de Westerbork [1] , lorsqu’un transport nous amena des catholiques juifs ou des juifs catholiques – comme on voudra – nonnes et moines portant l’étoile jaune sur leur habit conventuel. Je me rappelle deux garçons, jumeaux dont le beau visage brun évoquait le ghetto et qui, le regard plein d’une sérénité…

Cette note a été publiée le 08.12.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Du nécessaire don de soi – de sa beauté

1.jpg

À priori, le bon sens nous indique qu’une bonne politique économique devrait avoir pour objectif le développement harmonieux des familles. Pourquoi cette intention n’est elle pas audible ? Au contraire, les mêmes pertes de confiance, les mêmes peurs de « se faire avoir », semblent aujourd’hui brider l’engagement pour construire une famille…

Cette note a été publiée le 07.12.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Porter le foulard en France est un choix – musulmane & patriote

FemmeVoilée H&M.jpg

L’acceptation ou, disons plutôt, le rapport apaisé au foulard islamique doit-il forcément résulter du passage de ce dernier sous le rouleau compresseur de la mode, de l’hyper-consommation et du divertissement à outrance ?            Il semble qu’il faille tout lisser.         …

Cette note a été publiée le 05.12.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Une vie façonnée par l’Eucharistie : St Pierre-Julien Eymard & la Fraternité Eucharistique

Eucharistie halo bleu.jpg

Avec Marie La Vierge Marie, Mère de Jésus et Mère de l’Église, est le modèle irremplaçable de la vie eucharistique. Elle a partagé la vie des disciples en prière au Cénacle et en chemin sur les voies du monde.   Comme elle, nous nous laissons guider par l’Esprit pour que, dociles à son action, nous contribuions efficacement à…

Cette note a été publiée le 27.11.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Le Vœu National du Sacré Cœur de Montmartre, ste M-M. Alacoque

Marguerite-Marie 2.jpg

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Inscription sur un pilier de la Basilique : Paray-le-Monial 1689 Extrait de la lettre CIV de sainte Marguerite-Marie Alacoque :     « Le Père Éternel voulant réparer les amertumes et angoisses que l’Adorable Cœur de son divin fils a ressenties parmi les humiliations et outrages de sa Passion veut un édifice où…

Cette note a été publiée le 24.11.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Désormais, la matrice chrétienne de notre pays ne fait plus autant l’objet d’un déni insolent

tugdual derville, la france, politique, foi, christianisme

Il y a deux ans et dix mois, La Vaillante relayait pour la première fois la parole de Tugdual Derville , analysant les grandes manifestations de 2013. Retrouvant ici ce même don de conscience positive des événements, voici ce texte qu’il publie dans son blog une semaine après les attentats du 13 novembre 2015.  …

Cette note a été publiée le 22.11.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Le Sacré Cœur à Manrèse : Du buisson ardent à Jésus Eucharistie

IMG-20150427-00551.jpg

Voici mes notes du  27 avril 2015, soir de l’arrivée au Centre Manrèse , à Clamart, pour les 5 jours d’ Initiation aux Exercices spirituels de Saint Ignace de Loyola . Après la lecture priée de ce passage de l’Ancien Testament,  dans ma chambre. [i] 0 0 1 2 16…

Cette note a été publiée le 22.11.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


L’adoration de l’étranger : Adoration Saint Martin

CharitéStMARTIN G. MOREAU.png

En cette fête de la saint Martin de Tours, approfondissons la notion d‘ adoration suscitée par la lecture de l’Évangile du jour.   Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (17, 11-19) En ce…

Cette note a été publiée le 11.11.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Le droit d’euthanasie aux mineurs signe une forme d’abandon & assombrit d’une mort symbolique le lien filial & social

euthanasie,dignité de la personne,transmission,éducation,vulnérabilité

Je m’interroge quant au fait que des jeunes de 12-17 ans auraient potentiellement la maturité de discernement et seraient en état de conscience suffisant pour décider de façon éclairée de se laisser euthanasier en cas de maladie incurable….

Cette note a été publiée le 09.10.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Édith Stein & la femme

Dble portrait Édith Stein.jpg

« Inclinons-nous profondément devant ce témoignage de vie et de mort livré par Édith Stein, cette remarquable fille d’Israël, qui fut en même temps fille du Carmel et s œ ur Thérèse-Bénédicte de la Croix, une personnalité qui réunit pathétiquement, au cours de sa vie si riche, les drames de notre siècle. Elle est la synthèse d’une…

Cette note a été publiée le 01.10.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici

Cliquez ici pour Répondre ou pour Transférer le message.
12,06 Go (80 %) utilisés sur 15 Go
Dernière activité sur le compte : Il y a 28 minutes

Détails

Conversation ouverte. 1 message non lu.

Olivier

Plus

422 sur 65 563

La Vaillante, derniers articles : janvier-février 2016

Boîte de réception
x

Sandrine Treuillard <st.lavaillante@gmail.com>

25 févr. (Il y a 2 jours)

À

Bonjour,

Veuillez trouver ci-dessous les dernières publications du blog
La Vaillante
(http://lavaillante.hautetfort.com/).

En vous en souhaitant bonne découverte,
Cordialement,

Sandrine Treuillard
pour La Vaillante
————————-
Paroles de fond et de veille

La Vaillante
http://lavaillante.hautetfort.com/


Le manteau de saint Martin ou le Cœur de Dieu donné en partage

Adoration ihs SC Saint Martin.jpg

« Comment faire pour que les urbains se sentent concernés par la question de la campagne ? * ». Commencer l’ Adoration Saint Martin en ville pour la faire rayonner dans les campagnes.          En ville, j’ai été touchée par les sdf, par la dignité humaine mise au ban de la société….

Cette note a été publiée le 23.02.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Produire l’idée d’une France asséchée de transcendance, de spiritualité et de sacré, c’est présenter une sous-France

la france,politique,foi,islam,christianisme,camel bechikh,xavier lemoine,ichtus,permanences,guillaume de prémare,éducation,transmission

Comment vivre ensemble entre personnes de culture ou de religion différentes ? Comment appréhender l’acculturation des populations issues de l’immigration ? La laïcité constitue-t-elle une réponse ? Maire de Montfermeil (Seine-Saint-Denis) depuis 2002, Xavier Lemoine a accepté, pour Permanences , de se livrer à un dialogue en…

Cette note a été publiée le 08.02.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Pierre-Julien Eymard, Apôtre de l’Eucharistie, un saint pour notre temps

Conseils de vie spirituelle stPJEymard.jpg

Le 23 octobre 2014, au sortir de l’exposition du Pérugin au Musée Jacquemart-André, remontant le boulevard Hausmann pour rejoindre le métro place de l’Étoile, je vis sur le trottoir opposé cette inscription : ÉGLISE DU SAINT SACREMENT . Traversant l’avenue de Friedland, je découvris cette chapelle tenue par les Pères du Saint Sacrement, de l’Ordre religieux ( Société du Saint…

Cette note a été publiée le 30.01.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Une forme de résistance certaine : le Congrès Eucharistique International, depuis 1881

Émilie-Marie Tamisier.jpg

À LA MESSE DE CONSÉCRATION DE LA FRANCE AU SACRÉ CŒUR À PARAY-LE-MONIAL, EN 1873, ÉMILIE TAMISIER DÉCOUVRE SA MISSION : SE CONSACRER AU SALUT DE LA SOCIÉTÉ PAR LE BIAIS DE L’EUCHARISTIE             Voici ce que le biographe de saint Pierre-Julien Eymard, le Père André Guitton, sss — qui, depuis plus…

Cette note a été publiée le 24.01.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Centralité de la personne humaine en politique : principes non-négociables ?

Image bleue Miséricorde détail yeux.jpg

Y a-t-il de la place pour la miséricorde en politique ?          Un Jubilé de la Miséricorde… Cela s’applique-t-il aussi à la politique ? C’est la dernière question qui a été posée aux intervenants des Universités d’été de la Sainte Baume au mois d’août 2015. Une vraie question en réalité pour le chrétien…

Cette note a été publiée le 15.01.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


« Le genre en images » : Quelle société voulons-nous pour nos enfants ? Le livret VigiGender est arrivé !

théorie du genre, VigiGender, éducation, transmission

LIVRET « LE GENRE EN IMAGES » © VigiGender vigi-gender.fr

Cette note a été publiée le 10.01.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


L’offrande intégrale de soi – Édith Stein & Etty Hillesum

L'encielement Édith & Etty 9.jpg

« Nous avons vécu une journée étrange , écrit Etty Hillesum dans ses Lettres de Westerbork [1] , lorsqu’un transport nous amena des catholiques juifs ou des juifs catholiques – comme on voudra – nonnes et moines portant l’étoile jaune sur leur habit conventuel. Je me rappelle deux garçons, jumeaux dont le beau visage brun évoquait le ghetto et qui, le regard plein d’une sérénité…

Cette note a été publiée le 08.12.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Du nécessaire don de soi – de sa beauté

1.jpg

À priori, le bon sens nous indique qu’une bonne politique économique devrait avoir pour objectif le développement harmonieux des familles. Pourquoi cette intention n’est elle pas audible ? Au contraire, les mêmes pertes de confiance, les mêmes peurs de « se faire avoir », semblent aujourd’hui brider l’engagement pour construire une famille…

Cette note a été publiée le 07.12.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Porter le foulard en France est un choix – musulmane & patriote

FemmeVoilée H&M.jpg

L’acceptation ou, disons plutôt, le rapport apaisé au foulard islamique doit-il forcément résulter du passage de ce dernier sous le rouleau compresseur de la mode, de l’hyper-consommation et du divertissement à outrance ?            Il semble qu’il faille tout lisser.         …

Cette note a été publiée le 05.12.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Une vie façonnée par l’Eucharistie : St Pierre-Julien Eymard & la Fraternité Eucharistique

Eucharistie halo bleu.jpg

Avec Marie La Vierge Marie, Mère de Jésus et Mère de l’Église, est le modèle irremplaçable de la vie eucharistique. Elle a partagé la vie des disciples en prière au Cénacle et en chemin sur les voies du monde.   Comme elle, nous nous laissons guider par l’Esprit pour que, dociles à son action, nous contribuions efficacement à…

Cette note a été publiée le 27.11.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Le Vœu National du Sacré Cœur de Montmartre, ste M-M. Alacoque

Marguerite-Marie 2.jpg

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Inscription sur un pilier de la Basilique : Paray-le-Monial 1689 Extrait de la lettre CIV de sainte Marguerite-Marie Alacoque :     « Le Père Éternel voulant réparer les amertumes et angoisses que l’Adorable Cœur de son divin fils a ressenties parmi les humiliations et outrages de sa Passion veut un édifice où…

Cette note a été publiée le 24.11.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Désormais, la matrice chrétienne de notre pays ne fait plus autant l’objet d’un déni insolent

tugdual derville, la france, politique, foi, christianisme

Il y a deux ans et dix mois, La Vaillante relayait pour la première fois la parole de Tugdual Derville , analysant les grandes manifestations de 2013. Retrouvant ici ce même don de conscience positive des événements, voici ce texte qu’il publie dans son blog une semaine après les attentats du 13 novembre 2015.  …

Cette note a été publiée le 22.11.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Le Sacré Cœur à Manrèse : Du buisson ardent à Jésus Eucharistie

IMG-20150427-00551.jpg

Voici mes notes du  27 avril 2015, soir de l’arrivée au Centre Manrèse , à Clamart, pour les 5 jours d’ Initiation aux Exercices spirituels de Saint Ignace de Loyola . Après la lecture priée de ce passage de l’Ancien Testament,  dans ma chambre. [i] 0 0 1 2 16…

Cette note a été publiée le 22.11.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


L’adoration de l’étranger : Adoration Saint Martin

CharitéStMARTIN G. MOREAU.png

En cette fête de la saint Martin de Tours, approfondissons la notion d‘ adoration suscitée par la lecture de l’Évangile du jour.   Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (17, 11-19) En ce…

Cette note a été publiée le 11.11.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Le droit d’euthanasie aux mineurs signe une forme d’abandon & assombrit d’une mort symbolique le lien filial & social

euthanasie,dignité de la personne,transmission,éducation,vulnérabilité

Je m’interroge quant au fait que des jeunes de 12-17 ans auraient potentiellement la maturité de discernement et seraient en état de conscience suffisant pour décider de façon éclairée de se laisser euthanasier en cas de maladie incurable….

Cette note a été publiée le 09.10.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Édith Stein & la femme

Dble portrait Édith Stein.jpg

« Inclinons-nous profondément devant ce témoignage de vie et de mort livré par Édith Stein, cette remarquable fille d’Israël, qui fut en même temps fille du Carmel et s œ ur Thérèse-Bénédicte de la Croix, une personnalité qui réunit pathétiquement, au cours de sa vie si riche, les drames de notre siècle. Elle est la synthèse d’une…

Cette note a été publiée le 01.10.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici

Cliquez ici pour Répondre ou pour Transférer le message.
12,06 Go (80 %) utilisés sur 15 Go
Dernière activité sur le compte : Il y a 28 minutes

Détails

Conversation ouverte. 1 message non lu.

Olivier

Plus

422 sur 65 563

La Vaillante, derniers articles : janvier-février 2016

Boîte de réception
x

Sandrine Treuillard <st.lavaillante@gmail.com>

25 févr. (Il y a 2 jours)

À

Bonjour,

Veuillez trouver ci-dessous les dernières publications du blog
La Vaillante
(http://lavaillante.hautetfort.com/).

En vous en souhaitant bonne découverte,
Cordialement,

Sandrine Treuillard
pour La Vaillante
————————-
Paroles de fond et de veille

La Vaillante
http://lavaillante.hautetfort.com/


Le manteau de saint Martin ou le Cœur de Dieu donné en partage

Adoration ihs SC Saint Martin.jpg

« Comment faire pour que les urbains se sentent concernés par la question de la campagne ? * ». Commencer l’ Adoration Saint Martin en ville pour la faire rayonner dans les campagnes.          En ville, j’ai été touchée par les sdf, par la dignité humaine mise au ban de la société….

Cette note a été publiée le 23.02.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Produire l’idée d’une France asséchée de transcendance, de spiritualité et de sacré, c’est présenter une sous-France

la france,politique,foi,islam,christianisme,camel bechikh,xavier lemoine,ichtus,permanences,guillaume de prémare,éducation,transmission

Comment vivre ensemble entre personnes de culture ou de religion différentes ? Comment appréhender l’acculturation des populations issues de l’immigration ? La laïcité constitue-t-elle une réponse ? Maire de Montfermeil (Seine-Saint-Denis) depuis 2002, Xavier Lemoine a accepté, pour Permanences , de se livrer à un dialogue en…

Cette note a été publiée le 08.02.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Pierre-Julien Eymard, Apôtre de l’Eucharistie, un saint pour notre temps

Conseils de vie spirituelle stPJEymard.jpg

Le 23 octobre 2014, au sortir de l’exposition du Pérugin au Musée Jacquemart-André, remontant le boulevard Hausmann pour rejoindre le métro place de l’Étoile, je vis sur le trottoir opposé cette inscription : ÉGLISE DU SAINT SACREMENT . Traversant l’avenue de Friedland, je découvris cette chapelle tenue par les Pères du Saint Sacrement, de l’Ordre religieux ( Société du Saint…

Cette note a été publiée le 30.01.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Une forme de résistance certaine : le Congrès Eucharistique International, depuis 1881

Émilie-Marie Tamisier.jpg

À LA MESSE DE CONSÉCRATION DE LA FRANCE AU SACRÉ CŒUR À PARAY-LE-MONIAL, EN 1873, ÉMILIE TAMISIER DÉCOUVRE SA MISSION : SE CONSACRER AU SALUT DE LA SOCIÉTÉ PAR LE BIAIS DE L’EUCHARISTIE             Voici ce que le biographe de saint Pierre-Julien Eymard, le Père André Guitton, sss — qui, depuis plus…

Cette note a été publiée le 24.01.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Centralité de la personne humaine en politique : principes non-négociables ?

Image bleue Miséricorde détail yeux.jpg

Y a-t-il de la place pour la miséricorde en politique ?          Un Jubilé de la Miséricorde… Cela s’applique-t-il aussi à la politique ? C’est la dernière question qui a été posée aux intervenants des Universités d’été de la Sainte Baume au mois d’août 2015. Une vraie question en réalité pour le chrétien…

Cette note a été publiée le 15.01.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


« Le genre en images » : Quelle société voulons-nous pour nos enfants ? Le livret VigiGender est arrivé !

théorie du genre, VigiGender, éducation, transmission

LIVRET « LE GENRE EN IMAGES » © VigiGender vigi-gender.fr

Cette note a été publiée le 10.01.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


L’offrande intégrale de soi – Édith Stein & Etty Hillesum

L'encielement Édith & Etty 9.jpg

« Nous avons vécu une journée étrange , écrit Etty Hillesum dans ses Lettres de Westerbork [1] , lorsqu’un transport nous amena des catholiques juifs ou des juifs catholiques – comme on voudra – nonnes et moines portant l’étoile jaune sur leur habit conventuel. Je me rappelle deux garçons, jumeaux dont le beau visage brun évoquait le ghetto et qui, le regard plein d’une sérénité…

Cette note a été publiée le 08.12.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Du nécessaire don de soi – de sa beauté

1.jpg

À priori, le bon sens nous indique qu’une bonne politique économique devrait avoir pour objectif le développement harmonieux des familles. Pourquoi cette intention n’est elle pas audible ? Au contraire, les mêmes pertes de confiance, les mêmes peurs de « se faire avoir », semblent aujourd’hui brider l’engagement pour construire une famille…

Cette note a été publiée le 07.12.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Porter le foulard en France est un choix – musulmane & patriote

FemmeVoilée H&M.jpg

L’acceptation ou, disons plutôt, le rapport apaisé au foulard islamique doit-il forcément résulter du passage de ce dernier sous le rouleau compresseur de la mode, de l’hyper-consommation et du divertissement à outrance ?            Il semble qu’il faille tout lisser.         …

Cette note a été publiée le 05.12.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Une vie façonnée par l’Eucharistie : St Pierre-Julien Eymard & la Fraternité Eucharistique

Eucharistie halo bleu.jpg

Avec Marie La Vierge Marie, Mère de Jésus et Mère de l’Église, est le modèle irremplaçable de la vie eucharistique. Elle a partagé la vie des disciples en prière au Cénacle et en chemin sur les voies du monde.   Comme elle, nous nous laissons guider par l’Esprit pour que, dociles à son action, nous contribuions efficacement à…

Cette note a été publiée le 27.11.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Le Vœu National du Sacré Cœur de Montmartre, ste M-M. Alacoque

Marguerite-Marie 2.jpg

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Inscription sur un pilier de la Basilique : Paray-le-Monial 1689 Extrait de la lettre CIV de sainte Marguerite-Marie Alacoque :     « Le Père Éternel voulant réparer les amertumes et angoisses que l’Adorable Cœur de son divin fils a ressenties parmi les humiliations et outrages de sa Passion veut un édifice où…

Cette note a été publiée le 24.11.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Désormais, la matrice chrétienne de notre pays ne fait plus autant l’objet d’un déni insolent

tugdual derville, la france, politique, foi, christianisme

Il y a deux ans et dix mois, La Vaillante relayait pour la première fois la parole de Tugdual Derville , analysant les grandes manifestations de 2013. Retrouvant ici ce même don de conscience positive des événements, voici ce texte qu’il publie dans son blog une semaine après les attentats du 13 novembre 2015.  …

Cette note a été publiée le 22.11.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Le Sacré Cœur à Manrèse : Du buisson ardent à Jésus Eucharistie

IMG-20150427-00551.jpg

Voici mes notes du  27 avril 2015, soir de l’arrivée au Centre Manrèse , à Clamart, pour les 5 jours d’ Initiation aux Exercices spirituels de Saint Ignace de Loyola . Après la lecture priée de ce passage de l’Ancien Testament,  dans ma chambre. [i] 0 0 1 2 16…

Cette note a été publiée le 22.11.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


L’adoration de l’étranger : Adoration Saint Martin

CharitéStMARTIN G. MOREAU.png

En cette fête de la saint Martin de Tours, approfondissons la notion d‘ adoration suscitée par la lecture de l’Évangile du jour.   Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (17, 11-19) En ce…

Cette note a été publiée le 11.11.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Le droit d’euthanasie aux mineurs signe une forme d’abandon & assombrit d’une mort symbolique le lien filial & social

euthanasie,dignité de la personne,transmission,éducation,vulnérabilité

Je m’interroge quant au fait que des jeunes de 12-17 ans auraient potentiellement la maturité de discernement et seraient en état de conscience suffisant pour décider de façon éclairée de se laisser euthanasier en cas de maladie incurable….

Cette note a été publiée le 09.10.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Édith Stein & la femme

Dble portrait Édith Stein.jpg

« Inclinons-nous profondément devant ce témoignage de vie et de mort livré par Édith Stein, cette remarquable fille d’Israël, qui fut en même temps fille du Carmel et s œ ur Thérèse-Bénédicte de la Croix, une personnalité qui réunit pathétiquement, au cours de sa vie si riche, les drames de notre siècle. Elle est la synthèse d’une…

Cette note a été publiée le 01.10.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici

Cliquez ici pour Répondre ou pour Transférer le message.
12,06 Go (80 %) utilisés sur 15 Go
Dernière activité sur le compte : Il y a 28 minutes

Détails

Conversation ouverte. 1 message non lu.

Olivier

Plus

422 sur 65 563

La Vaillante, derniers articles : janvier-février 2016

Boîte de réception
x

Sandrine Treuillard <st.lavaillante@gmail.com>

25 févr. (Il y a 2 jours)

À

Bonjour,

Veuillez trouver ci-dessous les dernières publications du blog
La Vaillante
(http://lavaillante.hautetfort.com/).

En vous en souhaitant bonne découverte,
Cordialement,

Sandrine Treuillard
pour La Vaillante
————————-
Paroles de fond et de veille

La Vaillante
http://lavaillante.hautetfort.com/


Le manteau de saint Martin ou le Cœur de Dieu donné en partage

Adoration ihs SC Saint Martin.jpg

« Comment faire pour que les urbains se sentent concernés par la question de la campagne ? * ». Commencer l’ Adoration Saint Martin en ville pour la faire rayonner dans les campagnes.          En ville, j’ai été touchée par les sdf, par la dignité humaine mise au ban de la société….

Cette note a été publiée le 23.02.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Produire l’idée d’une France asséchée de transcendance, de spiritualité et de sacré, c’est présenter une sous-France

la france,politique,foi,islam,christianisme,camel bechikh,xavier lemoine,ichtus,permanences,guillaume de prémare,éducation,transmission

Comment vivre ensemble entre personnes de culture ou de religion différentes ? Comment appréhender l’acculturation des populations issues de l’immigration ? La laïcité constitue-t-elle une réponse ? Maire de Montfermeil (Seine-Saint-Denis) depuis 2002, Xavier Lemoine a accepté, pour Permanences , de se livrer à un dialogue en…

Cette note a été publiée le 08.02.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Pierre-Julien Eymard, Apôtre de l’Eucharistie, un saint pour notre temps

Conseils de vie spirituelle stPJEymard.jpg

Le 23 octobre 2014, au sortir de l’exposition du Pérugin au Musée Jacquemart-André, remontant le boulevard Hausmann pour rejoindre le métro place de l’Étoile, je vis sur le trottoir opposé cette inscription : ÉGLISE DU SAINT SACREMENT . Traversant l’avenue de Friedland, je découvris cette chapelle tenue par les Pères du Saint Sacrement, de l’Ordre religieux ( Société du Saint…

Cette note a été publiée le 30.01.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Une forme de résistance certaine : le Congrès Eucharistique International, depuis 1881

Émilie-Marie Tamisier.jpg

À LA MESSE DE CONSÉCRATION DE LA FRANCE AU SACRÉ CŒUR À PARAY-LE-MONIAL, EN 1873, ÉMILIE TAMISIER DÉCOUVRE SA MISSION : SE CONSACRER AU SALUT DE LA SOCIÉTÉ PAR LE BIAIS DE L’EUCHARISTIE             Voici ce que le biographe de saint Pierre-Julien Eymard, le Père André Guitton, sss — qui, depuis plus…

Cette note a été publiée le 24.01.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Centralité de la personne humaine en politique : principes non-négociables ?

Image bleue Miséricorde détail yeux.jpg

Y a-t-il de la place pour la miséricorde en politique ?          Un Jubilé de la Miséricorde… Cela s’applique-t-il aussi à la politique ? C’est la dernière question qui a été posée aux intervenants des Universités d’été de la Sainte Baume au mois d’août 2015. Une vraie question en réalité pour le chrétien…

Cette note a été publiée le 15.01.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


« Le genre en images » : Quelle société voulons-nous pour nos enfants ? Le livret VigiGender est arrivé !

théorie du genre, VigiGender, éducation, transmission

LIVRET « LE GENRE EN IMAGES » © VigiGender vigi-gender.fr

Cette note a été publiée le 10.01.2016

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


L’offrande intégrale de soi – Édith Stein & Etty Hillesum

L'encielement Édith & Etty 9.jpg

« Nous avons vécu une journée étrange , écrit Etty Hillesum dans ses Lettres de Westerbork [1] , lorsqu’un transport nous amena des catholiques juifs ou des juifs catholiques – comme on voudra – nonnes et moines portant l’étoile jaune sur leur habit conventuel. Je me rappelle deux garçons, jumeaux dont le beau visage brun évoquait le ghetto et qui, le regard plein d’une sérénité…

Cette note a été publiée le 08.12.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Du nécessaire don de soi – de sa beauté

1.jpg

À priori, le bon sens nous indique qu’une bonne politique économique devrait avoir pour objectif le développement harmonieux des familles. Pourquoi cette intention n’est elle pas audible ? Au contraire, les mêmes pertes de confiance, les mêmes peurs de « se faire avoir », semblent aujourd’hui brider l’engagement pour construire une famille…

Cette note a été publiée le 07.12.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Porter le foulard en France est un choix – musulmane & patriote

FemmeVoilée H&M.jpg

L’acceptation ou, disons plutôt, le rapport apaisé au foulard islamique doit-il forcément résulter du passage de ce dernier sous le rouleau compresseur de la mode, de l’hyper-consommation et du divertissement à outrance ?            Il semble qu’il faille tout lisser.         …

Cette note a été publiée le 05.12.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Une vie façonnée par l’Eucharistie : St Pierre-Julien Eymard & la Fraternité Eucharistique

Eucharistie halo bleu.jpg

Avec Marie La Vierge Marie, Mère de Jésus et Mère de l’Église, est le modèle irremplaçable de la vie eucharistique. Elle a partagé la vie des disciples en prière au Cénacle et en chemin sur les voies du monde.   Comme elle, nous nous laissons guider par l’Esprit pour que, dociles à son action, nous contribuions efficacement à…

Cette note a été publiée le 27.11.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Le Vœu National du Sacré Cœur de Montmartre, ste M-M. Alacoque

Marguerite-Marie 2.jpg

Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Inscription sur un pilier de la Basilique : Paray-le-Monial 1689 Extrait de la lettre CIV de sainte Marguerite-Marie Alacoque :     « Le Père Éternel voulant réparer les amertumes et angoisses que l’Adorable Cœur de son divin fils a ressenties parmi les humiliations et outrages de sa Passion veut un édifice où…

Cette note a été publiée le 24.11.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Désormais, la matrice chrétienne de notre pays ne fait plus autant l’objet d’un déni insolent

tugdual derville, la france, politique, foi, christianisme

Il y a deux ans et dix mois, La Vaillante relayait pour la première fois la parole de Tugdual Derville , analysant les grandes manifestations de 2013. Retrouvant ici ce même don de conscience positive des événements, voici ce texte qu’il publie dans son blog une semaine après les attentats du 13 novembre 2015.  …

Cette note a été publiée le 22.11.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Le Sacré Cœur à Manrèse : Du buisson ardent à Jésus Eucharistie

IMG-20150427-00551.jpg

Voici mes notes du  27 avril 2015, soir de l’arrivée au Centre Manrèse , à Clamart, pour les 5 jours d’ Initiation aux Exercices spirituels de Saint Ignace de Loyola . Après la lecture priée de ce passage de l’Ancien Testament,  dans ma chambre. [i] 0 0 1 2 16…

Cette note a été publiée le 22.11.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


L’adoration de l’étranger : Adoration Saint Martin

CharitéStMARTIN G. MOREAU.png

En cette fête de la saint Martin de Tours, approfondissons la notion d‘ adoration suscitée par la lecture de l’Évangile du jour.   Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (17, 11-19) En ce…

Cette note a été publiée le 11.11.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Le droit d’euthanasie aux mineurs signe une forme d’abandon & assombrit d’une mort symbolique le lien filial & social

euthanasie,dignité de la personne,transmission,éducation,vulnérabilité

Je m’interroge quant au fait que des jeunes de 12-17 ans auraient potentiellement la maturité de discernement et seraient en état de conscience suffisant pour décider de façon éclairée de se laisser euthanasier en cas de maladie incurable….

Cette note a été publiée le 09.10.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici


Édith Stein & la femme

Dble portrait Édith Stein.jpg

« Inclinons-nous profondément devant ce témoignage de vie et de mort livré par Édith Stein, cette remarquable fille d’Israël, qui fut en même temps fille du Carmel et s œ ur Thérèse-Bénédicte de la Croix, une personnalité qui réunit pathétiquement, au cours de sa vie si riche, les drames de notre siècle. Elle est la synthèse d’une…

Cette note a été publiée le 01.10.2015

Pour lire la note entièrement, veuillez cliquer ici

Cliquez ici pour Répondre ou pour Transférer le message.
12,06 Go (80 %) utilisés sur 15 Go
Dernière activité sur le compte : Il y a 28 minutes

Détails

Par défaut

Le blog officiel de Bernard Lugan

Conversation ouverte. 1 message non lu.

Olivier

Plus

23 sur 65 569

Le blog officiel de Bernard Lugan

Boîte de réception
x

Le blog officiel de Bernard Lugan <noreply+feedproxy@google.com> Se désabonner

08:05 (Il y a 55 minutes)

À brandenburg.ol.

Le blog officiel de Bernard Lugan


L’Afrique Réelle N°75 – Mars 2016

Posted: 26 Feb 2016 07:27 AM PST

Sommaire :
Actualité :
– Libye : point de situation
– La France se range derrière le clan Bouteflika
– L’Algérie saignée par la fuite de ses cerveaux
Economie :
Bilan de l’économie africaine pour le début de l’année 2016
Dossier : L’Algérie et la question berbère
– Aurès et Kabylies : les patries des Berbères rebelles
– L’indépendance algérienne et la frustration des Berbères
– La renaissance berbère
Editorial de Bernard Lugan
Libye : l’Etat islamique est-il l’ennemi principal ?
En Libye où l’Etat islamique est la surinfection d’une plaie ouverte par les islamistes dits « modérés », la situation semble s’éclaircir à l’est, en Cyrénaïque, alors qu’elle s’assombrit en Tripolitaine[1], à l’ouest.
En Cyrénaïque, les forces de l’ANL (Armée nationale libyenne) du général Haftar sont passées à l’offensive, à la fois contre les milices salafistes et contre celles de l’Etat islamique (Daech). La ville de Benghazi est désormais majoritairement tenue par les hommes du général Haftar, les salafistes ayant été chassés de la zone portuaire et de plusieurs quartiers dont ceux de Bouatni, Leithi et Sabri. Parallèlement, l’ANL ayant repoussé l’Etat islamique du terminal pétrolier d’Ajdabia, l’expansion de ce dernier vers l’est semble stoppée. Du moins pour le moment.
Depuis son quartier général d’El Merj, le général Haftar semble donc être en passe de s’imposer comme l’homme fort de Cyrénaïque. Cet ancien compagnon du colonel Kadhafi qui avait rompu avec lui n’a jamais coupé les liens le rattachant à l’alliance tribale constituée autour du défunt colonel[2], ce qui lui assure une base tribale importante. D’autant plus qu’il est l’allié des Toubou du Fezzan.
On mesure là l’abîme séparant la réalité du terrain des abstraites constructions européocentrées. C’est ainsi que le pseudo-gouvernement dit « d’union nationale » laborieusement constitué par la communauté internationale fait la part belle aux Frères musulmans de Misrata soutenus par la Turquie et par le Qatar, mais écarte le général Haftar.
En Tripolitaine, l’alliance entre salafistes et Frères musulmans de Misrata connue sous le nom de Fajr Libya bat de l’aile. La raison tient au jeu trouble que certaines milices entretiennent avec l’Etat islamique. Au moment où elle affirmait lutter contre ce dernier et demandait des armes aux Occidentaux, Fajr Libya laissait ainsi l’Etat islamique s’installer à Sabratha, en plein cœur de sa zone… Derrière ce double jeu, apparait l’ombre d’une Turquie qui compte sur l’Etat islamique afin d’affaiblir le général Haftar en Cyrénaïque, tout en isolant ses alliés de Zinten en Tripolitaine. La manœuvre d’Ankara est claire : ne laisser que le choix entre les Frères musulmans de Misrata et l’Etat islamique. Ce qui, à la faveur d’une intervention militaire occidentale, permettrait aux premiers de prendre le contrôle du pays et à la Turquie d’opérer un retour en force dans un territoire qui lui fut arraché par l’Italie en 1911.
Depuis plusieurs mois l’Afrique Réelle insiste sur le danger qu’il y aurait à intervenir au profit des islamistes dits « modérés » contre ceux de l’Etat islamique. Tous ont en effet partie liée. La solution se trouve donc ailleurs. C’est pourquoi il importe de changer de paradigme. L’ennemi principal est moins l’Etat islamique que les milices islamistes qui prétendent le combattre,  elles qui sont à l’origine du chaos. La Turquie et le Qatar soutiennent ces dernières quand la solution est du côté de la Libye bédouine et berbère.
[1] Ne craignant pas de compromettre de possibles actions en cours et de mettre des vies françaises en danger, le quotidien Le Monde en date du 25 février a « révélé » l’existence d’opérations des services français en Libye.
[2] Voir à ce sujet Histoire et géopolitique de la Libye. Bon de commande page 8.

You are subscribed to email updates from Le blog officiel de Bernard Lugan.
To stop receiving these emails, you may unsubscribe now.
Email delivery powered by Google
Google Inc., 1600 Amphitheatre Parkway, Mountain View, CA 94043, United States
Cliquez ici pour Répondre ou pour Transférer le message.
12,05 Go (80 %) utilisés sur 15 Go
Dernière activité sur le compte : Il y a 19 minutes

Détails

Conversation ouverte. 1 message non lu.

Olivier

Plus

23 sur 65 569

Le blog officiel de Bernard Lugan

Boîte de réception
x

Le blog officiel de Bernard Lugan <noreply+feedproxy@google.com> Se désabonner

08:05 (Il y a 55 minutes)

À brandenburg.ol.

Le blog officiel de Bernard Lugan


L’Afrique Réelle N°75 – Mars 2016

Posted: 26 Feb 2016 07:27 AM PST

Sommaire :
Actualité :
– Libye : point de situation
– La France se range derrière le clan Bouteflika
– L’Algérie saignée par la fuite de ses cerveaux
Economie :
Bilan de l’économie africaine pour le début de l’année 2016
Dossier : L’Algérie et la question berbère
– Aurès et Kabylies : les patries des Berbères rebelles
– L’indépendance algérienne et la frustration des Berbères
– La renaissance berbère
Editorial de Bernard Lugan
Libye : l’Etat islamique est-il l’ennemi principal ?
En Libye où l’Etat islamique est la surinfection d’une plaie ouverte par les islamistes dits « modérés », la situation semble s’éclaircir à l’est, en Cyrénaïque, alors qu’elle s’assombrit en Tripolitaine[1], à l’ouest.
En Cyrénaïque, les forces de l’ANL (Armée nationale libyenne) du général Haftar sont passées à l’offensive, à la fois contre les milices salafistes et contre celles de l’Etat islamique (Daech). La ville de Benghazi est désormais majoritairement tenue par les hommes du général Haftar, les salafistes ayant été chassés de la zone portuaire et de plusieurs quartiers dont ceux de Bouatni, Leithi et Sabri. Parallèlement, l’ANL ayant repoussé l’Etat islamique du terminal pétrolier d’Ajdabia, l’expansion de ce dernier vers l’est semble stoppée. Du moins pour le moment.
Depuis son quartier général d’El Merj, le général Haftar semble donc être en passe de s’imposer comme l’homme fort de Cyrénaïque. Cet ancien compagnon du colonel Kadhafi qui avait rompu avec lui n’a jamais coupé les liens le rattachant à l’alliance tribale constituée autour du défunt colonel[2], ce qui lui assure une base tribale importante. D’autant plus qu’il est l’allié des Toubou du Fezzan.
On mesure là l’abîme séparant la réalité du terrain des abstraites constructions européocentrées. C’est ainsi que le pseudo-gouvernement dit « d’union nationale » laborieusement constitué par la communauté internationale fait la part belle aux Frères musulmans de Misrata soutenus par la Turquie et par le Qatar, mais écarte le général Haftar.
En Tripolitaine, l’alliance entre salafistes et Frères musulmans de Misrata connue sous le nom de Fajr Libya bat de l’aile. La raison tient au jeu trouble que certaines milices entretiennent avec l’Etat islamique. Au moment où elle affirmait lutter contre ce dernier et demandait des armes aux Occidentaux, Fajr Libya laissait ainsi l’Etat islamique s’installer à Sabratha, en plein cœur de sa zone… Derrière ce double jeu, apparait l’ombre d’une Turquie qui compte sur l’Etat islamique afin d’affaiblir le général Haftar en Cyrénaïque, tout en isolant ses alliés de Zinten en Tripolitaine. La manœuvre d’Ankara est claire : ne laisser que le choix entre les Frères musulmans de Misrata et l’Etat islamique. Ce qui, à la faveur d’une intervention militaire occidentale, permettrait aux premiers de prendre le contrôle du pays et à la Turquie d’opérer un retour en force dans un territoire qui lui fut arraché par l’Italie en 1911.
Depuis plusieurs mois l’Afrique Réelle insiste sur le danger qu’il y aurait à intervenir au profit des islamistes dits « modérés » contre ceux de l’Etat islamique. Tous ont en effet partie liée. La solution se trouve donc ailleurs. C’est pourquoi il importe de changer de paradigme. L’ennemi principal est moins l’Etat islamique que les milices islamistes qui prétendent le combattre,  elles qui sont à l’origine du chaos. La Turquie et le Qatar soutiennent ces dernières quand la solution est du côté de la Libye bédouine et berbère.
[1] Ne craignant pas de compromettre de possibles actions en cours et de mettre des vies françaises en danger, le quotidien Le Monde en date du 25 février a « révélé » l’existence d’opérations des services français en Libye.
[2] Voir à ce sujet Histoire et géopolitique de la Libye. Bon de commande page 8.

You are subscribed to email updates from Le blog officiel de Bernard Lugan.
To stop receiving these emails, you may unsubscribe now.
Email delivery powered by Google
Google Inc., 1600 Amphitheatre Parkway, Mountain View, CA 94043, United States
Cliquez ici pour Répondre ou pour Transférer le message.
12,05 Go (80 %) utilisés sur 15 Go
Dernière activité sur le compte : Il y a 19 minutes

Détails

Par défaut

DIPLOWEB:Le terrorisme à Paris et dans le Sahel

 

 

 

Le terrorisme à Paris et dans le Sahel

 

.

 

LETTRE DES AMBASSADEURS
22 février 2016, Lettre n°88
A LA UNE
Pierre VERLUISE, Régis DEBRAY, Selma MIHOUBI, Vincent GUYOTTOT
Régis Debray
Régis Debray, Philosophe et écrivain répond aux questions du Diploweb au sujet des relations entre terrorisme et communication. (4 minutes). Comment communiquer sur le terrorisme qui est lui-même un acte de communication ? Daech peut-il être vaincu sur le seul terrain des opérations extérieures ?
Voir la vidéo (4 minutes)  »
LES NOUVELLES ANALYSES
Schéma
Wallis-et-Futuna dans l’arène internationale
François GUILBERT  | L’insertion de Wallis-et-Futuna sur la scène internationale prend des chemins institutionnels, économiques mais aussi culturels, éducatifs, environnementaux, religieux, sanitaires ou encore sportifs.
Afrique
Libye et Sahel, que faire face à Daesh ? 
Serge MICHAILOF, chercheur | Dans un contexte de forte insécurité, la France doit reprendre le contrôle d’une partie des considérables ressources qu’elle verse aux institutions d’aide internationales.
Patrice Gourdin, Manuel de géopolitique
Manuel de géopolitique, chap. 18: Rivalités politiques
Patrice Gourdin, Docteur en histoire
Le Diploweb.com est fier de publier ce Manuel de géopolitique signé de Patrice Gourdin. Voici le 18e chapitre: Rivalités politiques.
Carte
Cartes géopolitiques
Le Diploweb offre une des plus belles collections de cartes géopolitiques de l’internet francophone. Vous trouverez ici les plus récentes et les directions géographiques pour faire des recherches sur la région qui vous intéresse. Bonus: la charte graphique pour proposer une carte.
L’ARCHIVE DE LA SEMAINE
Lechervy
C. Lechervy. Pacifique : quelle géopolitique ? 
Alors que F. Hollande visite Wallis-et-Futuna, Christian Lechervy, Secrétaire permanent pour le Pacifique – Ambassadeur de France auprès de la Communauté du Pacifique (CPS ) (2014 – …) répond aux questions du Diploweb à propos de la géopolitique du Pacifique, un espace stratégique méconnu.  Comprendre le Pacifique »
LES RESSOURCES DU DIPLOWEB
PODCAST Le régime chinois et le dilemme ouïghour  
Pékin s’efforce, depuis plusieurs années, d’insérer son attitude vis-à-vis de l’opposition ouïghoure dans la dynamique internationale de lutte contre les réseaux terroristes islamistes. Les attentats de Paris, en novembre 2015, ont conduit à un durcissement de la politique des autorités chinoises qui font de la pacification au Xinjiang, l’une de leurs priorités. Ecouter sur RFI »
Conférence géopolitique
MEETUP CONFERENCES : Migrations et géopolitique: quelles relations ? Recteur G-F Dumont
La compréhension des interrelations entre migration et géopolitique suppose d’abord de plonger dans l’histoire : la migration est-elle nécessairement cause ou conséquence de conflits géopolitiques ou, au contraire, une alliée de la paix? Réservez votre place à Paris pour le 13 avril 18 h.
Conférences du Diploweb à Paris : Le Diploweb organise gratuitement pour vous des conférences ouvertes à tous les passionnés de diplomatie, stratégie, géopolitique et relations internationales sur Paris et sa région. Visitez l’espace Photos pour voir des témoignages des évènements organisés.
Agenda : Les évéments géopolitiques sont précieux pour entendre du « OFF » et faire de nouvelles rencontres.
Revues géopolitiques : Les revues géopolitiques papier sont utiles à la compréhension du monde. Le Diploweb en assure ici une veille spécialisée.
Livres géopolitiques : Les livres géopolitiques sont nécessaires à la compréhension du monde. L’équipe duDiploweb.com vous en présente une veille spécialisée, sans toucher de commission.
PARTICIPEZ AU DIPLOWEB
LE MOT DU DIPLOWEB

Aujourd’hui je souhaite attirer votre attention sur une première mondiale: Ma thèse avec le Diploweb en 7 minutes (MTD7′). L’idée est simple, donner 7 minutes à plusieurs doctorants et jeunes docteurs en Géographie, Géopolitique, Histoire, Science Politique, Démographie et Stratégie pour leur permettre de partager leur cheminement de chercheur et leurs travaux dans un style non académique et ludique devant un public de passionnés. 2000 euros de dotation.
Merci de vous faire les Ambassadeurs de ce nouveau projet innovant du Diploweb ! Respectueusement. 
Pierre Verluise
Directeur du Diploweb
Diploweb.com
1 Avenue Lamartine
94300 Vincennes
Facebook Twitter Youtube
© Diploweb.com (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004

Cet email a été envoyé à brandenburg.olivier@orange.fr.

Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit à la lettre des abonnés du Diploweb
Je ne veux plus recevoir aucune communication du Diploweb

 

 

 

 

 

 

 
Diploweb.com
1 Avenue Lamartine
94300 Vincennes
Facebook Twitter Youtube
© Diploweb.com (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004

Cet email a étédu Diploweb

Je ne veux plus recevoir aucune communication du Diploweb

 

 

Par défaut

Lettre d’information IVERIS 23 février 2016:Au-delà de la question du Brexit-et varia

 

 

Lettre d’information IVERIS

 


 

Cher Lecteur,

Vous trouverez ci-dessous les dernières parutions de l’Institut de Veille et d’Etude des Relations Internationales et Stratégiques (IVERIS). Sauf événement exceptionnel, cette lettre vous sera envoyée bimensuellement.

Bonne lecture.

Très cordialement,

L’équipe de l’IVERIS

Au-delà de la question du Brexit
18 févr, 2016 – Note d’actualitéEn 1975, au moment du premier référendum britannique sur la question de savoir si l’Angleterre devait rester ou pas dans ce qui était alors les Communautés européennes, une caricature du Canard enchaîné dessina le Premier ministre Harold Wilson au lit, sur une Europa manifestement ennuyée qui l’implorait : « Entrez ou sortez, mon cher Wilson, mais cessez ce va-et-vient ridicule ». C’était il y a plus de quarante ans… Quatre décennies durant lesquelles l’Angleterre a soigneusement gardé sa position « semi-détachée de l’Europe », pour citer l’ancien Commissaire britannique, Chris Patten.

Read more

Dans les médias
16 févr, 2016 – VeilleInterview de Leslie Varenne à France 24 sur la situation des réfugiés ivoiriens. Cinq années après la guerre de 2011, ils sont encore plus de 100 000 à vivre loin de leur pays.

Read more

Libye : une guerre holistique
12 févr, 2016 – Note d’actualitéLa chronologie de la guerre en Libye démontre que le concept d’ « approche globale » a été mis en œuvre avec la précision d’une horloge suisse tant les décisions et actions se sont imbriquées de manière fluide. Si l’accent a été mis sur l’intervention militaire internationale en soutien à une armée révolutionnaire libyenne, cette guerre holistique dont le scénario a été révélé au cours du mois de mars 2011, s’est menée concomitamment sur six fronts : médiatique, diplomatique, militaire, économique, judiciaire et humanitaire.

Read more

Chronologie des événements en Libye
12 févr, 2016 – VeilleCette veille est associée à la note d’actualité de Dinah Lee,  Libye : une guerre holistique. Elle présente une chronologie détaillée des événements qui ont eu lieu dans ce pays de février 2011 à septembre 2012.

Read more

Les nouvelles formes de communication de l’EI
12 févr, 2016 – VeilleAprès les dernières initiatives juridiques proposées par les Etats occidentaux afin de combattre l’activité djihadiste sur Internet et sur les réseaux sociaux, l’organisation de l’Etat islamique (EI) a promptement réagit.  Pour contourner les blocages et sa surveillance par les services de sécurité des différentes nations, l’organisation a trouvé de nouvelles formes de communication.

Read more

Soutien et dons
10 févr, 2016 – VeilleL’IVERIS vient d’ouvrir une rubrique soutiens et dons. L’Institut est à but non lucratif, il ne perçoit aucune subvention ni aucun financement de groupes privés.

Read more

 

 

 

 


 

Cher Lecteur,

Vous trouverez ci-dessous les dernières parutions de l’Institut de Veille et d’Etude des Relations Internationales et Stratégiques (IVERIS). Sauf événement exceptionnel, cette lettre vous sera envoyée bimensuellement.

Bonne lecture.

Très cordialement,

L’équipe de l’IVERIS

Au-delà de la question du Brexit
18 févr, 2016 – Note d’actualitéEn 1975, au moment du premier référendum britannique sur la question de savoir si l’Angleterre devait rester ou pas dans ce qui était alors les Communautés européennes, une caricature du Canard enchaîné dessina le Premier ministre Harold Wilson au lit, sur une Europa manifestement ennuyée qui l’implorait : « Entrez ou sortez, mon cher Wilson, mais cessez ce va-et-vient ridicule ». C’était il y a plus de quarante ans… Quatre décennies durant lesquelles l’Angleterre a soigneusement gardé sa position « semi-détachée de l’Europe », pour citer l’ancien Commissaire britannique, Chris Patten.

Read more

Dans les médias
16 févr, 2016 – VeilleInterview de Leslie Varenne à France 24 sur la situation des réfugiés ivoiriens. Cinq années après la guerre de 2011, ils sont encore plus de 100 000 à vivre loin de leur pays.

Read more

Libye : une guerre holistique
12 févr, 2016 – Note d’actualitéLa chronologie de la guerre en Libye démontre que le concept d’ « approche globale » a été mis en œuvre avec la précision d’une horloge suisse tant les décisions et actions se sont imbriquées de manière fluide. Si l’accent a été mis sur l’intervention militaire internationale en soutien à une armée révolutionnaire libyenne, cette guerre holistique dont le scénario a été révélé au cours du mois de mars 2011, s’est menée concomitamment sur six fronts : médiatique, diplomatique, militaire, économique, judiciaire et humanitaire.

Read more

Chronologie des événements en Libye
12 févr, 2016 – VeilleCette veille est associée à la note d’actualité de Dinah Lee,  Libye : une guerre holistique. Elle présente une chronologie détaillée des événements qui ont eu lieu dans ce pays de février 2011 à septembre 2012.

Read more

Les nouvelles formes de communication de l’EI
12 févr, 2016 – VeilleAprès les dernières initiatives juridiques proposées par les Etats occidentaux afin de combattre l’activité djihadiste sur Internet et sur les réseaux sociaux, l’organisation de l’Etat islamique (EI) a promptement réagit.  Pour contourner les blocages et sa surveillance par les services de sécurité des différentes nations, l’organisation a trouvé de nouvelles formes de communication.

Read more

Soutien et dons
10 févr, 2016 – VeilleL’IVERIS vient d’ouvrir une rubrique soutiens et dons. L’Institut est à but non lucratif, il ne perçoit aucune subvention ni aucun financement de groupes privés.

Read more

Si vous souhaitez vous désinscrire de la Lettre d’information, veuillez cliquer sur ce lien:

Cliquez ici pour Répondre ou pour Transférer le message.
12,04 Go (80 %) utilisés sur 15 Go
Dernière activité sur le compte : Il y a 30 minutes

Détails

Lettre d’information IVERI

 

 

Cher Lecteur,

Vous trouverez ci-dessous les dernières parutions de l’Institut de Veille et d’Etude des Relations Internationales et Stratégiques (IVERIS). Sauf événement exceptionnel, cette lettre vous sera envoyée bimensuellement.

Bonne lecture.

Très cordialement,

L’équipe de l’IVERIS

Au-delà de la question du Brexit
18 févr, 2016 – Note d’actualitéEn 1975, au moment du premier référendum britannique sur la question de savoir si l’Angleterre devait rester ou pas dans ce qui était alors les Communautés européennes, une caricature du Canard enchaîné dessina le Premier ministre Harold Wilson au lit, sur une Europa manifestement ennuyée qui l’implorait : « Entrez ou sortez, mon cher Wilson, mais cessez ce va-et-vient ridicule ». C’était il y a plus de quarante ans… Quatre décennies durant lesquelles l’Angleterre a soigneusement gardé sa position « semi-détachée de l’Europe », pour citer l’ancien Commissaire britannique, Chris Patten.

Read more

Dans les médias
16 févr, 2016 – VeilleInterview de Leslie Varenne à France 24 sur la situation des réfugiés ivoiriens. Cinq années après la guerre de 2011, ils sont encore plus de 100 000 à vivre loin de leur pays.

Read more

Libye : une guerre holistique
12 févr, 2016 – Note d’actualitéLa chronologie de la guerre en Libye démontre que le concept d’ « approche globale » a été mis en œuvre avec la précision d’une horloge suisse tant les décisions et actions se sont imbriquées de manière fluide. Si l’accent a été mis sur l’intervention militaire internationale en soutien à une armée révolutionnaire libyenne, cette guerre holistique dont le scénario a été révélé au cours du mois de mars 2011, s’est menée concomitamment sur six fronts : médiatique, diplomatique, militaire, économique, judiciaire et humanitaire.

Read more

Chronologie des événements en Libye
12 févr, 2016 – VeilleCette veille est associée à la note d’actualité de Dinah Lee,  Libye : une guerre holistique. Elle présente une chronologie détaillée des événements qui ont eu lieu dans ce pays de février 2011 à septembre 2012.

Read more

Les nouvelles formes de communication de l’EI
12 févr, 2016 – VeilleAprès les dernières initiatives juridiques proposées par les Etats occidentaux afin de combattre l’activité djihadiste sur Internet et sur les réseaux sociaux, l’organisation de l’Etat islamique (EI) a promptement réagit.  Pour contourner les blocages et sa surveillance par les services de sécurité des différentes nations, l’organisation a trouvé de nouvelles formes de communication.

Read more

Soutien et dons
10 févr, 2016 – VeilleL’IVERIS vient d’ouvrir une rubrique soutiens et dons. L’Institut est à but non lucratif, il ne perçoit aucune subvention ni aucun financement de groupes privés.

Read more

 

 

 

Conversation ouverte. 1 message non lu.

Olivier

682 sur 65 247

Lettre d’information IVERIS

Boîte de réception
x

IVERIS <noreply@iveris.eu>

23 févr. (Il y a 2 jours)

À moi

 

Cher Lecteur,

Vous trouverez ci-dessous les dernières parutions de l’Institut de Veille et d’Etude des Relations Internationales et Stratégiques (IVERIS). Sauf événement exceptionnel, cette lettre vous sera envoyée bimensuellement.

Bonne lecture.

Très cordialement,

L’équipe de l’IVERIS

Au-delà de la question du Brexit
18 févr, 2016 – Note d’actualitéEn 1975, au moment du premier référendum britannique sur la question de savoir si l’Angleterre devait rester ou pas dans ce qui était alors les Communautés européennes, une caricature du Canard enchaîné dessina le Premier ministre Harold Wilson au lit, sur une Europa manifestement ennuyée qui l’implorait : « Entrez ou sortez, mon cher Wilson, mais cessez ce va-et-vient ridicule ». C’était il y a plus de quarante ans… Quatre décennies durant lesquelles l’Angleterre a soigneusement gardé sa position « semi-détachée de l’Europe », pour citer l’ancien Commissaire britannique, Chris Patten.

Read more

Dans les médias
16 févr, 2016 – VeilleInterview de Leslie Varenne à France 24 sur la situation des réfugiés ivoiriens. Cinq années après la guerre de 2011, ils sont encore plus de 100 000 à vivre loin de leur pays.

Read more

Libye : une guerre holistique
12 févr, 2016 – Note d’actualitéLa chronologie de la guerre en Libye démontre que le concept d’ « approche globale » a été mis en œuvre avec la précision d’une horloge suisse tant les décisions et actions se sont imbriquées de manière fluide. Si l’accent a été mis sur l’intervention militaire internationale en soutien à une armée révolutionnaire libyenne, cette guerre holistique dont le scénario a été révélé au cours du mois de mars 2011, s’est menée concomitamment sur six fronts : médiatique, diplomatique, militaire, économique, judiciaire et humanitaire.

Read more

Chronologie des événements en Libye
12 févr, 2016 – VeilleCette veille est associée à la note d’actualité de Dinah Lee,  Libye : une guerre holistique. Elle présente une chronologie détaillée des événements qui ont eu lieu dans ce pays de février 2011 à septembre 2012.

Read more

Les nouvelles formes de communication de l’EI
12 févr, 2016 – VeilleAprès les dernières initiatives juridiques proposées par les Etats occidentaux afin de combattre l’activité djihadiste sur Internet et sur les réseaux sociaux, l’organisation de l’Etat islamique (EI) a promptement réagit.  Pour contourner les blocages et sa surveillance par les services de sécurité des différentes nations, l’organisation a trouvé de nouvelles formes de communication.

Read more

Soutien et dons
10 févr, 2016 – VeilleL’IVERIS vient d’ouvrir une rubrique soutiens et dons. L’Institut est à but non lucratif, il ne perçoit aucune subvention ni aucun financement de groupes privés.

Read more

Si vous souhaitez vous désinscrire de la Lettre d’information, veuillez cliquer sur ce lien:

Cliquez ici pour Répondre ou pour Transférer le message.
12,04 Go (80 %) utilisés sur 15 Go
Dernière activité sur le compte : Il y a 30 minutes

Détails

 

Supprimer

 

 

Conversation ouverte. 1 message non lu.

Olivier

682 sur 65 247

Lettre d’information IVERIS

Boîte de réception
x

IVERIS <noreply@iveris.eu>

23 févr. (Il y a 2 jours)

À moi

 

Cher Lecteur,

Vous trouverez ci-dessous les dernières parutions de l’Institut de Veille et d’Etude des Relations Internationales et Stratégiques (IVERIS). Sauf événement exceptionnel, cette lettre vous sera envoyée bimensuellement.

Bonne lecture.

Très cordialement,

L’équipe de l’IVERIS

Au-delà de la question du Brexit
18 févr, 2016 – Note d’actualitéEn 1975, au moment du premier référendum britannique sur la question de savoir si l’Angleterre devait rester ou pas dans ce qui était alors les Communautés européennes, une caricature du Canard enchaîné dessina le Premier ministre Harold Wilson au lit, sur une Europa manifestement ennuyée qui l’implorait : « Entrez ou sortez, mon cher Wilson, mais cessez ce va-et-vient ridicule ». C’était il y a plus de quarante ans… Quatre décennies durant lesquelles l’Angleterre a soigneusement gardé sa position « semi-détachée de l’Europe », pour citer l’ancien Commissaire britannique, Chris Patten.

Read more

Dans les médias
16 févr, 2016 – VeilleInterview de Leslie Varenne à France 24 sur la situation des réfugiés ivoiriens. Cinq années après la guerre de 2011, ils sont encore plus de 100 000 à vivre loin de leur pays.

Read more

Libye : une guerre holistique
12 févr, 2016 – Note d’actualitéLa chronologie de la guerre en Libye démontre que le concept d’ « approche globale » a été mis en œuvre avec la précision d’une horloge suisse tant les décisions et actions se sont imbriquées de manière fluide. Si l’accent a été mis sur l’intervention militaire internationale en soutien à une armée révolutionnaire libyenne, cette guerre holistique dont le scénario a été révélé au cours du mois de mars 2011, s’est menée concomitamment sur six fronts : médiatique, diplomatique, militaire, économique, judiciaire et humanitaire.

Read more

Chronologie des événements en Libye
12 févr, 2016 – VeilleCette veille est associée à la note d’actualité de Dinah Lee,  Libye : une guerre holistique. Elle présente une chronologie détaillée des événements qui ont eu lieu dans ce pays de février 2011 à septembre 2012.

Read more

Les nouvelles formes de communication de l’EI
12 févr, 2016 – VeilleAprès les dernières initiatives juridiques proposées par les Etats occidentaux afin de combattre l’activité djihadiste sur Internet et sur les réseaux sociaux, l’organisation de l’Etat islamique (EI) a promptement réagit.  Pour contourner les blocages et sa surveillance par les services de sécurité des différentes nations, l’organisation a trouvé de nouvelles formes de communication.

Read more

Soutien et dons
10 févr, 2016 – VeilleL’IVERIS vient d’ouvrir une rubrique soutiens et dons. L’Institut est à but non lucratif, il ne perçoit aucune subvention ni aucun financement de groupes privés.

Read more

Si vous souhaitez vous désinscrire de la Lettre d’information, veuillez cliquer sur ce lien:

Cliquez ici pour Répondre ou pour Transférer le message.
12,04 Go (80 %) utilisés sur 15 Go
Dernière activité sur le compte : Il y a 30 minutes

Détails

 

Supprimer

 

Par défaut

L’hélicoptère monétaire fait chauffer ses rotors par jim RICHARDS

L’hélicoptère monétaire fait chauffer ses rotors

▪ J’estime à 76% environ les chances que nous nous trouvions d’ores et déjà en tout début de récession. Tous les indicateurs économiques américains sont négatifs.

Par ailleurs, le comportement actuel du marché actions reflète précisément ce à quoi je m’attends en début de récession. Les marchés actions sont des indicateurs « précurseurs » des récessions. Traditionnellement, ils chutent pendant six mois environ avant que ces dernières ne débutent.

Les économistes conventionnels mettent du temps à s’en rendre compte. Dans un an, ils diront la chose suivante : « la récession a débuté en janvier, ou début février 2016 ». A ce stade, cette information ne sera plus utile. En revanche, en étudiant les bonnes informations, on peut voir ce qui s’annonce.

Par exemple, aucune croissance des salaires réels n’a été enregistrée. D’autres indicateurs précurseurs, tels que la diminution des échanges commerciaux dans le monde ainsi que la baisse des produits manufacturés, des ratios stock/vente et des ventes d’automobiles, évoquent également que nous nous orientons vers une récession.

PROFITEZ DE « L’HEURE H »
Volatilité, marchés agités, inquiétudes, incertitudes…

… Transformez tout ça en plus-values grâce à une méthode de trading spécifiquement conçue pour les conditions boursières actuelles.

C’est « l’heure H » pour les traders : à votre tour d’en profiter — c’est probablement bien plus simple que vous le pensez.

Cliquez ici pour tout savoir.

Les forces déflationnistes étant encore fortes, l’objectif de la Fed, qui est de produire de l’inflation, prend un caractère encore plus urgent. Quant aux élites mondiales, chaque trimestre écoulé les rapproche un peu plus du jour du jugement dernier. Elles ont besoin d’inflation car c’est la seule façon de régler le problème des dettes souveraines.

Quant aux élites mondiales, chaque trimestre écoulé les rapproche un peu plus du jour du jugement dernier

Bien que les Banques centrales aient été incapables de générer de l’inflation, elles pensent qu’il faut relancer la croissance de l’économie mondiale. Aux Etats-Unis, la Fed n’a pas réussi à générer de l’inflation pendant sept ans consécutifs, malgré les assouplissements quantitatifs Q1, Q2 et Q3. La Banque centrale européenne n’y est pas parvenue non plus, et la Chine est également en train d’échouer.

▪ Pour les élites mondiales, voici la question qui se pose : d’où viendra cette inflation ?
Beaucoup de gens pensent que pour obtenir de l’inflation il suffit d’imprimer de l’argent. C’est ce qu’a déclaré Milton Friedman. Ce n’est pas vrai. Imprimer de l’argent, en soi, ne provoque pas d’inflation. Les gens doivent faire quelque chose de cet argent. Ils doivent l’emprunter, le dépenser ou l’investir. Les banques doivent le prêter où l’investir dans des projets. Cet argent frais ne doit pas rester inerte.

L’impression d’argent ne représente que la moitié de ce qui est nécessaire pour générer de l’inflation. L’autre moitié, c’est la nécessité que cet argent soit prêté… que les gens sortent et le dépensent…que les banques exercent un effet de levier via le crédit, et ainsi de suite. Or, cela ne s’est pas produit.

Cela ne se produit pas car les responsables, au sein des banques et des entreprises, ne se sont pas encore remis des dégâts de l’effondrement de 2008. Les citoyens ordinaires économisent leur argent et remboursent leurs dettes. Voilà pourquoi nous nous trouvons encore dans un cycle de désendettement. C’est également la raison pour laquelle l’assouplissement quantitatif a échoué. Cet argent n’est pas allé dans l’économie réelle. Il a été retenu dans le secteur bancaire.

Toute banque détenant un excédent de réserves auprès de la Fed peut se baser sur ce dernier pour consentir des prêts. Mais les banques ne le font pas, alors l’intégralité du système ne fonctionne pas. Ce que l’on appelle le « mécanisme de transmission [de la politique] monétaire » est rompu.

L’expression « de l’argent par hélicoptère » — helicopter money — correspond avant tout à des dépenses que l’Etat effectue directement afin de stimuler l’économie. L’idée, c’est d’imposer des dépenses, puisque le secteur privé n’en fait pas suffisamment en ce moment.

Ce que l’on appelle le « mécanisme de transmission [de la politique] monétaire » est rompu

Qui effectue ces dépenses ? L’Etat.

▪ Retour à la Grande dépression
Cette politique nous ramène à la Grande dépression et à John Maynard Keynes. Il affirmait que les dépenses publiques pouvaient sortir l’économie de la dépression. C’est le b.a.-ba du keynésianisme.

L’idée est simple. Lorsque l’Etat dépense, l’économie commence à se relancer. Selon cette préconisation, peu importe, même, à quoi sont affectées ces dépenses. De nombreuses élites y croient.

Bien entendu, l’Etat excelle en matière de dépenses. Aux Etats-Unis, les démocrates affecteront probablement cet argent à des organisations collectives ou à des syndicats d’enseignants. Les républicains les affecteront probablement à des prestataires de la défense. Tout le monde a sa liste de favoris.

C’est ce qu’a fait Paul Ryan (président de la Chambre des représentants, au Congrès américain), en décembre, lorsqu’il a fait passer cette loi de finances à la Chambre des représentants. Le Sénat l’a adoptée et, naturellement, Obama l’a signée.

Tout le monde est tombé d’accord, à Washington. Les politiciens adorent dépenser de l’argent en cours d’année électorale.

Mais réfléchissons aux conséquences. A présent, le déficit va encore plus se creuser. Comment le Congrès va-t-il combler ce trou ? Le Trésor va emprunter de l’argent.

Qui va prêter de l’argent au Trésor ? C’est simple. La Fed imprimera de l’argent pour acheter les obligations. Voilà qui nous ramène à l’impression d’argent.

Mais il y a une différence entre l’helicopter money et l’assouplissement quantitatif (QE). Dans le cadre d’un QE, la Fed imprime de l’argent et l’utilise afin d’acheter aux banques des obligations existantes. Ensuite, l’argent reste normalement dans les banques. J’ai expliqué de quelle manière cette politique a échoué.

Avec l’helicopter money, toutefois, c’est le Congrès qui dépense l’argent. Il couvre son déficit en empruntant plus, et la Fed imprime de l’argent afin de couvrir ces emprunts. Il s’agit essentiellement d’une monétisation de la dette. La différence, c’est que dans le cas du QE, il n’y a pas de dépenses supplémentaires. Dans le cas de l’helicopter money, il y en a car le Congrès dépense tout cet argent.

Cela signifie, en dernière analyse, que l’helicopter money mène tout droit à l’inflation.

Cette politique est plus imminente que vous ne le pensez.

[NDLR : Comment vous préparer aux bouleversements économiques et monétaires qui menacent ? Découvrez l’entretien exclusif entre Jim Rickards et Simone Wapler pour avoir toutes les réponses : cliquez ici]

______________

Bill Bonner

Les notes de Bill Bonner

Donald et sa fortune

▪ Ces derniers jours, nous méditons sur la nature des taux négatifs — vous pouvez retrouver nos précédentes chroniques ici et ici.

La plupart de nos lecteurs ont certainement mieux à faire… comme par exemple toiletter leur chien.

Nous aussi, nous avons mieux à faire. Mais chaque fois que nous essayons d’oublier, les taux négatifs nous reviennent en tête comme le souvenir d’un terrible accident. Le crâne du malheureux conducteur écrasé contre le pare-brise… le capot défoncé de la voiture… les traces de pneu et les sirènes de police.

Les taux négatifs sont plus qu’une politique insensée. C’est un avertissement : « prudence… route verglacée… brouillard… et peut-être un radar ».

Aujourd’hui, nous examinons les deux personnes les plus innovantes de la politique américaine, Donald Trump et Bernie Sanders… et nous essayons de voir s’il y a un lien avec les taux négatifs.

Pour lire la suite…

______________

Si vous êtes Français, ce message vous concerne

L’incroyable confession d’une spécialiste financière reconnue, auteur de 4 « best-sellers » économiques.

ATTENTION : ce qu’elle a à vous dire pourrait absolument tout changer pour votre épargne et votre mode de vie dès cette année.

Cliquez ici pour en savoir plus… et n’attendez pas pour agir.

______________

Logo Agora

Articles supplémentaires et commentaires :

Logo Agora
(©) Les Publications Agora France, 2002-2016

La reproduction partielle ou totale de la présente Chronique STRICTEMENT INTERDITE sans accord écrit de la société éditrice.

__________________________

Logo Agora

La Chronique Agora est une lettre électronique quotidienne gratuite publiée par la société Publications Agora.

Le lecteur reconnaît et accepte que toute utilisation du service et des informations le constituant, de même que toute décision relative à une éventuelle opération d’achat ou de vente de valeurs mobilières qu’il prendrait suite à ce message, sont sous sa responsabilité exclusive. Les informations données et les opinions formulées ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions. De ce fait, la responsabilité de La Chronique Agora, de ses partenaires et de ses rédacteurs ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’investissement inopportun.

Retrouvez-nous en ligne sur :
http://www.publications-agora.fr/
http://la-chronique-agora.com/

Vous souhaitez recevoir la Chronique Agora quotidiennement ?
c’est par ici…

Une question, une remarque ? Il suffit de nous écrire à
la-redaction@publications-agora.fr

Vous souhaitez vous désabonner de la Chronique Agora ?
cliquez ici

Cliquez ici pour Répondre ou pour Transférer le message.
12,06 Go (80 %) utilisés sur 15 Go
Dernière activité sur le compte : Il y a 23 minutes

Détails

L’hélicoptère monétaire fait chauffer ses rotors

▪ J’estime à 76% environ les chances que nous nous trouvions d’ores et déjà en tout début de récession. Tous les indicateurs économiques américains sont négatifs.

Par ailleurs, le comportement actuel du marché actions reflète précisément ce à quoi je m’attends en début de récession. Les marchés actions sont des indicateurs « précurseurs » des récessions. Traditionnellement, ils chutent pendant six mois environ avant que ces dernières ne débutent.

Les économistes conventionnels mettent du temps à s’en rendre compte. Dans un an, ils diront la chose suivante : « la récession a débuté en janvier, ou début février 2016 ». A ce stade, cette information ne sera plus utile. En revanche, en étudiant les bonnes informations, on peut voir ce qui s’annonce.

Par exemple, aucune croissance des salaires réels n’a été enregistrée. D’autres indicateurs précurseurs, tels que la diminution des échanges commerciaux dans le monde ainsi que la baisse des produits manufacturés, des ratios stock/vente et des ventes d’automobiles, évoquent également que nous nous orientons vers une récession.

PROFITEZ DE « L’HEURE H »
Volatilité, marchés agités, inquiétudes, incertitudes…

… Transformez tout ça en plus-values grâce à une méthode de trading spécifiquement conçue pour les conditions boursières actuelles.

C’est « l’heure H » pour les traders : à votre tour d’en profiter — c’est probablement bien plus simple que vous le pensez.

Cliquez ici pour tout savoir.

Les forces déflationnistes étant encore fortes, l’objectif de la Fed, qui est de produire de l’inflation, prend un caractère encore plus urgent. Quant aux élites mondiales, chaque trimestre écoulé les rapproche un peu plus du jour du jugement dernier. Elles ont besoin d’inflation car c’est la seule façon de régler le problème des dettes souveraines.

Quant aux élites mondiales, chaque trimestre écoulé les rapproche un peu plus du jour du jugement dernier

Bien que les Banques centrales aient été incapables de générer de l’inflation, elles pensent qu’il faut relancer la croissance de l’économie mondiale. Aux Etats-Unis, la Fed n’a pas réussi à générer de l’inflation pendant sept ans consécutifs, malgré les assouplissements quantitatifs Q1, Q2 et Q3. La Banque centrale européenne n’y est pas parvenue non plus, et la Chine est également en train d’échouer.

▪ Pour les élites mondiales, voici la question qui se pose : d’où viendra cette inflation ?
Beaucoup de gens pensent que pour obtenir de l’inflation il suffit d’imprimer de l’argent. C’est ce qu’a déclaré Milton Friedman. Ce n’est pas vrai. Imprimer de l’argent, en soi, ne provoque pas d’inflation. Les gens doivent faire quelque chose de cet argent. Ils doivent l’emprunter, le dépenser ou l’investir. Les banques doivent le prêter où l’investir dans des projets. Cet argent frais ne doit pas rester inerte.

L’impression d’argent ne représente que la moitié de ce qui est nécessaire pour générer de l’inflation. L’autre moitié, c’est la nécessité que cet argent soit prêté… que les gens sortent et le dépensent…que les banques exercent un effet de levier via le crédit, et ainsi de suite. Or, cela ne s’est pas produit.

Cela ne se produit pas car les responsables, au sein des banques et des entreprises, ne se sont pas encore remis des dégâts de l’effondrement de 2008. Les citoyens ordinaires économisent leur argent et remboursent leurs dettes. Voilà pourquoi nous nous trouvons encore dans un cycle de désendettement. C’est également la raison pour laquelle l’assouplissement quantitatif a échoué. Cet argent n’est pas allé dans l’économie réelle. Il a été retenu dans le secteur bancaire.

Toute banque détenant un excédent de réserves auprès de la Fed peut se baser sur ce dernier pour consentir des prêts. Mais les banques ne le font pas, alors l’intégralité du système ne fonctionne pas. Ce que l’on appelle le « mécanisme de transmission [de la politique] monétaire » est rompu.

L’expression « de l’argent par hélicoptère » — helicopter money — correspond avant tout à des dépenses que l’Etat effectue directement afin de stimuler l’économie. L’idée, c’est d’imposer des dépenses, puisque le secteur privé n’en fait pas suffisamment en ce moment.

Ce que l’on appelle le « mécanisme de transmission [de la politique] monétaire » est rompu

Qui effectue ces dépenses ? L’Etat.

▪ Retour à la Grande dépression
Cette politique nous ramène à la Grande dépression et à John Maynard Keynes. Il affirmait que les dépenses publiques pouvaient sortir l’économie de la dépression. C’est le b.a.-ba du keynésianisme.

L’idée est simple. Lorsque l’Etat dépense, l’économie commence à se relancer. Selon cette préconisation, peu importe, même, à quoi sont affectées ces dépenses. De nombreuses élites y croient.

Bien entendu, l’Etat excelle en matière de dépenses. Aux Etats-Unis, les démocrates affecteront probablement cet argent à des organisations collectives ou à des syndicats d’enseignants. Les républicains les affecteront probablement à des prestataires de la défense. Tout le monde a sa liste de favoris.

C’est ce qu’a fait Paul Ryan (président de la Chambre des représentants, au Congrès américain), en décembre, lorsqu’il a fait passer cette loi de finances à la Chambre des représentants. Le Sénat l’a adoptée et, naturellement, Obama l’a signée.

Tout le monde est tombé d’accord, à Washington. Les politiciens adorent dépenser de l’argent en cours d’année électorale.

Mais réfléchissons aux conséquences. A présent, le déficit va encore plus se creuser. Comment le Congrès va-t-il combler ce trou ? Le Trésor va emprunter de l’argent.

Qui va prêter de l’argent au Trésor ? C’est simple. La Fed imprimera de l’argent pour acheter les obligations. Voilà qui nous ramène à l’impression d’argent.

Mais il y a une différence entre l’helicopter money et l’assouplissement quantitatif (QE). Dans le cadre d’un QE, la Fed imprime de l’argent et l’utilise afin d’acheter aux banques des obligations existantes. Ensuite, l’argent reste normalement dans les banques. J’ai expliqué de quelle manière cette politique a échoué.

Avec l’helicopter money, toutefois, c’est le Congrès qui dépense l’argent. Il couvre son déficit en empruntant plus, et la Fed imprime de l’argent afin de couvrir ces emprunts. Il s’agit essentiellement d’une monétisation de la dette. La différence, c’est que dans le cas du QE, il n’y a pas de dépenses supplémentaires. Dans le cas de l’helicopter money, il y en a car le Congrès dépense tout cet argent.

Cela signifie, en dernière analyse, que l’helicopter money mène tout droit à l’inflation.

Cette politique est plus imminente que vous ne le pensez.

[NDLR : Comment vous préparer aux bouleversements économiques et monétaires qui menacent ? Découvrez l’entretien exclusif entre Jim Rickards et Simone Wapler pour avoir toutes les réponses : cliquez ici]

______________

Bill Bonner

Les notes de Bill Bonner

Donald et sa fortune

▪ Ces derniers jours, nous méditons sur la nature des taux négatifs — vous pouvez retrouver nos précédentes chroniques ici et ici.

La plupart de nos lecteurs ont certainement mieux à faire… comme par exemple toiletter leur chien.

Nous aussi, nous avons mieux à faire. Mais chaque fois que nous essayons d’oublier, les taux négatifs nous reviennent en tête comme le souvenir d’un terrible accident. Le crâne du malheureux conducteur écrasé contre le pare-brise… le capot défoncé de la voiture… les traces de pneu et les sirènes de police.

Les taux négatifs sont plus qu’une politique insensée. C’est un avertissement : « prudence… route verglacée… brouillard… et peut-être un radar ».

Aujourd’hui, nous examinons les deux personnes les plus innovantes de la politique américaine, Donald Trump et Bernie Sanders… et nous essayons de voir s’il y a un lien avec les taux négatifs.

Pour lire la suite…

______________

Si vous êtes Français, ce message vous concerne

L’incroyable confession d’une spécialiste financière reconnue, auteur de 4 « best-sellers » économiques.

ATTENTION : ce qu’elle a à vous dire pourrait absolument tout changer pour votre épargne et votre mode de vie dès cette année.

Cliquez ici pour en savoir plus… et n’attendez pas pour agir.

______________

Logo Agora

Articles supplémentaires et commentaires :

Logo Agora
(©) Les Publications Agora France, 2002-2016

La reproduction partielle ou totale de la présente Chronique STRICTEMENT INTERDITE sans accord écrit de la société éditrice.

__________________________

Logo Agora

La Chronique Agora est une lettre électronique quotidienne gratuite publiée par la société Publications Agora.

Le lecteur reconnaît et accepte que toute utilisation du service et des informations le constituant, de même que toute décision relative à une éventuelle opération d’achat ou de vente de valeurs mobilières qu’il prendrait suite à ce message, sont sous sa responsabilité exclusive. Les informations données et les opinions formulées ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions. De ce fait, la responsabilité de La Chronique Agora, de ses partenaires et de ses rédacteurs ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’investissement inopportun.

Retrouvez-nous en ligne sur :
http://www.publications-agora.fr/
http://la-chronique-agora.com/

Vous souhaitez recevoir la Chronique Agora quotidiennement ?
c’est par ici…

Une question, une remarque ? Il suffit de nous écrire à
la-redaction@publications-agora.fr

Vous souhaitez vous désabonner de la Chronique Agora ?
cliquez ici

Cliquez ici pour Répondre ou pour Transférer le message.
12,06 Go (80 %) utilisés sur 15 Go
Dernière activité sur le compte : Il y a 23 minutes

Détails

Par défaut

La politique de reconquête de souveraineté de Victor Orbán en Hongrie

01-06-2015 dans Matrices stratégiques
Au pouvoir depuis 2010, après une première expérience en 1998, la politique
menée par la Fidesz et son leader Viktor Orbán s’est caractérisée par des mesures fortes en faveur d’une
centralisation du pouvoir et des intérêts nationaux. Dans son argumentaire, Orbán fait le constat d’une
Europe au modèle libéral failli, qui a couté cher à la Hongrie. Il promeut donc un modèle unique à la
Hongrie, en marge de la politique des autres Etats membres.
Cette politique suscite régulièrement le mécontentement des autorités européennes et des gouvernements
nationaux qui lancent régulièrement des procédures d’infractions à l’égard de la Hongrie. Les
multinationales, qui souffrent de politiques économiques discriminatoires, pressent l’UE à plus de fermeté.
Mais jusqu’à présent, la Hongrie flirte avec la ligne jaune sans réelles conséquences, au nom de la
reconquête de sa souveraineté nationale. Seuls les Etats-Unis ont haussé le ton le 17 octobre 2014, en
interdisant l’entrée sur leur territoire de certains proches du gouvernement accusés de corruption. Dénoncé
à l’Ouest, Orbán a trouvé de nouveaux alliés dans le cadre de sa politique de « réorientation vers l’Est »,
en resserrant les liens avec la Russie et la Chine.
Une politique de puissance du faible au fort
La politique de reconquête de souveraineté de Victor Orbán en Hongrie … file:///C:/Users/Olivier/Google Drive/la-politique-de-reconquete-de-s…
4 sur 6 09/02/2016 05:45
C’est principalement par des politiques économiques hétérodoxes que la stratégie d’accroissement de
puissance de la Hongrie s’opère. Celles-ci visent à reprendre le contrôle des secteurs stratégiques de l’Etat
(contrôle perdu suite à l’ouverture du pays aux capitaux étrangers en 1989), et à réduire la dépendance
financière du pays vis-à-vis d’acteurs externes. Pour ce faire, il met sous pression les industriels étrangers
par l’intermédiaire de taxes, et contrôle les prix, notamment pour l’eau, l’électricité et le gaz.
Les taxes mises en place ont en parallèle permis au gouvernement de redresser les finances du pays.
Désireux de mettre fin à la tutelle du FMI et de l’UE, la dernière tranche de prêt contracté en 2008 a été
remboursée par anticipation.
En outre, pour compenser un taux de fécondité moribond – 1,41 en 2013 – la Hongrie facilite l’accès à la
citoyenneté hongroise pour les individus ayant des origines hongroises. Enfin, le gouvernement Orbán
souhaite renforcer l’indépendance du pays en diversifiant ses relations commerciales, aujourd’hui
fortement orientées vers l’UE (76% des échanges commerciaux en 2013). Il met donc en oeuvre sa
politique « d’ouverture vers l’Est » principalement vers la Russie et la Chine. Les procédures d’octroi de
visas longs simplifiées pour des pays comme la Chine répondent au double objectif de dynamiser
l’économie et de resserrer les liens avec ce pays.
Orbán s’appuie avant tout sur la population hongroise qui lui témoigne un large soutien, en témoigne les
dernières élections d’avril 2014. Ses détracteurs ont donc plus de difficultés à dénoncer efficacement
certaines mesures qu’ils qualifient de liberticides.
En outre, sa stratégie utilise au mieux la faiblesse politique de l’UE et les atermoiements des Etats
membres, tout en évitant de prendre une tournure trop radicale.
Enfin, par cette orientation stratégique, la Hongrie est, certes, en froid avec la plupart de ses partenaires
européens, mais à l’inverse, a su trouver un écho favorable chez de puissants alliés, tels que la Russie et la
Chine. Le dirigeant hongrois essaie clairement de séduire ces pays, qu’il a qualifiés de « modèles pour la
Hongrie » dans un discours tenu en Roumanie le 26 juillet 2014.
A l’initiative de ce changement stratégique radical dans la politique du pays, l’on retrouve le premier
ministre Victor Orbán, l’un des fondateurs de la Fidesz, présent sur la scène politique depuis 89 et premier
ministre dès 35 ans en 1998. En 2002, il est battu, débutent alors 8 années dans l’opposition.
A l’origine parti libéral, Orbán fait évoluer la doctrine du parti vers des sujets populistes qui galvanisent les
hongrois : discours nostalgique sur la Grande Hongrie et dénonciation de l’influence des acteurs externes
(UE, multinationales). Il s’appuie sur l’histoire de la Hongrie, avec comme point d’orgue le Traité de
Trianon, très douloureux dans la mémoire populaire hongroise. Solidement ancré au pouvoir grâce à ce
discours, sa politique de reconquête de souveraineté du pays est le prolongement de cette rhétorique.
Pour mener à bien cette politique, Orbán, à son retour au pouvoir en 2010, s’est attaché à réformer le
cadre politique du pays en sa faveur. Jouissant de la majorité des deux tiers, la Fidesz a pu voter une
nouvelle Loi fondamentale le 18 avril 2011, modifiant en profondeur la Constitution hongroise. Cette
nouvelle loi fondamentale réduit le rôle de la Cour Constitutionnelle. La majorité des deux tiers avait déjà
été utilisée pour instaurer une loi sur les médias fin 2010, qui créait une instance de régulation des médias,
avec à sa tête des membres de la Fidesz. Cette logique de nomination de proches du parti a été reproduite
dans d’autres institutions, comme la Banque Centrale du pays.
Si les intentions d’Orbán sont clairement affichées, celui-ci cherche néanmoins à adapter ses propos selon
son auditoire afin qu’elles soient mieux acceptées. Au peuple hongrois, il réserve les discours enflammés
sur la lutte de la patrie hongroise face aux intérêts étrangers, sous fonds d’euroscepticisme. Face à l’UE, il
nuance ses propos, comme lors d’un déplacement en Allemagne en mai dernier, en déclarant : « Par-dessus
tout, nous remercions l’Ouest pour l’adhésion de la Hongrie à l’UE il y a dix ans ». En outre, si une mesure
déclenche une levée de boucliers générale, Orbán sait aussi être flexible, mettant parfois un peu d’eau dans
son vin.
Le chef du gouvernement hongrois joue en réalité une partition très fine, à l’équilibre précaire : c’est de la
virulence de son discours à l’encontre d’acteurs étrangers et des mesures emblématiques en faveur des
intérêts hongrois qu’il tire sa popularité. Néanmoins, il se doit de ménager l’auditoire européen, tout
simplement car il ne peut envisager de se priver des aides financières de l’UE : celles-ci s’élèvent à 20,5
milliards d’euros d’ici 2020, et financent à hauteur de 97% les investissements publics !
Résultat
Le discours d’Orbán sur la reconquête de la souveraineté nationale s’est façonné lors du passage de la
La politique de reconquête de souveraineté de Victor Orbán en Hongrie … file:///C:/Users/Olivier/Google Drive/la-politique-de-reconquete-de-s…
5 sur 6 09/02/2016 05:45
Fidesz dans l’opposition. Il a pu réellement mettre en application ses idées lors de son retour au pouvoir en
2010. Réélu le 6 avril 2014, la Fidesz a quatre années de plus pour poursuivre son programme. Durant ces
quatre années, peu de risques de voir l’autorité politique du Fidesz s’affaiblir : les élections régionales
d’octobre ont confirmé les résultats des élections législatives. La poursuite de cette stratégie est fonction
de la capacité de la Fidesz à se maintenir au pouvoir avec une marge de manoeuvre suffisante.
Cette politique de reconquête de souveraineté a donné des résultats probants au niveau économique. La
politique agressive envers les multinationales étrangères a, comme souhaité au sein de l’exécutif, permis de
diminuer la mainmise des acteurs étrangers sur les secteurs stratégiques, comme en témoigne la cession
récente des activités de négoce d’électricité de GDF Suez à l’entreprise hongroise MET Zrt, tout en
permettant, via les recettes fiscales, de juguler la dette (déficit de 2,7% en 2013). Au niveau
macroéconomique, bien que durement touché par la crise financière, le pays s’est mieux rétabli que la
plupart des autres pays européens.
Dans sa politique de diversification vers l’Est, la Hongrie avance : en janvier 2014, le gouvernement
annonce qu’elle a conclu un accord avec le russe Rosatom pour la construction de deux réacteurs pour la
centrale nucléaire de Paks. Un mois plus tard, le leader de la Fidesz rencontre Xi Jinping, l’occasion de
s’engager à développer les relations entre les deux pays.
La stratégie d’Orbán s’avère néanmoins périlleuse. La pierre angulaire de sa réussite actuelle réside dans le
soutien populaire dont il bénéficie. Or ce soutien n’est pas indéfectible, comme l’illustre le tollé déclenché
en Hongrie par le projet de loi sur la taxe Internet au mois d’octobre 2014. En outre, si au niveau
macroéconomique la Hongrie jouit d’un dynamisme économique, il n’en reste pas moins que les inégalités
s’accroissent inexorablement, conduisant une part non négligeable de la population à une situation
précaire. Enfin, à vouloir reconquérir sa souveraineté nationale en passant par une diversification vers
l’Est, Orbán prend le risque de voir son objectif de reconquête de souveraineté compromis par l’ingérence
de puissances offensives telles que la Russie. La population, très sensible à ce sujet, pourrait faire payer à
Orbán cette dérive. Elle a d’ailleurs manifesté des signes d’inquiétude, en se rassemblant par milliers, le 2
janvier 2015, pour condamner ce rapprochement
Gwendal Boëdec
Articles similaires :
L’économie collaborative : nouveau vecteur d’influence et de reconquête 1. du pouvoir
2. La Puissance : Histoire, Etats et souveraineté
Accords de libre-échange Transatlantique : Quid de la perte de souveraineté des Etats
européens ?
3.
Infoguerre analyse les problematiques de guerre de l information ainsi que les strategies de puissance a l
oeuvre dans le monde contemporain.
Copyright © 1999 – 2015 – Infoguerre : Centre de réflexion sur la guerre économique
Design: Bartol
Contenus sous contrat Creative Commons.
Cliquez ici pour votre redirection
La politique de reconquête de souveraineté de Victor Orbán en Hongrie … file:///C:/Users/Olivier/Google Drive/la-politique-de-reconquete-de-s…
6 sur 6 09/02/2016 05:4501-06-2015 dans Matrices stratégiques
Au pouvoir depuis 2010, après une première expérience en 1998, la politique
menée par la Fidesz et son leader Viktor Orbán s’est caractérisée par des mesures fortes en faveur d’une
centralisation du pouvoir et des intérêts nationaux. Dans son argumentaire, Orbán fait le constat d’une
Europe au modèle libéral failli, qui a couté cher à la Hongrie. Il promeut donc un modèle unique à la
Hongrie, en marge de la politique des autres Etats membres.
Cette politique suscite régulièrement le mécontentement des autorités européennes et des gouvernements
nationaux qui lancent régulièrement des procédures d’infractions à l’égard de la Hongrie. Les
multinationales, qui souffrent de politiques économiques discriminatoires, pressent l’UE à plus de fermeté.
Mais jusqu’à présent, la Hongrie flirte avec la ligne jaune sans réelles conséquences, au nom de la
reconquête de sa souveraineté nationale. Seuls les Etats-Unis ont haussé le ton le 17 octobre 2014, en
interdisant l’entrée sur leur territoire de certains proches du gouvernement accusés de corruption. Dénoncé
à l’Ouest, Orbán a trouvé de nouveaux alliés dans le cadre de sa politique de « réorientation vers l’Est »,
en resserrant les liens avec la Russie et la Chine.
Une politique de puissance du faible au fort
La politique de reconquête de souveraineté de Victor Orbán en Hongrie … file:///C:/Users/Olivier/Google Drive/la-politique-de-reconquete-de-s…
4 sur 6 09/02/2016 05:45
C’est principalement par des politiques économiques hétérodoxes que la stratégie d’accroissement de
puissance de la Hongrie s’opère. Celles-ci visent à reprendre le contrôle des secteurs stratégiques de l’Etat
(contrôle perdu suite à l’ouverture du pays aux capitaux étrangers en 1989), et à réduire la dépendance
financière du pays vis-à-vis d’acteurs externes. Pour ce faire, il met sous pression les industriels étrangers
par l’intermédiaire de taxes, et contrôle les prix, notamment pour l’eau, l’électricité et le gaz.
Les taxes mises en place ont en parallèle permis au gouvernement de redresser les finances du pays.
Désireux de mettre fin à la tutelle du FMI et de l’UE, la dernière tranche de prêt contracté en 2008 a été
remboursée par anticipation.
En outre, pour compenser un taux de fécondité moribond – 1,41 en 2013 – la Hongrie facilite l’accès à la
citoyenneté hongroise pour les individus ayant des origines hongroises. Enfin, le gouvernement Orbán
souhaite renforcer l’indépendance du pays en diversifiant ses relations commerciales, aujourd’hui
fortement orientées vers l’UE (76% des échanges commerciaux en 2013). Il met donc en oeuvre sa
politique « d’ouverture vers l’Est » principalement vers la Russie et la Chine. Les procédures d’octroi de
visas longs simplifiées pour des pays comme la Chine répondent au double objectif de dynamiser
l’économie et de resserrer les liens avec ce pays.
Orbán s’appuie avant tout sur la population hongroise qui lui témoigne un large soutien, en témoigne les
dernières élections d’avril 2014. Ses détracteurs ont donc plus de difficultés à dénoncer efficacement
certaines mesures qu’ils qualifient de liberticides.
En outre, sa stratégie utilise au mieux la faiblesse politique de l’UE et les atermoiements des Etats
membres, tout en évitant de prendre une tournure trop radicale.
Enfin, par cette orientation stratégique, la Hongrie est, certes, en froid avec la plupart de ses partenaires
européens, mais à l’inverse, a su trouver un écho favorable chez de puissants alliés, tels que la Russie et la
Chine. Le dirigeant hongrois essaie clairement de séduire ces pays, qu’il a qualifiés de « modèles pour la
Hongrie » dans un discours tenu en Roumanie le 26 juillet 2014.
A l’initiative de ce changement stratégique radical dans la politique du pays, l’on retrouve le premier
ministre Victor Orbán, l’un des fondateurs de la Fidesz, présent sur la scène politique depuis 89 et premier
ministre dès 35 ans en 1998. En 2002, il est battu, débutent alors 8 années dans l’opposition.
A l’origine parti libéral, Orbán fait évoluer la doctrine du parti vers des sujets populistes qui galvanisent les
hongrois : discours nostalgique sur la Grande Hongrie et dénonciation de l’influence des acteurs externes
(UE, multinationales). Il s’appuie sur l’histoire de la Hongrie, avec comme point d’orgue le Traité de
Trianon, très douloureux dans la mémoire populaire hongroise. Solidement ancré au pouvoir grâce à ce
discours, sa politique de reconquête de souveraineté du pays est le prolongement de cette rhétorique.
Pour mener à bien cette politique, Orbán, à son retour au pouvoir en 2010, s’est attaché à réformer le
cadre politique du pays en sa faveur. Jouissant de la majorité des deux tiers, la Fidesz a pu voter une
nouvelle Loi fondamentale le 18 avril 2011, modifiant en profondeur la Constitution hongroise. Cette
nouvelle loi fondamentale réduit le rôle de la Cour Constitutionnelle. La majorité des deux tiers avait déjà
été utilisée pour instaurer une loi sur les médias fin 2010, qui créait une instance de régulation des médias,
avec à sa tête des membres de la Fidesz. Cette logique de nomination de proches du parti a été reproduite
dans d’autres institutions, comme la Banque Centrale du pays.
Si les intentions d’Orbán sont clairement affichées, celui-ci cherche néanmoins à adapter ses propos selon
son auditoire afin qu’elles soient mieux acceptées. Au peuple hongrois, il réserve les discours enflammés
sur la lutte de la patrie hongroise face aux intérêts étrangers, sous fonds d’euroscepticisme. Face à l’UE, il
nuance ses propos, comme lors d’un déplacement en Allemagne en mai dernier, en déclarant : « Par-dessus
tout, nous remercions l’Ouest pour l’adhésion de la Hongrie à l’UE il y a dix ans ». En outre, si une mesure
déclenche une levée de boucliers générale, Orbán sait aussi être flexible, mettant parfois un peu d’eau dans
son vin.
Le chef du gouvernement hongrois joue en réalité une partition très fine, à l’équilibre précaire : c’est de la
virulence de son discours à l’encontre d’acteurs étrangers et des mesures emblématiques en faveur des
intérêts hongrois qu’il tire sa popularité. Néanmoins, il se doit de ménager l’auditoire européen, tout
simplement car il ne peut envisager de se priver des aides financières de l’UE : celles-ci s’élèvent à 20,5
milliards d’euros d’ici 2020, et financent à hauteur de 97% les investissements publics !
Résultat
Le discours d’Orbán sur la reconquête de la souveraineté nationale s’est façonné lors du passage de la
La politique de reconquête de souveraineté de Victor Orbán en Hongrie … file:///C:/Users/Olivier/Google Drive/la-politique-de-reconquete-de-s…
5 sur 6 09/02/2016 05:45
Fidesz dans l’opposition. Il a pu réellement mettre en application ses idées lors de son retour au pouvoir en
2010. Réélu le 6 avril 2014, la Fidesz a quatre années de plus pour poursuivre son programme. Durant ces
quatre années, peu de risques de voir l’autorité politique du Fidesz s’affaiblir : les élections régionales
d’octobre ont confirmé les résultats des élections législatives. La poursuite de cette stratégie est fonction
de la capacité de la Fidesz à se maintenir au pouvoir avec une marge de manoeuvre suffisante.
Cette politique de reconquête de souveraineté a donné des résultats probants au niveau économique. La
politique agressive envers les multinationales étrangères a, comme souhaité au sein de l’exécutif, permis de
diminuer la mainmise des acteurs étrangers sur les secteurs stratégiques, comme en témoigne la cession
récente des activités de négoce d’électricité de GDF Suez à l’entreprise hongroise MET Zrt, tout en
permettant, via les recettes fiscales, de juguler la dette (déficit de 2,7% en 2013). Au niveau
macroéconomique, bien que durement touché par la crise financière, le pays s’est mieux rétabli que la
plupart des autres pays européens.
Dans sa politique de diversification vers l’Est, la Hongrie avance : en janvier 2014, le gouvernement
annonce qu’elle a conclu un accord avec le russe Rosatom pour la construction de deux réacteurs pour la
centrale nucléaire de Paks. Un mois plus tard, le leader de la Fidesz rencontre Xi Jinping, l’occasion de
s’engager à développer les relations entre les deux pays.
La stratégie d’Orbán s’avère néanmoins périlleuse. La pierre angulaire de sa réussite actuelle réside dans le
soutien populaire dont il bénéficie. Or ce soutien n’est pas indéfectible, comme l’illustre le tollé déclenché
en Hongrie par le projet de loi sur la taxe Internet au mois d’octobre 2014. En outre, si au niveau
macroéconomique la Hongrie jouit d’un dynamisme économique, il n’en reste pas moins que les inégalités
s’accroissent inexorablement, conduisant une part non négligeable de la population à une situation
précaire. Enfin, à vouloir reconquérir sa souveraineté nationale en passant par une diversification vers
l’Est, Orbán prend le risque de voir son objectif de reconquête de souveraineté compromis par l’ingérence
de puissances offensives telles que la Russie. La population, très sensible à ce sujet, pourrait faire payer à
Orbán cette dérive. Elle a d’ailleurs manifesté des signes d’inquiétude, en se rassemblant par milliers, le 2
janvier 2015, pour condamner ce rapprochement
Gwendal Boëdec
Articles similaires :
L’économie collaborative : nouveau vecteur d’influence et de reconquête 1. du pouvoir
2. La Puissance : Histoire, Etats et souveraineté
Accords de libre-échange Transatlantique : Quid de la perte de souveraineté des Etats
européens ?
3.
Infoguerre analyse les problematiques de guerre de l information ainsi que les strategies de puissance a l
oeuvre dans le monde contemporain.
Copyright © 1999 – 2015 – Infoguerre : Centre de réflexion sur la guerre économique
Design: Bartol
Contenus sous contrat Creative Commons.
Cliquez ici pour votre redirection
La politique de reconquête de souveraineté de Victor Orbán en Hongrie … file:///C:/Users/Olivier/Google Drive/la-politique-de-reconquete-de-s…
6 sur 6 09/02/2016 05:45

Par défaut

The War on Drugs: Anatomy of a Failure

Essays

The War on Drugs: Anatomy of a Failure


Launched over a century ago, the war on drugs has been a resounding failure. Not only has it increased trafficking, but it has also reinforced drug use and drug production while cracking down on drug users and peasant producers. The time has come to promote coherent projects of alternative development.

The balance sheet of over a century of drug prohibition is clearly negative. On the one hand, it is simply impossible to determine with certainty whether prohibition has helped to limit the illegal production of drugs, as some argue (see especially Windle and Farrell, 2012), or, on the contrary, has encouraged it due to the profitability of breaking the law, as others believe (Roitman, 2000; McCoy, 2004). On the other hand, it is now understood that the illicit cultivation of opium poppy, coca bush and cannabis were not significantly or lastingly reduced, either on a global scale or in the majority of producing countries (Afghanistan, Myanmar, Colombia, USA, Mexico, Morocco, Peru, etc.).

The prohibition of drug production has been implemented by the international community since the early twentieth century.

The prohibition of drug production forms the basis of all anti-drug policies and actions that have been implemented by the international community since the early twentieth century. In 1906, Charles Henry Brent, then bishop of the U.S. Episcopal Church in the Philippines where opium use constituted a serious problem, convinced President Theodore Roosevelt to convene an International Opium Commission. The latter met in Shanghai in 1909 under Brent’s direction, and laid the foundation for the prohibition of non-therapeutic drug use. The first international treaty to implement prohibition, the International Opium Convention, was signed in The Hague in 1912, during an international conference that was also chaired by Brent. The purpose of this treaty was to establish the control of production, trade and use of opium, but also morphine, heroin, and cocaine. After World War I, the international community equipped itself with a first drug control body: The Advisory Committee on Traffic in Opium and Other Dangerous Drugs was created in 1920 under the aegis of the League of Nations, and gave way in 1946 to the United Nations’ Commission on Narcotic Drugs. Successive international conventions and protocols were later agreed to, until the 1961 Single Convention on Narcotic Drugs (184 signatories in 2014) brought them together in a single instrument that has been at the heart of the international drug control system to this day. To this were added the 1971 Convention on Psychotropic Substances (183 signatories) and the 1988 United Nations Convention against Illicit Traffic in Narcotic Drugs and Psychotropic Substances (189 signatories).

War on Drugs and Alternative Development

From the beginning of the prohibitionist regime, and especially since U.S. President Richard Nixon declared war on drugs in 1971, anti-drug policies worldwide have had as their primary objective the reduction of supply. The diminution and eventual elimination of illegal production were supposed to cause an increase in retail prices, and hence to discourage drug use. These efforts, however, have all failed. In fact, drug cultivation and drug use have sharply increased since the early 1970s. Production areas have been diversified. The availability of illegal products on the world market has grown, with lower prices and higher quality. In March 1995, after three decades of the war on drugs, Thomas Constantine, then administrator of the Drug Enforcement Administration (the American federal law enforcement agency in charge of drug control, hereinafter referred to as DEA), thus declared before the United States Congress that the “drug availability and purity of cocaine and heroin” were “at an all-time high” (Falco, 1997). Since then, the production of cannabis, cocaine and heroin has not decreased in the majority of producing countries—witness the examples of Morocco, Peru, Afghanistan, Myanmar, Laos and India (Chouvy, 2009; UNODC, 2014).

anti-drug policies worldwide have had as their primary objective the reduction of supply. All have failed.

Many observers have blamed this failure on prohibition itself. The latter helps to generate high profits, which in turn drive the drug market; indeed, it is especially “because it is illegal and risky” that this economy is “highly profitable” (Fonseca, 1992: 491). Yet the failure of anti-drug policies also owes to the fact that priority has been given to cutting the drug supply rather than to reducing drug use. Several studies have shown that offering medical care to drug users is more effective than cracking down on them, and even more so than attempts at eliminating illicit drug cultivation at the source (Teslik, 2006). Lastly, the failure of anti-drug policies can be attributed to the way in which supply reduction has been conceived and undertaken since the early 1970s. The war on drugs has largely favoured the repression of farmers, who have been criminalised by international prohibition. The level of funding devoted to the forced eradication of illicit crops of cannabis, coca, and opium poppy has been much higher than that dedicated to policies of economic development (alternative crops, integrated development, alternative development).

Several studies have shown that offering medical care to drug users is more effective than cracking down on them.

In Asia, where the bulk of opium production has always taken place, history offers several examples of repressive policies and incentive measures aimed at eliminating illicit poppy cultivation. Almost all of them have failed. Prohibitions on production have proved ineffective, forced eradication campaigns inapplicable, repressive actions economically counterproductive, alternative development projects poorly designed and underfunded, and, for lack of adequate assessment, few lessons have been drawn from failure (Chouvy, 2009). The greatest successes and the greatest failures in the fight against drug production have all occurred in opium-rich Asia, as evidenced by the rapid elimination of China’s enormous production in the 1950s (Zhou, 1999), and by the unprecedented increase in Afghan production from the 1990s onwards. However, for the most part, the policies implemented have not been able to stem the production of illegal drugs (Chouvy, 2009).

Failure and Denial

The key players, foremost among them the United Nations Office on Drugs and Crime (UNODC), have had difficulty admitting the failure of prohibition and of anti-drug policies and actions. This organisation’s annual reports list the progress, real or supposed, of the global war on drugs. Thus, in a 2006 report, the Office stated that the quantity of opium produced in 2005 was much lower than it had been a century earlier (UNODC, 2006). However, in 1906, not only did China account for 85% of the world’s opium production of 41,624 tons, but the trade in opium had also been imposed on the country by two wars (1839 and 1856) and several unfair treaties. Comparing the production of 2005 with that of 1906 is therefore misleading, given that a century of prohibition and over thirty years of the war on drugs separate these two dates. Many observers have made that point, while regretting that the UNODC’s partial and biased selection of data discredits its work (IDPC, 2007). To be sure, it is more favourable to compare an opium production of 4,620 tons in 2005 to a production of 41,624 tons in 1906 than with one of 1,066 tons in 1970. Yet in 1970, the 1961 Single Convention was less than 10 years old; moreover, neither the war on drugs (1971) nor the first international projects of alternative development (1972 in Thailand) had been initiated at the time. In short, the 2006 UNODC report clearly participates in what some have termed the “politics of denial” (Bertram et al., 1996). The war on drugs, justified by a prohibitionist ideology with puritanical and racist overtones, resists any rational approach. It is constantly renewed instead of being questioned. The failures of prohibition (which some describe as relative) have been repeated for decades, but have not led to any revision, except to reinforce means deemed inadequate (Blumenson and Nilsen, 1998; Carpenter, 2000; Davenport-Hines, 2001).

The case of the US shows that no state can prevent the large-scale production of illegal drugs. Nevertheless, the case of the United States is illuminating because it shows that no matter the financial, human, technical, and political resources at its disposal, no state can prevent the large-scale production of illegal drugs. American impotence is all the more obvious since the gigantic resources it has deployed for its war on drugs have managed neither to eradicate the vast areas under cannabis cultivation in the national territory (in 2009, these areas were estimated at 31,000 hectares for the state of California alone and at 44,400 hectares for the entire country [1]) nor to block the flow of international drug trafficking from its two neighbours—Mexico and Canada—or the rest of the world (HIDTA, 2010). The power of the DEA (which comprises 86 offices distributed across 66 countries, including one in Paris) and the constant reinforcement of its means of action (from 1,470 agents and an annual budget of 65 million dollars when it was created in 1973 to 5,235 agents and an annual budget of 2.4 billion dollars in 2008 [2]) have clearly been inadequate to reduce the area under cannabis cultivation, the number of methamphetamine labs, or drug trafficking in general. Surely, the federal agency has had some success in significantly reducing cannabis cultivation in the Midwest, but it has failed to prevent production from moving to California, Tennessee, Kentucky, Hawaii, and New York (Chouvy, 2014).

The war on drugs was strongly supported by the Reagan administration (1981-1989). One significant consequence was the militarisation of the fight against trafficking, which was described at the time as a “threat to national security” (Carpenter, 2000). Billions of dollars have since been spent on this war, mainly in Latin America, but in Asia as well. Thus, the United States has funded Marines patrols along the Mexican border, the delivery of attack helicopters to the Myanmar dictatorship (18 helicopters between 1974 and 1978), and the deployment of paramilitary drug enforcement units in post-Taliban Afghanistan. To date, Plan Colombia remains the most expensive anti-drug program ever funded by the United States: 4 billion dollars between 2000 and 2005, of which 80% were allocated to the Colombian army and police as against only 8% to projects of alternative development (Isacson, 2005). The results of this plan hardly measure up to the funding efforts. Despite having undertaken the largest aerial spraying of glyphosate in the history of forced eradication, Colombia still had 157,200 hectares of coca cultivation in 2006, i.e., 13,200 more than in 2005 (Isacson, 2005).

Afghanistan offers another example of the failure of the war on drugs: Repeated prohibitions (except that imposed by the Taliban in 2000 ), forced eradication operations, and alternative development projects have all failed to prevent the significant increase in illicit poppy cultivation. Despite more than a decade of efforts by various actors in the international community, and despite fortunes spent on reconstructing the Afghan state, opium production has risen in Afghanistan from 4,565 tons in 1999 to 8,200 tons in 2007 (the latter figure being higher than the previous year’s total global production, i.e., 6,610 tons in 2006). While production declined in 2013 (5,500 tons) due to climatic factors, the area under poppy cultivation has never been so large: The 209,000 hectares of illicit cultivation (36% more than in 2012) reflect the state’s limited political and territorial control as much as the mixed success, to say the least, of the war on drugs (UNODC, 2013; Chouvy, 2014).

Forced eradication vs. Alternative Development

The history of alternative development (understood here as economic development as part of anti-drug policies) shows that it has only rarely managed to reduce illicit drug cultivation (UNODC, 2005). And yet, despite its disappointing results, alternative development should not be rejected outright. It is reasonable to assume that its failure owes to the weakness of the methods and financial means that have been deployed rather than to the logic that underlies it. This strategy has not failed because it is inappropriate, but because it has been underutilised, the reduction of illegal cultivation having too often been divorced from issues of economic development.

Poverty is the main reason why people turn to drug cultivation. Yet drug farmers are often perceived not as victims of economic underdevelopment, but as criminals, which explains the priority given, in drug control strategies, to repressive methods rather than to development projects. As happened in Afghanistan during the last decade, the bulk of resources devoted to the war on drugs have been used to design, implement, and reinforce a battery of repressive measures that have aggravated rather than addressed poverty in regions that produce cannabis, coca, and poppy.

Poverty is the main reason why people turn to drug cultivation.

The deployment of alternative development projects has been hampered by various economic, political, and ideological constraints. Nevertheless, the few positive experiences to which they have given rise suggest that this approach holds an untapped potential. This cannot be said of repressive strategies, which have been implemented for nearly four decades on scales and with resources that alternative development projects have clearly not benefited from. This is particularly the case for forced eradication programs. By exacerbating poverty, which is recognised as one of the main reasons why peasants turn to illicit drug cultivation, these programs have proved not only ineffective, but also counterproductive.

Further reading

Bibliographie

Eva Bertram, Morris Blachma, Kenneth Sharpe, Peter Andreas, Drug War Politics. The Price of Denial, Berkeley, University of California Press, 1996.

Eric Blumenson, Eva Nilsen, « Policing for Profit: The Drug War’s Hidden Economic Agenda », University of Chicago Law Review, Vol. 65, n° 1, 1998, p. 35-114.

Ted Galen Carpenter, “Collateral Damage: The Wild-Ranging Consequences of America’s Drug War”, in Timothy Lynch (dir.), After Prohibition: An Adult Approach to Drug Policies in the 21st Century, Washington, Cato Institute, 2000, p. 147-167.

Pierre-Arnaud Chouvy, Opium: Uncovering the Politics of the Poppy, Londres – New York, I.B. Tauris, 2009.

Pierre-Arnaud Chouvy, « Contrôle politico-territorial et culture illégale de plantes à drogue », Annales de géographie, n° 700, pp. 1359-1380, 2014.

Richard Davenport-Hines, The Pursuit of Oblivion. A Social History of Drugs, London, Phoenix Press, 2001.

Mathea Falco, « Drug Prevention Makes a Difference », Global Issues: An Electronic Journal of the US Information Agency, Vol. 2, n° 3, June 1997, p. 20-23.

German Fonseca, 1992, « Économie de la drogue : taille, caractéristiques et impact économique », Revue Tiers Monde, Vol. 33, n° 131, 1992, p. 489-516.

National Drug Intelligence Center, Central Valley California: High Intensity Drug Trafficking Area. Drug Market Analysis 2010, US Department of Justice, Washington, 2010.

International Drug Policy Consortium, The World Drug Report 2007: Still Winning the War on Drugs?, Briefing Paper 6, August 2007.

Alfred W. McCoy, « The Stimulus of Prohibition. A Critical History of the Global Narcotics Trade », in Michael K. Steinberg, Joseph .J. Hobbs, Kent Mathewson (dir.), Dangerous Harvest. Drug Plants and the Transformation of Indigenous Landscapes, Oxford / New-York, Oxford University Press, 2004, p. 24-111.

Willem van Schendel, Itty Abraham, « Beyond Borders : (Il)licit Flows of Objects, People, and Ideas », Discussion Paper, New York: Social Science Research Council, 2000.

Lee Hudson Teslik, « The Forgotten Drug War », Council on Foreign Relations, 2006.

Office des Nations unies contre la drogue et le crime, Thematic Evaluation of UNODC Alternative Development Initiatives, Independent Evaluation Unit (Dir. Allison Brown), Draft (unaltered) version, 4 September 2005.

Office des Nations unies contre la drogue et le crime, Rapport mondial sur les drogues, Volume 1, Vienne, Nations unies, 2006.

Office des Nations unies contre la drogue et le crime, Afghanistan Opium Survey 2013, Volume 1, Vienne, Nations unies, 2013.

Office des Nations unies contre la drogue et le crime, Rapport mondial sur les drogues, Vienne, Nations unies, 2014.

James Windle, Graham Farrell, « Popping the balloon effect: Assessing Drug Law Enforcement in terms of displacement, diffusion, and the containment hypothesis », Substance Use and Misuse, Vol. 47, n° 8-9, 2012, p. 868-876.

Zhou Yongming, Anti-Drug Crusades in Twentieth-Century China. Nationalism, History, and State Building, Lanham, Rowman & Littlefield, 1999.

To quote this article :

Pierre-Arnaud Chouvy, « The War on Drugs: Anatomy of a Failure », Books and Ideas , 11 February 2016. ISSN : 2105-3030. URL : http://www.booksandideas.net/The-War-on-Drugs-Anatomy-of-a-Failure.html

Nota Bene:

Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article, vous êtes invité à proposer un texte au comité de rédaction. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais : redaction@laviedesidees.fr.

by Pierre-Arnaud Chouvy , 11 February

Related articles

Global justice, local courts

Rethinking the International Crime Court – Interview with Michael Th. (…)

by Wojtek Kalinowski

The Iberian-American Alphabet of Political Modernity

Interview with Javier Fernández Sebastián

by Gabriel Entin & Jeanne Moisand

A Glimpse of Free Government?

About : Patrick Boucheron, Conjurer la peur. Sienne 1338. Essai sur la force (…)

by Jean-Fabien Spitz

Footnotes

[1These data were produced by the National Drug Intelligence Centre (U.S. Department of Justice) as part of a federal program (HIDTA – High Intensity Drug Trafficking Area) run by the White House Office of National Drug Control Policy.

[2http://www.justice.gov/dea/about/history/2003-2008.pdf. Consulted on 22 December 2014.


Share this selection

Share this selection

AddThis Sharing
AddThis Sharing